Lefebvre doit progresser



En concurrence avec Craig Breen cette année, Stéphane Lefebvre démarre sa saison au Monte-Carlo avec déjà une obligation de résultat.

Après une demi-saison d’apprentissage en WRC, le pilote français doit désormais élever son niveau pour perdurer dans la catégorie reine.

Vainqueur du Monte-Carlo en WRC-2 l’an passé et de la classe R2 en 2011 pour sa première participation, Lefebvre apprécie tout particulièrement cette épreuve.

« Le Monte-Carlo est un rallye qui me réussit plutôt bien, puisque j’avais remporté ma classe en 2011, avant de m’imposer en WRC2 l’an dernier. Cette année, j’ai à cœur de faire un beau résultat et de prouver qu’on peut compter sur moi. J’apprécie ce terrain, mais je suis humble face à un tel monument. Le Monte-Carlo n’est pas un sprint comme les autres rallyes du Championnat du Monde. Nous avions encore vu l’an passé à quelle vitesse les écarts peuvent se creuser et se défaire !

Il ne faut jamais s’enflammer et construire sa stratégie au fil des spéciales. Pour cela, je pourrai m’appuyer sur l’expérience des membres de l’équipe. Je bénéficierai également des conseils de mon ouvreur, Alexandre Bengué. Je n’ai pas d’objectif précis concernant le résultat, car nous ne savons pas à quel point les équipes officielles ont progressé pendant l’intersaison. Je serai satisfait si je parviens à poursuivre ma progression dans la lignée de la fin de l’année dernière sur asphalte tout en étant dans le sillage de Kris. J’ai la chance d’avoir un équipier très performant sur ce terrain et il sera mon point de référence ! »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Raoul dit :

    Le changement de co-pilote est loin d’être anecdotique pour Stéphane, cette année n’est plus une saison d’apprentissage et je souhaite que Gabin soit prêt parce que Stéphane arrive assurément avec une vraie envie de montrer son talent du haut de ses 23 ans . Il ne fait pas de déclarations tonitruantes contrairement à d’autres mais il fait peu d’erreurs et l’année dernières , avec sans doutes des « consignes » il était très proches, aux niveaux des temps, des cadors …

  2. max dit :

    Enfin sa dernière chance, quand on regarde l’âge des pilotes de wrc c’est le plus jeune (23 ans) juste après Breen qui a 25 ans ! A son âge il n’y a pas beaucoup de pilote qui vont aussi vite…! Maintenant c’est sur il faut qu’il montre sa vrai pointe de vitesse comme il l’a déjà fait lors de nombreux rallyes !

  3. VIALLE dit :

    on lui souhaîte de pouvoir se montrer car la saison derniere dites d’apprentissage était plutôt triste et longue avec des rallyes et des résultats assez similaires…
    Cependant le monte carlo n est peut être pas le rallye le plus représentatif pour comparer des perfs …

  4. Kaizer Sauzée dit :

    C’est sa dernière chance, il a les cartes en main.
    Espérons que le changement de copi, avec un jeune à ses côtés, va lui permettre d’enfin s’exprimer au plus haut niveau.
    Il ne risque pas de retrouver une opportunité comme celle-ci de si tôt.

  5. Boris STi dit :

    J’espère qu’il va nous montrer ce qu’il sait faire,car si il est à la ramasse,va t-il avoir un volant en 2017 ?