Nandan : « Ils ont tous fait du très bon travail »



Très ambitieux en début de saison, Michel Nandan a pris une petite claque au Monte-Carlo, bien effacée par la performance globale de son équipe au rallye de Suède ce week-end.

Dernier du championnat à l’issue de l’épreuve monégasque, Hyundai s’affiche désormais en tête du classement, fort d’un double podium en Suède grâce à Thierry Neuville et Andreas Mikkelsen.

« Le championnat est encore loin d’être fini, mais passer de la quatrième place à la première est super. Tous les équipages ont fait du très bon travail, ils avaient une bonne position sur la route, mais même quand avez cela, vous devez toujours rester sur la route. Thierry a bien géré et Andreas a pu conserver sa place pour signer un double podium et c’est une très bonne chose pour nous après le Monte-Carlo, et ce n’est que la deuxième épreuve de l’année.

Pour Paddon, nous avions Lappi et Ostberg à proximité et la seule façon de conserver cette position était d’attaquer, nous lui avons permis de le faire. Esapekka était vraiment rapide et dans la dernière spéciale, Hayden a fait une erreur, cela signifiait qu’il ne pouvait plus y arriver, mais il a fait de bonnes choses, avec deux scratchs, et il était à l’aise dans la voiture, c’est important pour nous. »

Au jeu des chaises musicales, Hyundai reste le roi, et la i20 n°4 sera cette fois pilotée par Dani Sordo, l’espagnol pouvant profiter d’une excellente position de départ.

« Thierry sera le premier sur la route au Mexique, mais c’est le jeu du championnat. Andreas sera en sixième position sur la route et nous avons Dani de retour, il sera lui aussi à une très bonne position. Pour Hyundai, cela se présente bien. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    oui manifestement , c’est un beau succès d’équipe après le loupé du MC.
    il est vrai sur des circonstances plutôt favorables quand elles furent malheureuses sur la 1ère manche…
    mais encore fallait il le faire… et çà a été fait…donc bravo Hyundai.
    maintenant le Mexique avec un Neuville ouvreur qui fera de son mieux pour faire au mieux et Mikkelsen/sordo en meilleures positions pour jouer (aussi) devant tant que faire se peut…
    si la fiabilité reste au rdv, un nouveau beau résultat est tout à fait possible… d’autant que Sordo aura à cœur de gommer son échec du MC…
    alors, bonne préparation et bonne chance..!!

  2. Denis dit :

    Félicitations !
    14 points marqués au Monte-Carlo, 40 points marqués en Suède.
    Du pire, au meilleur.
    Certes, il y a eu les circonstances mais, pas que.
    Hyundai a deux très bons pilotes qui « se tirent la bourre » et s’entendent bien.
    Cela pourrait être déterminant d’avoir ce duo, complété par les outsiders Paddon et Sordo pour peu qu’ils retrouvent
    la performance.
    Pour autant, je n’apprécie pas ce « jeu des chaises musicales » bien que moins absurde que chez les Rouges.
    Mikkelsen est effectivement bien placé pour la prochaine épreuve.

    • pli74 dit :

      Oui, et CB qui perd son volant, après une 2eme très très belle prestation.
      Mais bon, pour les constructeurs, il n’y a que le résultat final qui compte, dommage pour les pilotes qui n’ont pas un volant permanent

      • Pierre12 dit :

        Finalement le résultat final n’est pas si important pour Citroën puisqu’ils ne veulent pas jouer le titre constructeur !
        (avec 2 voitures)
        Ceux qu’ils veulent c’est faire du buzz…… Ça commence dans 3 semaines…..

        • Damyboy dit :

          N’oublions pas pourquoi les constructeurs investissent en sport auto. La communication est la chose la plus importante et même si je regrette que Breen ne puisse pas defendre ses chances au Mexique , le retour de Loeb va faire parler et ce plus que n’importe quelle victoire ou titre de Seb Ogier..C’est le monde actuel !

          • Pierre12 dit :

            OK
            Il ne fallait pas que Citroen dise en 2016 ;on revient pour jouer le titre en 2018 !!!! ( ce à quoi ils nous avaient habitué dans la passé )