ES7- Cuoq confirme (Vaucluse 2013)




Déjà largement en tête hier soir, Jean-Marie enfonce le clou ce matin alors qu’Antoine Meo signe un superbe deuxième temps derrière la C4.

="titre-gras-bleu">FAITS MARQUANTS
Déjà largement en tête hier soir, Jean-Marie enfonce le clou ce matin alors qu’Antoine Meo signe un superbe deuxième temps derrière la C4.

Néophyte au volant de cette DS3 WRC, Meo prend l’avantage pour 10s face à Lionel Baud alors que Paul Chieusse se maintient devant les S2000 de Pellerey et Jacquot malgré des problèmes de boîte.

Après l’abandon de Jean-Marc Falco hier soir, Dominique Bruyneel est en tête du groupe R alors que le groupe N est pour Stephan Codou.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
4. Lionel Baud (Ford Fiesta WRC) : « Nous avons pointé trois minutes en retard au départ de la spéciale. On a fait un gros tout droit dans la spéciale… »
8. Antoine Méo (Citroën DS3 WRC) : « On a vraiment bien roulé. Les nouveaux réglages nous ont bien aidé… »
5. Paul Chieusse (Peugeot 307 WRC) : « La voiture ne marche pas du tout. Nous passons toutes les vitesses à la main… »
10. Stéphane Pellerey (Peugeot 207 S2000) : « Nous avons bien roulé mais on avance pas. On a de gros soucis au niveau des passages de vitesses. Dès qu’on est à bas régime, la voiture a tendance à s’engorger… »
2. Jérôme Jacquot (Peugeot 207 S2000) : « Ca glisse beaucoup par endroits mais on roule bien. On s’applique pour ne pas faire de faute… »
9. Richard Doux (Citroën Xsara WRC) : « Avec les freins qui marchent bien ça va mieux. J’ai fait quelques erreurs malgré tout, ce n’est pas très académique. On reste sur la route malgré quelques belles figures… »
14. Serge Gillouin (Subaru Impreza Gr.A) : « Sur la fin, je me suis trop emballé. Il manque un petit peu de grip par endroits. Je pars trop en vrac dans le serré… »
20. Stephan Codou (Subaru Impreza) : « J’ai crevé sur le dernier tiers de la spéciale à l’arrière droit. Je ne pense pas avoir touché quelque chose… »
3. Dominique Bruyneel (Subaru Impreza R4) : « Ce n’est pas bien, je suis sorti un peu large dans un virage. J’ai arraché le pare-chocs arrière… »
11. Jean-Pascal Besson (Peugeot 307 WRC) : « J’ai fait deux tout-droit dans cette spéciale. Ca glisse beaucoup, on rattrape bien l’auto. C’est une bonne prise en mains. On commence à comprendre comment ça marche… »
6. Alain Deveza (Skoda Octavia WRC) : « J’ai de gros soucis avec ma boîte de vitesse et l’afficheur ne marche plus… »
49. Jean-Baptiste Dunand (Citroën Saxo T4) : « J’ai assuré dans celle-là. On se fait plaisir… »
37. Noël Tron (Peugeot 208 R2) : « Je freine beaucoup trop tôt. Je n’ai pas encore trouvé la bonne manière de freiner avec cette auto… »


Classement ES7/Classement après ES7 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *