Tänak : « Important de marquer ce résultat »



A l’image de sa dernière victoire en Suède, Ott Tänak a dominé ce rallye du Chili de main de maître, pouvant accélérer le rythme quand bon lui semblait avec une aisance parfois déconcertante.

Cette performance notable marque forcément, et alors qu’il répondait à la télévision finlandaise, l’estonien a d’ailleurs été charrié par Sébastien Ogier lorsqu’il a évoqué un week-end difficile : « Ott, ton week-end a quand même été plus facile que le nôtre, tu ne crois pas », cet échange se terminant par une tape de l’estonien sur l’épaule de son ancien coéquipier, et un sourire évocateur.

En conférence de presse un peu plus tard , Ott Tänak a retrouvé son visage plus fermé, répondant avec sagesse et d’un ton monotone aux questions.

« Je me sens soulagé. Ce week-end a été difficile. Immédiatement après les reconnaissances, nous avons constaté que les conditions étaient délicates avec les routes. Ce fut un travail difficile avec ce nouveau rallye. Cela a été dur d’être à la limite, même si nous ne l’avons pas dépassé. Nous sommes heureux et c’est agréable d’être à l’arrivée sans avoir eu de problème. »

Tout comme ses adversaires, l’estonien a connu un début de rallye stressant sur des conditions particulièrement grasses et piégeuses. La suite fut limpide et sa Yaris WRC a, cette fois, pu lui permettre de conquérir une deuxième victoire méritée.

« Vendredi matin, tout semblait si nouveau et nous apprenions à chercher la limite et c’était pareil avec la voiture. Nous avons terminé la première spéciale et je me débattais sans avoir un vrai feeling. Ensuite, nous avons réussi à nous ajuster assez rapidement et je crois que j’ai été le plus rapide des gars. J’ai eu une voiture parfaite. J’ai pris confiance et nous avons fait un petit écart vendredi après-midi. Après cela, il s’agissait de gérer la voiture. »

Ce dimanche, le pilote Toyota a souhaité conserver un bon rythme sur des spéciales encore délicates avant de sa lâcher dans la Power Stage.

« Les spéciales étaient difficiles, rapides et étroites et nous avions besoin de beaucoup de concentration. Je me retenais un peu mais j’espérais économiser les pneus pour la Power Stage. Je voulais garder quelque chose en réserve et garder un rythme élevé. Ce n’était pas un travail facile. »

Dans cette fameuse dernière spéciale, l’estonien a parachevé son succès par un scratch, signant un carton plein sur cette épreuve tout en se relançant ainsi au bon moment dans la course au titre. 

« Prévoir de gagner la Power Stage est difficile à planifier. Je me sentais bien et j’essayais de me rapprocher de la limite sans prendre de risque. Les conditions s’amélioraient depuis la première boucle du matin. Il était important de terminer le rallye de cette façon. Au cours des deux derniers rallyes, nous avons eu des problèmes et nous avons perdu beaucoup de points. Ce résultat était important. Si vous n’obtenez rien, vos émotions s’en ressentent. Maintenant, nous sommes sur la bonne voie et nous allons continuer à pousser. »

Son copilote Martin Järveoja a souligné la présence à ses côtés, des quatre rallyemens les plus titrés de la discipline.

« C’est vraiment une bonne sensation de monter sur le podium à côté de ces légendes. C’était un gros challenge avec un nouveau rallye, de nouvelles routes, de mauvaises conditions météorologiques… C’était un bon week-end. Un grand merci à l’équipe. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kris63 dit :

    Bonsoir y a t il un résumé du rallye sur une chaîne en clair de prévu

  2. jp dit :

    « Important de marquer ce résultat » surtout que je suis pas certain de finir tous les rallyes ! lol

  3. natlin dit :

    voila , il se devait de gagner sous peine d’etre largue, le top
    et neuville ne marquant pas, y a bonus
    la 2ieme de l’annee, comme ogier et neuville, les miettes aux autres……………

  4. roland59 dit :

    oui, il était important de gagner et de revenir rapidement dans le jeu… c’est fait et bien fait. bravo encore.

  5. riri73 dit :

    Dans le passé,Tanak a commis quelques boulettes/excès d’optimisme/fougue. Je crois donc volontiers que ce rallye a été stressant pour lui car gérer alors qu’il a les cartes en main, c’est pas toujours son truc. Là, il a tenu, bravo.
    Du coup Tanak 2 Ogier2 Neuville 2 victoires chacun.

    • Fab dit :

      En tout cas, il montre rarement à la sortie des ES qu’il en a ch…. C’est plutôt « 0 sentiment », regard fermé, avec une tendance même à minimiser ses scratchs, au risque de donner l’impression d’être prétentieux.

      Surement sa manière de gérer le stress et la pression.

  6. Denis dit :

    Oh que Oui !
    Je l’ai souhaité, il l’a fait !
    Tanak a resserré les boulons là, pas de la Toyota volante mais, au Championnat.
    6 rallyes disputés, 12 points d’écart seulement entre les 3 premiers et la meute derrière… Déjà bien distancée.
    Et Oui, cela a semble plus « facile » pour Ott.

    En aparté, ce serait sympa d’avoir une interview « en privilégié » avec Tanak, loin de la salle de presse, du convenu.
    Enfin, tout ce qui sort du conventionnel, préparé, archi connu d’avance presque est intéressant.
    Encore plus : des interviews de copilotes dont le regard est certainement différent, plus « large ».