Au moins un rallye européen à la trappe en 2020



Exceptée l’instauration du rallye du Chili en 2019, le calendrier WRC n’a finalement pas bougé cette saison, laissant encore une grande place aux manches européennes traditionnelles.

Pour 2020, les choses devraient évoluer davantage alors que de nombreux pays seront en fin de contrat à la fin de la saison. En parallèle, deux pays font le forcing pour intégrer le championnat en 2020 : le Japon bien évidemment, mais aussi le Kenya.

Dans une interview au média Autosprint, Oliver Ciesla, directeur du promoteur du WRC, a confirmé cette tendance.

« Il y aura des nouveautés en Europe, puisque la plupart des épreuves mettent fin à leurs contrats en 2019 et que, par conséquent, nous devons négocier avec ces organisations, nous verrons ce qui se passera, mais au moins un rallye européen devra quitter le calendrier. Nous devons en outre regarder d’autres pays eu Europe, car il y a des marchés importants comme la Pologne ou la Croatie, qui veulent revenir ou rentrer.  » a commenté l’allemand.

Et pour trouver les « victimes » de cette ouverture hors Europe, la FIA et le promoteur du WRC n’auront pas à chercher bien loin, les épreuves insulaires de Corse et de Sardaigne étant sur des sièges éjectables depuis un moment.

S’il est appréciable de voir le WRC se diversifier, beaucoup de questions restent en suspens sur le Japon et le Kenya, épreuves favorites pour intégrer le championnat 2020. Pour le premier nommé, la « qualité » du parcours, valeur assez subjective, inquiète au vue des différentes images parues l’an passé. Economiquement par contre, ce rallye présente de gros arguments et Toyota n’attend que ça.

En ce qui concerne le Kenya, l’inconnue est encore totale puisque quatre « sites » sont encore possibles et l’épreuve test de 2019 devrait enfin nous éclaircir sur ce nouveau Safari, évidemment bien éloigné des illustres éditions d’antan. La question de la sécurité est forcément posée et le travail promet d’être colossal pour être au niveau des autres épreuves du WRC.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. RSsport dit :

    Déjà que 90% es terre si on installe le Kenya ou le Japon vive le championnat !!!

    Pensé plutôt à l’aspect du championnat plutôt que de pensé au fric !!!vous faite pitié

  2. stratos38170 dit :

    bonjour,
    pour être aller voir l ‘adddac , c ‘est un super rallye avec un très beau plateau contrairement à certains rallyes hors europe avec une trentaine d ‘engagés !!!! A l ‘addac la sécurite est bien présente mais les spectateurs peuvent se poster dans de superpassages (mittelmossel dans les vignobles c’est mythique !) Le CORSE, Le RMC doivent également rester et pourquoi pas faire revenir le SAN REMO ? Messieurs du WRC arrêtez de ne penser qu ‘ l aspect fric mais pensez aux amateurs de rallyes qui seraient très déçus de perdre ces rallyes européens légendaires !!!

  3. B2B dit :

    Il faut absolument conserver le Deutschland…
    Rallye super sympa, bien organisé et pas galère (pour le spectateur) du tout contrairement à ce que beaucoup disent ou pensent.

    • fabien dit :

      Ce qui sauvera peut-être le rallye d’Allemagne c’est le Pass général à 80,00 € par personne pour le week-end ou 20,00 la double spéciale si je ne me trompe pas + tous les tickets parking. J’aimerais qu’il reste dans le calendrier, j’y vais chaque année, mais 80 x autant de spectateurs, tu sais déjà payer une grosse partie de l’organisation avec ça. Et en Allemagne t’as pas intérêt à essayer de passer sans payer, ils ne sont pas la pour rire les commissaires. L’organisation est très bien mais l’ambiance des organisateurs c’est « tu payes et tu te tiens droit ». Ils ont tous compris les allemands. Ça donne un rallye rentable et sans débordements.

      • Bouchon dit :

        J’y ai été 3 fois et je n’ai jamais payé de pass.
        La première année 0 € en campant en bord de spéciale.
        La deuxième année 1 € pour accéder au shakedown et 4 € de tentes un soir, l assistance à bostsalse gratuite.
        Et la troisième année 5 ou 6 € pour les tentes mais les gars n’avaient pas l’air de l organisation…..
        Après on n’a jamais au camp militaire.
        Et on n’a pas du fuir face à un commissaire

        • fabien dit :

          C’est sur que si tu te déplaces pas et que tu picoles au bord des spéciales tu sais faire sans payer, mais si tu veux voir 4-5 spéciales par jour et que tu arrives à la dernière minute sur chaque spéciales, tu peux y arriver qu’en payant. Il vérifie lorsque tu arrives à 15 min du lancement des voitures. Mais ok en anticipant la veille et en restant sur place tu peux y arriver sinon faut que tu m’expliques et dans le camp militaire encore plus … (mais tu n’y as pas été ok)

  4. jean francois dit :

    Je vais essayer d aller au rallye monte carlo ,
    au cas où.

