Historique : Elena septième




Traditionnellement organisé la semaine après la manche du championnat du monde, le rallye Monte Carlo Historique n’a pas failli à la tradition en 2015.

15.

À l’occasion de sa 18e édition, plus de 300 concurrents ont pris le départ de ce rendez vous aux quatre coins de l’Europe.

En effet comme à la vieille époque, les participants avaient le choix entre Copenhague, Glasgow, Turin, Barcelone ou Reims pour s’élancer avant de tous se retrouver à Monaco après une première ZR (Zone de régularité).

En tant qu’épreuve de régularité, le rallye ne se découpe en effet, pas en spéciales mais en ZR, où les concurrents se doivent de respecter des moyennes imposées.

Ensuite la règle est simple, chaque 1/10e de seconde au-dessus ou au-dessous du temps imparti aux points relevés entraîne une pénalité d’un point. Tout non respect du code de la route entraîne également des pénalités, comme le respect des horaires de pointages.

En résumé, les concurrents ont un timing et doivent le respecter au mieux pour figurer aux avant-postes malgré les conditions régulièrement plus compliquées que celles rencontrées par le WRC.

À ce petit jeu, c’est Piero Lorenzo Zanchi qui s’impose, au volant de sa Golf GTI de 1978, avec un total final de 4527 points. L’italien arrache d’ailleurs la victoire finale dans les deux dernières ZR et notamment le passage du Turini de nuit !

Deuxième, Raymond Durand termine à seulement 87 points de l’italien, au volant de son Opel Kadett GTE de 1977. L’allemand Ernst Juentgen hisse sa DKW F12 de 1964 sur la dernière marche du podium à plus de 700 points.

Véritable attraction de l’épreuve, Daniel Elena, copilote de Sébastien Loeb, termine l’épreuve à une très belle septième place finale au volant de la Golf GTI de 1979.

Pour l’anecdote, le monégasque peut même se targuer d’avoir signé un meilleur résultat derrière le volant, qu’aux côtés de Sébastien Loeb avec lequel il a terminé huitième cette année en WRC.

Présent au volant d’une Renault 12 Gordini, Jean Ragnotti termine l’épreuve à la 56e place finale.

=> Les vidéos et les photos sont d’ailleurs disponibles.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. leelabradaauto dit :

    Les bons équipiers font de bons pilotes de rallyes

  2. FranceWRC dit :

    Bravo à Elena ! Il semble avoir du potentiel, ce nouveau ! =)

    Plus sérieusement, c’est bien qu’Elena sorte des résultats pareils en tant que pilote.

    Au fait, qui était son copilote ? Loeb ? =)