Mikkelsen encore trop fragile



Grand espoir du WRC depuis son arrivée chez Volkswagen en 2013, Andreas Mikkelsen réalise un début de saison en deçà de ses espérances.

Après un excellent Monte-Carlo, un rallye de Suède mitigé, le norvégien n’a jamais paru à son aise au Mexique, terminant finalement sa course par une sortie de route.

Sa nouvelle association avec Anders Jaeger, jeune copilote de 26 ans, a affiché ses premières limites avec un pointage en avance, peu avant cet accident

Virtuellement repoussé à plus d’une minute de Dani Sordo et de la troisième place, la course du norvégien s’est arrêtée dans la spéciale suivante. Avec ce premier résultat blanc de l’année, le pilote VW perd une place au championnat et voit le duo Sordo/Paddon revenir à respectivement trois et quatre points.

« Malheureusement, le rallye du Mexique s’est terminé trop tôt pour nous, alors que nous roulions plutôt bien. Nous avions réduit notre écart sur Dani Sordo le samedi matin et nous voulions continuer à attaquer pour prendre la troisième place.

Mais dans le second passage d’Otates, nous sommes arrivés sur un sommet un peu trop vite, ça nous a emmené au large et nous avons tapé un pilier à l’avant-droit. Nous sommes partis en tête-à-queue et avons atterri en dehors de la route.

Il n’y avait aucune possibilité de repartir car nous étions coincés dans un fossé. Naturellement, c’est très décevant car j’avais prévu de faire beaucoup mieux. Mes mécaniciens ont essayé de préparer la voiture pour redémarrer en Rally2 mais malheureusement, ce n’était pas possible. Nous pensons maintenant au rallye d’Argentine et nous sommes concentrés pour se faire pardonner après notre résultat blanc ici. »

A la veille de la dernière journée, Jost Capito est rapidement revenu sur cet abandon, sans blâmer son pilote : « Ca aurait été une journée parfaite pour Volkswagen si Andreas Mikkelsen avait été récompensé dans sa lutte pour la troisième place. Cependant, une erreur mineure a provoqué des conséquences majeures. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kaizer Sauzée dit :

    Au fur et à mesure tous les espoirs que l’on espère voir se battre en tête avec Ogier rentrent dans le rang. JML, Meeke, Neuville. Mikkelsen n’y fait pas exception. Peut-être Paddon ? Peut-être Suninen ? Peut-être Suarez ? Du côté des français je suis plus dubitatif…

  2. Araden dit :

    Comme je l’avais dis durant le rallye, je me demande si Ola Floene ne le faisait pas ralentir lorsqu’il roulait un peu trop vite. Alors qu’Anders Jaeger est jeune, il n’a peut être pas encore ce déclic de calmer le pilote.
    Ce n’est qu’une hypothèse mais cela pourrait expliquer ses erreurs depuis le début de la saison.

  3. sebenfer dit :

    Le changement de copilote n’a pas du tout l’air de lui réussir. Je pense qu’on a pas fini de le voir dans les arbres cette année.

  4. Mickael dit :

    mikkelsen est juste la pour empecher les autres constructeur de marquer trop de point au championnat constructeur pour les polos , il devrait faire mieux car il a 0 pression par rapport a une ecurie officielle !

    • benjamin dit :

      Au contraire, il a la pression car il veut prétendre à la place de principal challenger d’Ogier. Et ce avec le même matériel que lui ! Attention à ne pas se brûler les ailes en effet …

  5. Go ! dit :

    Oui sans blâmer son pilote, parce que c’est la première boulette… Si Mikkelsen se met à sortir 2 fois à chaque rallye comme Neuville l’an dernier et cette année au Mexique, je pense que Capito ne le prendra pas longtemps avec autant de philosophie …