Une finale très ouverte




Avant le lancement de la finale des rallyes demain matin, les principaux favoris de cette finale dans le Pas-de-Calais se sont exprimés.

e : une 208 T16.

Bruno Longépé : « Bien évidemment, nous avons l’envie de défendre notre titre en venant sur cette finale. Maintenant, le plateau est qualitatif et la lutte pour la victoire semble plus ouverte que jamais. Je n’ai jamais roulé sur ces routes, mais j’arrive habituellement à bien m’adapter au terrain et cela ne me préoccupe pas spécialement. Nous avons hâte de prendre part à cette grande fête du sport auto ! »

Grand favori à la Rochelle l’an passé, Jean-Charles Beaubelique compte prendre sa revanche cette année dans une région qui lui a souvent réussi.

Jean-Charles Beaubelique : « Nous allons aborder cette finale de la manière la plus simple qu’elle soit. D’abord car nous avons connu une saison difficile avec plusieurs déboires mais aussi car nous avons su il y a seulement quinze jours que nous nous déplacerons dans le Nord. Ce n’est pas la meilleure façon de préparer un tel événement mais cela ne nous enlève pas la motivation de bien faire les choses. Après avoir terminé seconds l’an passé, nous essaierons de gagner une place cette année sur des routes semblables au Rallye du Touquet où j’ai souvent été à l’aise. Il y a vraiment un beau plateau ce qui augure de très belles bagarres. »

Absent des finales depuis Anglet 2010, Stéphane Pustelnik s’attend à des conditions difficiles et des choix de pneus décisifs.

Stéphane Pustelnik  : « Cette course s’annonce intéressante avec beaucoup de pilotes qui peuvent espérer jouer aux avant-postes. Cela risque d’être très serré. La météo devrait également être un paramètre déterminant ce week-end avec certainement des coups de poker sur le choix des pneumatiques. Nous avons mis toutes les chances de notre côté pour réussir. Un podium nous rendrait extrêmement heureux mais le principal reste de prendre un maximum de plaisir lors de cette finale. »

Deuxième de la finale des rallyes à Anglet, Xavier Pruvot pourrait bien être le pilote local le plus rapide ce week-end. Avec sa Fabia S2000, le pilote nordiste tentera de jouer le podium faze aux plus récentes R5.

Xavier Pruvot : « Certes, ce sera un rallye à domicile mais nous n’avons jamais emprunté ces routes en course. De plus, il y aura vraiment de très bons candidats au départ. Nous viserons le podium et si nous pouvons faire mieux, nous ne nous gênerons pas ! Je me sens bien avec la Skoda avec laquelle j’ai gagné deux rallyes en fin de saison. Tout est réuni pour que cela fonctionne mais il ne faudra pas faire de bêtises sous peine de dire au revoir au podium. »

Pour Sébastien Deraedt, la finale des rallyes rappelle de mauvais souvenirs. Intouchable en 2009 à Dunkerque, le pilote Toyota était sorti de la route dans l’ultime chrono. Avec sa vielle Celica, voilà un autre pilote nordiste à surveiller.

Sébastien Deraedt : « La finale est une course particulière où à l’inverse d’un championnat, cela se joue sur un week-end. Il faut répondre présent. En 2009 à Dunkerque, il m’avait manqué un kilomètre pour l’emporter. Maintenant, nous sommes en 2015, à Samer, tout est à refaire. Je suis plutôt confiant même si nous avons rencontré pas mal de soucis avec la voiture cette saison. Pour ce rallye, elle sera « neuve », malgré ses 21 ans d’âge, et je pense que nous pouvons tirer notre épingle du jeu. Mais il y aura des pilotes très rapides comme Jean-Charles Beaubelique notamment qui connaît bien les routes du Touquet. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Spectator dit :

    Attention à Mickael Prévalet et sa Ds3 R3 pour venir jouer les troubles – fêtes!!

  2. DELAUNEY dit :

    Forcement ce sera aussi allez Stéphane, yessss

  3. Pierre dit :

    Forza la Normandie !!
    Allez Steph & Lea !!!

  4. Armand dit :

    Allez Stéphane !!!