Un duo Fiesta R2/DMACK intéressant




Alors que M-Sport a disparu du JWRC, l’équipe britannique a rapidement réagit grâce au manufacturier de pneus DMACK.

A bord de Fiesta R2, les pilotes pourront s’affronter dans le Drive DMACK Fiesta Cup.

ans la Drive DMACK Fiesta Cup. Le calendrier de ce championnat est composé de 5 manches : Portugal, Pologne, Finlande, Allemagne et Espagne.

Le coût de ce championnat est estimé à 125 000 €.

Le vainqueur de cette coupe disputera 7 rallyes du WRC-2 en Fiesta R5 la saison prochaine.

Voilà un challenge intéressant pour les jeunes équipages qui manqueraient de fonds pour viser le JWRC.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. briwan dit :

    bonne initiative,est belle carotte au bout!! bravo m-sport! 125000 euros pour 5 manche du wrc( 3terres 2 asphaltes) c’est plutôt allechant! mais quelle seront les primes d’arrivée???? histoire de pouvoir  » s’auto-financer ».

  2. Thomas dit :

    A propos de R2, Peugeot vient de sortir la 100ème 208 dans cette classe(article sur Autonews-Magazine) ;0))

  3. raphael88 dit :

    Malcolm Wilson et M-Sport rebondissent encore une fois, avec une formule qui de toute évidence sera moins côuteuse que le Jwrc, mais avec à la clé le mémé résultat une saison en WRC-2
    Au moment où la FIA tarde a dévoiler le calendrier du JWRC, le Drive DMack Fiesta Cup montre encore une fois que les opérations privés sont plus réactives
    Ah si a la FIA on se bougeait autant que Wilson se bouge …

  4. Kivala dit :

    Ce qui fait donc 2 formules de promotion au lieu d’une : vive la concurrence ! Décidément, le rallye ne s’est pas aussi bien porté depuis des lustres…

    • SmartiZ dit :

      Ouais mais ce n’est pas parce qu’il y a une formule de promotion qu’il y a des engagés… Quoi qu’il arrive participer à une ou plusieurs manches du WRC est super cher. On pourra dire que c’est un succès quand il y aura des engagés et que ces formules de promotion font sortir des bons pilotes. Je n’ai rien contre le jwrc mais hormis Tiedeman, ceux qui participent sont plutôt des gens fortunés que des pilotes rapides…

      • Kaizer Sauzée dit :

        Ton jugement est un peu à l’emporte-pièce…
        Lefebvre et Gilbert, etntre-autres, pour les français, ne sont pas des pilotes « fortunés » et évoluent gâce aux formules de promotion.