Citroën ne lâche rien




Avant d’enchaîner deux épreuves sur asphalte, Citroën avait l’occasion de reprendre des points à Hyundai dans la course à la deuxième place du championnat constructeurs.

quo;objectif était avant tout de rejoindre l’arrivée en espérant récolter quelques points constructeurs.

A l’arrivée, le nordiste était conscient des progrès à réaliser « Ce fut un rallye avec beaucoup d’imprévus. Nous avions fait le déplacement en Australie uniquement pour participer aux reconnaissances et nous avons fini par prendre le départ de la course. Rien n’était facile, il a fallu s’adapter rapidement. J’ai accumulé beaucoup d’expérience avec l’ambition de réduire l’écart au fur et à mesure, mais nous allons devoir encore travailler sur nos notes pour progresser. »

Logiquement battu par les Volkswagen de Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala, Kris Meeke n’a pu cacher sa frustration face à la domination des voitures allemandes. Au final, le pilote britannique ramène de gros points en montant sur son deuxième podium de la saison.

« Nous avons atteint l’objectif premier qui était d’être à l’arrivée au terme d’une course régulière. Je retiens que nous avons été en tête du rallye durant presque deux jours. Je pense que le travail a été bien fait et que l’on ne pouvait pas prétendre à beaucoup plus lors de la dernière étape. Il faut continuer à travailler dur. »

Avec 16 points marqués comme son rival Hyundai, Citroën reste à douze points du constructeur coréen alors qu’il reste trois manches à disputer.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *