ES7- Margaillan 3e (Cardabelles)




Auteur d’un très bon deuxième temps, Matthieu Margaillan s’empare de la troisième place derrière le duo Cuoq/Baud.

Surtout, le pilote Skoda a pris l’avantage sur Serge Gillouin, les deux hommes jouant la seconde place du championnat.

a pluie.

Auteur d’un très bon deuxième temps, Matthieu Margaillan s’empare de la troisième place derrière le duo Cuoq/Baud.

Surtout, le pilote Skoda a pris l’avantage sur Serge Gillouin, les deux hommes jouant la seconde place du championnat.

A la sixième place, Jean-Marc Falco leader du groupe R a dépassé Gilles Salgues leader du groupe N.

En 208 Rally Cup, c’est toujours aussi indécis entre Diogo Gogo, Michel Mouret et Cyril Audirac, ce trio étant regroupé en six secondes.

En Citroën Racing Trophy, Frédéric Hauswald continue de briller devant Cédric Robert.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) : « Je ne pense pas faire un bon temps. C’est très piégeux pour les premiers… »
5. Lionel Baud (Ford Fiesta WRC) : « C’est très glissant… »
4. Serge Gillouin (Citroën Xsara WRC) : « Ca ne va pas du tout, je ne suis pas dedans. J’ai des problèmes avec la voiture… »
2. Matthieu Margaillan (Skoda Fabia Super 2000) : « Je n’ai pas de problème mais c’est très glissant… »
7. Cyrille Féraud (Mitsubishi Lancer WRC) : « Ca été mais j’ai roulé doucement… »
23. Gilles Salgues (Mitsubishi Lancer Evo 10) : « J’ai eu un problème au départ et je perds beaucoup de temps avec cet incident… »
6. Cédric Hennion (Citroën DS3 WRC) : « C’est dur ça glisse, il y a pas mal de changements de rythme… »
9. Jean-Marc Falco (Mitsubishi Lancer Evo 9) : « Ca glisse mais j’ai bien roulé. L’adhérence est très variable, j’ai fait une petite faute vers l’arrivée… »
24. Alexander Villanueva (Mitsubishi Lancer Evo 10) : « C’est un miracle d’être sorti de la spéciale car c’est très glissant… »
30. Jérôme Clarety (Subaru Impreza) : « Ces conditions me vont car je suis moins pénalisé par rapport aux grosses autos… »
25. Christian Marti (Mitsubishi Lancer Evo 9) : « Ca glisse énormément et ça se dégrade beaucoup… »
28. Pascal Brunel (Mitsubishi Lancer Evo 9) : « C’est vraiment piegeux… »
42. Frédéric Hauswald (Citroën DS3 R3) : « Ca va, j’ai du mal à tenir la voiture… »
10. Thibault Durbec (Mitsubishi Lancer Evo 10) : « Il y a des zones extrêmement glissantes, je conduit sur des oeufs mais ça va… »
40. Cédric Robert (Citroën DS3 R3) : « Je suis resté très prudent, j’ai mal roulé mais je n’ai pas voulu prendre de risques… »
34. Jean-François Prévalet (Mitsubishi Lancer Evo 9) : « J’ai roulé proprement, j’ai failli sortir deux ou trois fois… »
47. Diogo Gago (Peugeot 208 R2) : « Ca va… »
46. Cyril Audirac (Peugeot 208 R2) : « Je croyais avoir crevé à l’arrière car la voiture s’embarque trop… »
54. Michel Mouret (Peugeot 208 R2) : « Ca va, je n’ai pas fait de faute, je suis très content d’être sorti de cette spéciale… »

Classement ES7 (14,8 km) / Classement après ES7 (provisoire)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. thomas dit :

    Au terre de l’auxerois Mathieu Margaillan avait une wrc… pourtant il n’est pas devant cuoq a l’arrivee..

  2. Georges dit :

    A quand Margaillan sur une WRC…???

    A voir les écarts avec sa S.2000, il devrait être loin devant…!!!