Paddon développe une voiture de rallye électrique



Jamais avare d’idées et travaillant étroitement avec Hyundai Nouvelle-Zélande, Hayden Paddon a annoncé ce mardi le développement d’une voiture électrique pour la saison prochaine.

Après avoir déjà mené à bien la construction d’une Hyundai i20 AP4, le néo-zélandais s’attaque à une aventure encore plus ambitieuse avec l’arrivée d’une Hyundai Kona pour 2020 et plus sérieusement en 2021.

Présent en conférence de presse aujourd’hui, Hayden Paddon a résumé ce projet en quelques phrases : « Nous sommes ravis de partager notre nouveau projet et notre nouvelle vision : l’une des premières voitures de rallye électriques au monde (développé par AEMD), une division du Paddon Rallysport Group (PRG). Basée sur la Hyundai Kona, la voiture est conçue pour pouvoir prendre part aux rallyes néo-zélandais, en dépit des défis représentés par le rallye, tout en affichant des performances supérieures.

Notre projet a également plusieurs objectifs techniques clés qui permettront de distinguer notre voiture électrique des autres, et de développer une nouvelle ère de son pour les EV (voitures électriques), de sécurité et de portée des véhicules électriques. Elle est prévue pour rouler sur terre en 2020 avec un programme complet en 2021. »

Lors de cette conférence de presse, Hayden Paddon a précisé que cette prochaine voiture serait capabler d’effectuer l’ensemble d’une étape normale d’un rallye, sans perte de puissance.

« La partie la plus cool – pour les courses de côte et les sprints, la voiture sera capable d’avoir un pic de puissance. Jusqu’à 600 kW! Soutenu par Hyundai NZ et YES Power, avec nos partenaires techniques, les technologies STARD, l’Université de Canterbury et Callaghan Innovation. Il est temps d’embrasser l’avenir !

Le haut niveau du sport automobile national et international doit être à la page, sinon en avance sur l’industrie automobile pour maintenir le sport en vie. L’époque où les voitures de sport automobile sont plus avancées sur le plan technologique que les voitures de route est presque révolue. Nous devons donc faire partie du mouvement qui aide à corriger cela.

Le sport automobile électrique fera du bruit, et les voitures seront très rapides! AEMD cherche à prendre les devants en Australasie. »

En s’attaquant à cette nouvelle technologique, Hayden Paddon n’est évidemment pas le pionnier puisque M-Sport notamment, avait déclaré travaillé sur ce projet il y a déjà plus d’un an sur la base d’une Ford Fiesta R5.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ben 07 dit :

    …gros baratin d’un ex-pilote usine frustré ( par la fin de son contrat ) et re-frustré ( par sa revanche éclatante prématurément repliée dans un talus finlandais ) qui cherche encore et toujours à se présenter comme un élément « moteur » de Hyundai.
    Ca me fait bien marrer de voir que pour « ça », il existe une structure « PaddonRallySport Group » , pardon ,  » une DIVISION de PaddonRallySport Group » … Elle était où cette hyper structure il y a 3 semaines quand il fallait aligner une voiture en Finlande ? Il était où ce giga-projet d’avenir en collaboration avec Hyundai dans les arguments dudit Paddon pour justifier « son implication » dans la marque coréenne ?
    Abracadabra, HP nous sort tout à trac LE projet qui incarne l’avenir de la discipline. Comme un lapin d’un chapeau.
    A propos de lapin, l’électrique pour enfumer les terriers, fallait y penser.

  2. dafamiso dit :

    Je pense également comme vous en termes de sonorité, mais n’oublions pas le nombre de plaintes au niveau du bruit concernant les activités liées au monde du sport mécanique en général.Les motorisations électriques vont peut être pouvoir permettre à certaines structures de continuer d’exercer (circuits auto/moto/karting et autres centres de pilotages), alors si cela est l’avenir pourquoi pas, seul l’avenir justement nous le dira.

