ES3- Gherardi toujours (Finale 2013)




Dans cette dernière spéciale de la journée, Ludovic Gherardi signe un sans-faute. Le pilote Ford conforte ainsi sa place de leader devant Jérôme Chavanne à 29s7 et Michel Giraldo à 50s1.

Demain, cette boucle de trois spéciales est à disputer deux fois.

ssi avec beaucoup de changements de rythme et de grip. Une spéciale très compliquée avec beaucoup de pièges. Les pilotes locaux pourront sûrement faire la différence dans les nombreux virages cachés où chaque hésitation entraînera une sanction immédiate.

FAITS MARQUANTS
Dans cette dernière spéciale de la journée, Ludovic Gherardi signe un sans-faute. Le pilote Ford conforte ainsi sa place de leader devant Jérôme Chavanne à 29s7 et Michel Giraldo à 50s1.

Demain, cette boucle de trois spéciales est à disputer deux fois.

Dans le groupe F2000, Thomas Badel domine toujours avec une belle cinquième place au général mais Raphaël Michaud est toujours dans le coup pour la victoire.

Dans le groupe N, la bagarre s’annonce passionnante avec Mickaël Lobry qui prend l’avantage pour 7s8 face à Frédéric Michaud-Maillet et 11s1 sur David Mollas.

En GT, Murat Dogral prend l’avantage face à Jean-Pascal Besson pour 12s9. Dans le groupe R, Mickael Crepy reste leader mais Julien Brunero n’est qu’à 1s3.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
Ludovic Gherardi (Ford Fiesta RRC) : « J’ai fait une bonne spéciale. Je suis très content de mon temps de nuit. C’était piégeux mais nous avons quand même attaqué. »
Michel Giraldo (Peugeot 306 Maxi) : « Je suis content de finir ce tour de nuit. Cette spéciale est vraiment très rapide avec des virages qui sautent à la figure. »
Paul Alérini (Peugeot 207 S2000) : « Je n’ai pas l’habitude, chez moi, de rouler aussi vite en ES. Cela rend les choses vraiment très difficiles. »
Thomas Badel (Renault Clio Williams) : « Je n’ai pas super bien roulé… »
Jérôme Chavanne (Peugeot 207 S2000) : « La voiture est au top. Je suis content de moi ce qui est très bien pour demain. »
Steve Mourey (Peugeot 206 Kit Car) : « J’étais en pneus tendres mais j’en ai laissé un peu. J’ai assuré dans tous les pièges. »
Romain Martel (Peugeot 207 S2000) : « Ce n’est pas l’extase. Nous sommes en dedans. »
François Michel-Grosjean (Renault Clio RS) : « J’ai pris un pied d’enfer dans cette ES. »
Mathieu Soler (Renault Clio 16S) : « Ce n’était pas super pour nous. »
Jean-Michel Leclerc (Renault Clio 16S) : « Je me suis fait plaisir. Je pense avoir fait un bon temps, cela changera de la première où j’ai été nul. »
Patrick Magnou (Peugeot 206 Super 1600) : « Je voulais faire le trou dans cette spéciale. »
David Mollas (Mitsubishi Lancer Evo IX) : « Nous n’avions plus beaucoup de freins sur l’arrière mais je suis content. »
Murat Dogral (Porsche 996 GT3) : « Je n’ai pas pris de risque. »

PROCHAINE SPECIALE : ES4- Chemin de la Guerre – Giron (21,26 km) à partir de 10h18 (Samedi 19 Octobre 2013)


Classement ES3 / Après ES3 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. briwan dit :

    resultat normale… Gherardi a fait de cette finale sa priorité absolue!!! il a déjà une excellente connaisance du terrain(plusieurs fois vainqueur de l’ain jura) est en plus il a louer la fiesta dans le but de remporter cette finale!! (en plus il est coaché par nico bernadi!!) en bref il c’est donner les moyens!!! il est donc logique qu’il domine largement!!! c’est vrai que le suspense est plombée !! mais ca on s’en doutait!!! maintenant pour la bagarre,il faut regarder apres les 3 premiers!!! ca s’annonce chaud derriere!!!!

  2. josselin dit :

    Ceux qui critique qu’il y a de trop grosses autos en finale seront les premier à pleurer lorsqu’il y en aura plu!!! De plus si on interdit les S2000, l’année prochaine sa sera aux tours des R3, ensuite des GT,… Il n’y a pas de fin. Tous les ans c’est les mêmes commentaires…
    Pour les langues de vipers: Aux rallyes Epernay vins de champagne 2013, Gherardi était devant 4WRC et pourtant c’était sa premiére participation!!!

    • fabiandu21 dit :

      on ne dit pas qu’il ne merite pas d’etre devant. les perf sont là pour le prouver (aussi bien cette année que les années précedentes).
      on dit juste que cela dénature l’amateurisme.
      et les grosse autos ne sont pas indispensable. les gars qui sont en N1 ou en F2000-11 (classe de cylindrée la plus petite du rallye). on autant de mérite sinon plus d’être a la finale avec des budget serrer, avec des prisque de risque et des attaques équivalente au grosse autos.
      Et pour l’heure la perf du rallye c’est Fabrice BUISSON qui la réalise en étant 32 ème scratch avec une N2 (il doit être autant impressionnant a voir passer sinon plus qu’une S2000)

  3. fabiandu21 dit :

    c’est sur que c’est dommage d’autorisé des S2000 et RRC en coupe de france « AMATEUR »!!!!
    c’est sur que ce sont des auto que Mr tout le monde peuvent s’offrir.
    Après la faute en incombe à la fédé et non au concurrent qui peuvent se permettre de rouler avec des autosn aussi prestigieux, et qui veulent se faire plaisir àn leurs volant.

  4. Kaizer Sauzée dit :

    La course est jouée et la finale décapitée… Vraiment dommage.
    Si c’est çà la fête du rallye amateur (ce qu’est censée être une finale, non ?), ben la fédé a de réelles questions à se poser…

  5. natlin dit :

    a qui appartient la fiesta rrc de gherardi,c’est la sienne ou elle est louee, a baud par exemple?