L’éternel espoir du Safari



Plongé dans la stupeur depuis une semaine et le retrait de Volkswagen, le monde du WRC s’offre un peu de rêve cette semaine suite à un article paru dans le Daily Nation, journal indépendant référence au Kenya.

Epreuve emblématique du championnat du monde des rallyes entre 1973 et 2002, le Safari Rally a gardé une énorme cote auprès de la FiA, et Oliver Ciesla, promoteur du WRC, ne l’a pas caché au président de la Fédération automobile du Kenya, Phineas Kimathi.

« En tant que promoteur du WRC, je peux confirmer notre soutien important pour faire revenir le Safari dans le championnat. Cela correspondrait à notre stratégie d’avoir un rallye du WRC sur le continent africain et apporter aux fans du championnat du monde des rallyes, des images uniques que seul le sol kenyan peut offrir. Nous vous encourageons à engager votre gouvernement et nous nous fournirons toute l’aide nécessaire, car je suis heureux d’apprendre que le KMSF (Kenya MotorSport Federation) veut revoir le Safari Rally en championnat du monde des rallyes. » a déclaré Olivier Ciesla en juin dernier à Turin.

Début décembre, Phineas Kimathi mènera une délégation du KMSF lors de la prochaine réunion internationale du conseil d’administration de la FIA, où l’ensemble des épreuves du calendrier FIA 2016 seront examinées.

Après l’échec retentissant du retour de la Chine, le WRC et les constructeurs verraient logiquement d’un très bon oeil le retour d’une épreuve aussi mythique sur le continent africain. En compagnie du Kenya, désireux de réintégrer le championnat WRC en 2019, de nombreuses délégations étaient également présentes en juin dernier lors de cette conférence organisée par la FIA : Abu Dhabi, Canada, Chili, Croatie, Japon, Jordanie, Corée, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Irlande du Nord, Russie et Turquie. Face à de tels pays dotés d’une économie bien plus importante, le Safari Kenya ne fait clairement pas le poids, mais son attrait touristique et culturel penche en sa faveur.

De toute évidence, le rêve de voir les nouvelles WRC sur les pistes africaines avec en toile de fond le Kilimandjaro reste pour l’instant illusoire…





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kaizer Sauzée dit :

    Et si vous cessiez de vivre dans  » le bon vieux temps  » ???
    Ben oui les rallyes d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu’avant, et vouloir les faire revenir comme ils étaient est totalement illusoire.
    Est-ce bien ou mal ?
    J’en sais rien.
    À l’heure des solutions alternatives que sont l’electrique et l’hydrogène, on a de la chance qu’on laisse encore vivre des disciplines prônant le pétrole et faut en profiter.
    Ça risque de ne pas durer.

  2. gtv6 dit :

    Il faudrait réorganiser un rallye du safari comme ce fut le cas au debut des année 2000 . Avec des speciales d’environ 70 kms , et un total chronométré aux alentours de 1000 kms .
    Je pense qu’avec le format actuel des rallyes modernes , il serait difficile d’ésperer une épreuve plus longue C’était pas trop mal , et ca nous offrait un rallye atypique et totalement différent des autres épreuves sur terre du championnat…

  3. zorg dit :

    Allez pas abimer une légende svp.

    Un rallye wrc sous son format actuel n’apporterai rien de plus qu’une autre épreuve du championnat sur ces pistes.
    Qui à l’époque n’avait pas d’es mais uniquement des « liaisons » chronométré sur pistes ouvertes sur plus de 4/5000 kms.
    Alors un rallye avec 500/600 kms d’es mdr 😉

    • VINCENT dit :

      Tout à fait d’accord. Je préfère garder le souvenir d’un rallye exceptionnel plutôt que de voir une épreuve mythique de plus ridiculisée avec seulement 300 Km chronométrés sur 3 jours et un seul parc fermé.
      Le continent africain représente un terrain rallystique remarquable, notamment le Kenya, le Maroc, la Côte d’Ivoire ou Madagascar pour les plus connus. Mais globalement, la sécurité ne serait pas assurée, ni pour les équipes ni pour les suiveurs, ni pour les spectateurs. Des épreuves spéciales sur route ouverte ne seraient pas envisageables de nos jour et c’est tant mieux. Bref, un retour du Kenya, pourquoi pas, mais pas à n’importe quel prix.

  4. Staal dit :

    Le retour du Kenya serait une excellente chose. Mais est ce qu’on arriverait à faire quelque chose d’aussi mythique qu’a l’époque ?
    Sinon j’adorerais aussi un retour de la Nouvelle-Zélande qui offre des paysages juste incroyable. Et pourquoi pas un rallye sur neige au Canada ? 🙂

  5. Boris STi dit :

    Pourquoi pas pour démontrer la qualité du savoir faire des constructeurs.
    Mais la question que je me poses,c’est est ce que le pays est sur pour pouvoir faire un rallye international.
    Puis personnellement,j’aurai une préférence pour le Canada.

  6. lechampenoisdu1051 dit :

    Kenya Turquie.Mexique ….etc …..juste s’informer sur le site du quai d’orsay…..
    http://diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/

    avant d’aller rouler dans ces pays de  » merde » il y a d’autres pays  » rallystiques  » beaucoup plus intéressants..

    ah bah oui c’est vrai que citroen voudrait vendre des C3 aux kenyans…..mouahhhhhhhhh

  7. sebenfer dit :

    Pas assez de petits fours pour Todt et Mouton au Kénya.

    • jack18 dit :

      Cela vous arrive de faire un commentaire positif ??????????????????

      • gtv6 dit :

        laisse tomber c’est des billes !
        les rallyes pourait se dérouler sur la lune , ils s’en tapent , ils les suivent a la télé !!!

        • sebenfer dit :

          Viens boire un verre de vin chaud au parc à Gap, c’est moi qui régale… avant pourquoi pas une sangria au portugal ?

          • Chris dit :

            +1 gtv6 . Ne dialoguez pas avec sebenfer ça vaut rien .

          • gtv6 dit :

            C’est bien comme ça que je l’entendais Chris !
            Pourquoi boire un verre avec un type comme ça , alors qu’il y a tant de gens intéressant au bord des spéciales !
            N’empêche qu’un petit tour au Safari me tenterai bien …

  8. didier dit :

    ce n’est pas pour demain car remettre ce rallye au norme actuelle sera très compliquer

  9. swift dit :

    Il faut plus d’épreuves, accepter les pays qui veulent rentrée la on aura un vrai championnat du monde des rallye ,pas un championnat ou la plupart des manches sont en europe

    • gtv6 dit :

      C’est sur qu’il faut des manches partout.. Mais pour nous les rallyes terre en europe , ont l’avantage de nous proposer de belles épreuves , sans se taper des heures et des heures d’avion pour s’y rendre …
      Cordialement .

  10. gtv6 dit :

    Voila enfin une bonne nouvelle ! Avec le retour du tour de corse , une séconde épreuve mythique serait de retour au calendrier du championnat du monde .
    Il ne manquerait plus que la réintégration du san remo et de l’acropole pour que le wrc retrouve de sa superbe , et qu’il propose a nouveau au passionnés des destinations qui ont écrit l’histoire de cette dicipline …

  11. natlin dit :

    ca rappellerai quelques souvenirs a toyota, celica , supra, corolla ont couru la bas avec beaucoup de succes