  3. Joël GEORGES dit :

    Cela sera différent, mais cela ne changera pas grand-chose, au fond.
    Je ne vois pas beaucoup d’aveugle le long des ES, qui ne viennent que pour le bruit des moteurs. On y va pour voir un spectacle; et c’est la vue qui reste le sens primordial. Voyez les sans cesse demande de liens vidéo à chaque rallye. Le monde de l’image! Je pense même que pour une partie de ses spectateurs, l’image compte plus que l’info; qui est 1°, les temps, les écarts,… étant secondaire; c’est le spectacle qui compte.
    Ces rouspétances au niveau du bruit des nouvelles motorisations, on les a connus avec les protos du wec; certains jurant qu’il n’iraient jamais voir tourner des mazouts, bien fades par rapport aux essences. Et pourtant, Le Mans fait toujours le plein de spectateurs. Idem avec l’hybride en F1.

  4. Pat dit :

    En 2008 Loeb fesait déjà des tests sur une C4 électriques et thermique avec recup de l’inertie du freinage puis alim d’un moteur électrique pour les liaisons.donc rien de neuf

  5. Jeanlouis dit :

    Messieurs petite parenthèse hors rallye. …. ce n’est pas la peine de s’énerver. .. la voiture électrique ne changera RIEN car même si demain tout ce qui roule ou vol marcherait à l’électricité et même si le climat redevenait comme avant ( en combien d’années ? ) c’est juste l’impact des 7 milliards d’humains que nous sommes sur terre qui génère des problèmes ! La déforestation, l’urbanisation à outrance, l’utilisation intensive des sols, de l’eau. .. c’est pas la voiture électrique qui va résoudre ces problèmes de sur-population …. Lorsque aujourd’hui on annule une ES c’est à cause de trop de monde et des débordements de certains et non pas parce que les voitures ont des moteurs thermiques !!! Vous comprenez ce que je veux dire ?

  6. Condrieu dit :

    J’ai 71 ans. J’ai connu les rallyes avec plus de 200 engagés, de nuit, GR1, GR2, GR3, GR4, les groupes B comme tous les gens de ma génération. Le jour ou le rallye passe a l’électrique, je rentre en maison de retraite, et je me passerai des vidéos en boucle, d’une époque révolue. Force est de reconnaitre, que je fais partie de cette génération de privilégié, Pas connu la guerre, mais le plein emploi, avec une belle retraite. Et bien sur des rallyes qui signifiait quelques choses. Pas ces daubes actuelles qui tournent en boucle autour de l’église du village, et maintenant ils veulent nous farcir avec des électriques!!!!!!!!!!!!!

  7. stratos38170 dit :

    Je pense que beaucoup de fans de rallye déserteront le bord des routes ,
    Nous qui avons connu le groupe B et le bruit monstrueux de la quattro ou le formidable spectacle des WRC actuelles ne pouvons se résoudre à un triste spectacle des voitures électriques…..
    Profitons bien de ces voitures là car après l ‘avenir est bien sombre
    quand on voit que bon nomdre de constructeurs abandonne la réalisation de modèles sportifs accessibles et ne font que du gti line ou gt line.,on ne peut qu ‘être pessimiste

    • Denis dit :

      Je suis bien d’accord !
      Pour moi, même s’il y a performance possible, rien ne vaut les mélodies des moteurs…
      Ma 1ére auto de rallye fût une… Stratos ! Le virus était inoculé.
      Un moteur aussi ! Et que dire de la musicalité d’un Flat 6 Porsche, d’un M3 bien rageur…

      • VINCENT dit :

        Oui, et dans 50 ans, quand il n’y aura plus de place sur la lune pour y déverser nos vieilles batteries non recyclables, on inventera le rallye avec des voitures à hydrogène et nous regretterons le silence de nos « bons vieux moteurs » Dyson, Rowenta ou Moulinex ! Nostalgie, quand tu nous tiens…

  8. Fb49 dit :

    L électricité n est pas l avenir point de vu écologie, c est l avenir pour que des gouvernements comme le notre s en foutent plein les poches… Les batteries sont compliqués a produire et surtout a recycler…. Pour le rallye, c est simple, s il n interesse plus personne, ils vont vite faire marche arrière….enfin c est mon avis….on verra mais je ne suis pas inquiet….

