ES8- Brunson se détache (Touquet)



ES8- Crequy – Rimboval (13,84 km) à partir de 18h48 (Vendredi 18 Mars 2016)

Lors du premier passage, David Salanon avait signé le meilleur temps en 6’53’0.

FAITS MARQUANTS

Déjà très performant dans la spéciale précédente, Eric Brunson confirme dans ce chrono en reléguant David Salanon et Pierre Roche à six secondes en treize kilomètres ! Très satisfait de sa Fiesta depuis le départ, le pilote normand compte désormais 8s6 de marge sur Salanon et 20s3 sur Roche.

Dans la dernière spéciale du jour, Brunson aura l’occasion de consolider encore un peu plus cette première place.

Leader du groupe R, Sylvain Michel s’immisce à nouveau au milieu des WRC en signant un superbe deuxième temps. Dans le trophée Michelin, Eric Mauffrey s’est fait une chaleur mais conserve sa troisième place pour 1s6 face à Patrick Rouillard.

En Citroën Racing Trophy, Frédéric Hauswald lâche d’un coup plus de trente secondes sur une sortie et voit Yohan Rossel s’échapper en tête. Auteur d’un nouveau top 3, Axel Garcia accède d’ailleurs au podium provisoire, juste derrière Laurent Pellier.

Dans le groupe N, Johan Vanson est désormais « tranquille » avec l’abandon de Jean-Nicolas Hot sur le routier après l’arrivée de ce chrono.

En championnat Junior, Antoine Margely signe un deuxième scratch consécutif et revient à seulement deux secondes de Raphaël Astier. Auteur du sixième temps, le vice-champion de France Junior en titre voit également revenir Romain Di Fante à douze secondes !

REACTIONS DES PILOTES

Roche« On essaye d’attaquer, tout va bien. »
Brunson« Je me suis fait plaisir, on roule vraiment sur un bon rythme. »
Salanon« Eric roule très fort ! Bravo à lui ! »
Mauffrey« On s’est fait une grosse chaleur … Après on a calmé le rythme. »
Tanghe« On ne peut pas faire plus vite sans l’évolution ! Mais on s’éclate ! »
Michel« On se régale vraiment avec Lara ! »
Ragues« La nuit tombe, il faut s’adapter mais sinon ça va. »
Beaubelique« Les freins ne sont pas supers …Ca me déconcentre. »

PROCHAINE SPÉCIALE ES9- Hucqueliers – Clenleu (12,45 km) à partir de 19h16 (Vendredi 18 Mars 2016)

Classement ES8 / Classement après ES8 (13,84 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. jeanremyp dit :

    Vraiment très intéressant Sylvain Michel ! Rappelons que c’est son premier rallye avec la Skoda Fabia R5 ainsi qu’avec Lara Vanneste ! La voiture semble fiable (pas nouveau pour une Fabia R5) et l’équipage fonctionne a merveille !
    Je regrette vraiment que notre championnat ne soit pas seulement avec des R5 !! Y’aurait de la bagarre entre de nombreux pilotes ! La c’est un mano à mano entre Salanon et Brunson !

    • VINCENT dit :

      Le classement par groupes et classes fait partie intégrante du rallye. Les vrais passionnés de rallye s’y intéressent. En terme de visibilité, notamment médiatique, c’est bien aussi d’avoir quelques WRC. Les 3 se tiennent en 20 secondes et la lutte à la seconde est présente dans toutes les classes. C’est quand même plus intéressant comme spectacle que le championnat du monde.

      • sebenfer dit :

        La grande différence c’est qu’en Championnat du Monde, c’est quand même le meilleur pilote qui gagne.

      • jeanremyp dit :

        Bien évidemment que les classements par catégories et classes sont intéressants !
        Ce que je dis c’est que dans notre championnat seul 2 ou 3 pilotes jouent la victoire.
        Je suis bien d’accord que c’est beaucoup plus intéressant que le championnat WRC.

    • sebenfer dit :

      Si Salanon, Roché et Brunson étaient en R5, il n’y aurait pas bagarre. Michel serait loin devant. Pour avoir un vrai championnat – qui récompense le meilleur pilote – il ne faudrait rien au dessus des R3 qui coûtent déjà bien trop cher.

      • Perso dit :

        Je me demande si tu comprends quelques choses au rallye. Tant d’idiotie que tu raconte depuis le début. Réfléchie un peu.

        • sebenfer dit :

          Ne t’inquiète pas pour moi. Je sais très bien faire la différence entre quelqu’un qui roule « vite » parce qu’il a les poches bien pleines et quelqu’un qui roule vite parce qu’il a du talent.

          • Perso dit :

            Et justement tu as rien compris encore une fois. Essaye de réflechir a ce qu’est le championnat de France réellement et qui y roule dessus. Regarde aussi les exemple passé, les voisins, et tu comprendra certaines choses a moins que tu soit toujours dans la contestation… Et Gilbert aurais gagné le Var si pas de WRC,, et la retransmission touquet c’est de la merde, et encore des WRC qui se traine… Si Brunson et Salanon avait des R5 ils seraient mangé etc etc. Bref…. Essaye de regarder avec un autre Oeil.

          • sebenfer dit :

            Le problème n’est pas tant ce que le Championnat de France est réellement mais ce qu’il est devenu. A l’époque des S1600 ou des Kit Car, les porteurs de valises étaient dans l’ombre…

    • Krys dit :

      J’en connait un (sylvain Michel) qui ne va pas s’attarder longtemps en R5, a moins qu’il parte sur du WRC2 ou de l’ERC, mais je le voit bien dans une WRC assez rapidement pour jouer le titre.

      • GREGORY MICHALON dit :

        en fait il y a des chance qu’il joue le titre avec la r5 car a l’arrivée de ce rallye par exemple le vainqueur en r5 aura 100% des points alors qu’en wrc seulement 25%, de ce fait il est possible que cette année le champion de France ne gagne aucun rallye