    • Yvon dit :

      la FIA n’en est pas à une connerie près !!

      • Rallye-Sport.fr dit :

        La connerie de se plier aux demandes des constructeurs ?

        • ford xr3 dit :

          Mais si la moitié ou les trois quart des gens vont leur dire qu’il ne veulent plus se déplacer pour voir ce genre de voitures, qu’est ce que cela va leur rapporter. Sauf, si ils trouvent un moyen d’imiter le bruit d’un vrai moteur

          • Kaiser Sauzée dit :

            Aujourd’hui ce ne sont plus les quelques centaines qui se déplacent sur les épreuves qui intéressent les promoteurs et constructeurs, mais les millions qui regardent à la télé ou sur leurs smartphones et autres PC.

  9. Kaizer Sauzée dit :

    On en a déjà un aperçu avec la Fabia R5 qui est tout sauf sympa à voir passer en ES comparée aux Fiesta et C3 par exemple.
    Va falloir s’y habituer.

  10. Jeanlouis dit :

    J’espère qu’avec cette voiture électrique il enfin réussir à faire des étincelles ! 🙂

  11. saxonic dit :

    le titre de l article me donne envie de m étrangler avec le fil de mon batteur pour les oeufs…
    rallye et électrique 2 mots qu’il va falloir s habituer à associer. ..

  12. Brunoo34 dit :

    Le plus tard possible les voitures électriques en rallye, le bruit d’un moteur thermique et le changement de vitesses à écouter dans les montagnes quel plaisir ! je pense que je resterai chez moi avec mes vieilles K7 vidéo du groupe B
    plutôt que de voir ce désastre pourtant je suis pour l’écologie mais pas avec des batteries à recycler et de l’électricité de centrales nucléaires. Après la fin du groupe B la fin des WRC ?

  13. jeanfrancois dit :

    Donc une réglementation pour ces autos en 2020 ou 2021 .
    Je n y crois pas du tous du moins aujourd’hui.

  14. beej dit :

    C’est un autre sport, mais un moteur électrique ça envoi les chevaux quand même !
    Mieux adapté au WRC qu’à la formule E ?
    Curieux de voir ce que ça pourrait donner… Bientôt un WRC-E ?

  15. Olivier Pellegrin dit :

    Ça devient ridicule c la fin du rallye plus ce beau bruit l odeur du carburant les passage de rapport enfin tou ce qui donne du charme au rallye.c Mon micro onde contre ma cafetière les pilots von ce faire chier aussi je sui dégoûté

    • Rallye-Sport.fr dit :

      Ridicule peut-être, mais irrémédiable clairement. Impossible de faire un championnat du monde sans constructeurs…bien décidés à ne plus miser sur le thermique.

  16. ford xr3 dit :

    Si , c’est pour avoir le même bruit de « cocotte minute » que la Formule E, ce sera sans moi comme spectateur ou téléspectateur

  17. roland59 dit :

    certes, il est surprenant et clivant… mais Paddon est quand-même, aussi et surtout autre chose qu’un très bon pilote de rallye… il sort vraiment du lot, et c’est peut-être aussi pour cela qu’il n’est plus du troupeau…
    Je ne peux que lui souhaiter une pleine réussite dans son nouveau projet…
    assez impatient de voir le résultat..

    • Denis dit :

      Bonjour Roland !
      Pas mieux !
      En effet, Paddon sort du lot. Atypique dirait-on.
      Enfin, l’électrique… Avec aussi le digital et, la possibilité aux fans de voter la victoire pendant que nous y sommes, en Tchétchénie ? Sans moi.

      • roland59 dit :

        salut Denis,
        si j’ai bien tout compris, pour les 2 années à venir, çà ne concerne que l’Australasie…
        voyons ce que cela va donner la bas, après.. c’est après. nous verrons bien.
        moi, je reste très curieux de voir…

  18. alain Dollé dit :

    C’est du grand n’importe quoi maintenant en sport auto, on voudrait nous dégouter on s’y prendrait pas autrement bientôt un matche Moulinex contre Magimix et Kenwood avec un Kitchenaid pour départager et ça en corse puisque Todt boude ce beau département !