  5. Aywe dit :

    Un championnat terre pfff

  6. Matt007 dit :

    Enlever le corse pour mettre Japon asphalte à la rigueur ça reste du bitume ! Comme ça tt le monde est content ! Non ?

    • Gaz !!! dit :

      La Corse n’a pas d’égal en rallye Asphalte, il faut équilibrer le nombre de rallyes terre par rapport aux rallyes asphaltes.

  7. Boris STi dit :

    Faut garder les rallyes asphaltes,il n’y en a déjà pas beaucoup.

  8. capitole dit :

    Pourquoi ne pas faire l’alternance entre la Corse et la Sardaigne ???????

  9. capitole dit :

    pourquoi ne pas faire l’alternance entre la Corse et la Sardaigne ??????????

  10. Gaz !!! dit :

    Le Monté Carlo est mythique et représente les gènes du Rallye et le tour de Corse est le plus beau rallye asphalte ce serait idiot de supprimer un des deux!
    De plus que des rallyes asphaltes il n’y en a plus beaucoup ni assez d’ailleurs!

  11. Franck dit :

    Le monte Carl est tellement atypique que le supprimer du calendrier est compliqué.
    La Sardaigne est un des rallye avec le parc d’assistance le plus attractif du calendrier pour les spectateurs. Et avec de magnifique spéciale.
    Le Mexique et la Turquie ne se ressemble pas vraiment au niveau des spéciale. La Turquie étant sûrement le rallye le plus cassant de l’année.
    L’arrivée du Kenya obligerait à coup sûr au team à avoir une voiture spécifique à cette épreuve en plus. Donc augmentation des coût.
    Et que fait on des amateurs sur un rallye comme celui ci?

    • ponpon dit :

      Ils ont supprimé le Monte Carlo du calendrier une fois entre 2009 et 2011. Ils sont capables de le faire une seconde fois.
      Après je pense que la Corse va sauter … Dommage car j’aime beaucoup ce rallye. Cela dit, depuis que Loeb y participe, la fréquentation est en augmentation. Ça n’a rien à voir avec les années précédentes. Peut-être que cela fera changer les avis à la FIA… A suivre.

  12. Go ! dit :

    Pour moi le calendrier actuel manque de logique et c’est bien s’ils font des modifications…
    – Pourquoi aller en Australie, finir la saison de surcroit, alors qu’il n’y a personne qui s’y intéresse là bas? Le Japon ou la Chine me semblent bien plus logiques!
    – Pourquoi aller en Sardaigne où personne ne peut accéder plutot que sur le continent italien?
    – Trop de rallyes terre qui se ressemblent (Mexique, Argentine, Turquie, maintenant Chili,…) et trop peu de rallyes neige et asphalte (et ils parlent de supprimer l’Allemagne ou la Corse…)
    – Pourquoi 2 rallyes en France alors que de nombreux pays veulent leur place et ne l’ont pas?

    J’espère que la FIA pourra apporter de la cohérence à ce calendrier 2020 et mener le WRC sur des marchés porteurs pour l’automobile (USA, Chine, Japon, Russie,… )

    • Monégasque dit :

      La Sardaigne est autant accessible que la Corse et d’ailleurs il y a plus de monde (j’y suis allé 5 fois)
      La Corse, bye bye. Les ES sont des billards maintenant
      Le Deutschland bye bye. Trop de sécurité tue la sécurité

      • Gaëtan dit :

        Certes, les routes se sont élargies et sont moins bosselées qu’autrefois, mais elles n’en restent pas moins très techniques (beaucoup plus qu’au Japon ou en Espagne). Et les organisateurs font l’effort chaque année de renouveler leur parcours contrairement à d’autres.
        Yves Loubet (et tout pilote digne de ce nom) serait mort de rire à vous lire.
        J’aimerais vous y voir avec votre DS WRC et voir su vous arriveriez à devancer les premières R2.

      • Gaëtan dit :

        Tout à fait, Thierry, le billard corse, une nouvelle discipline monégasque…

      • jeanlouis dit :

        les ES en CORSE c’est du billard !! où ?? quand ? tu dis n’importe quoi !! moi je suis corse et les routes chez nous et d’autant plus l’asphalte c’est tout… sauf du billard !!! je vais t’envoyer mes factures ( et la fréquence ) des changements d’amortisseurs sur ma bagnole…. tu vas très vite changer d’avis !

    • Gtv6 dit :

      La Sardaigne est un rallye magnifique, aussi facile d’accès que bien d’autres épreuves, avec des speciales bien plus intéressantes, que celles de l’Allemagne, et celles des journées sur asphalte, du Catalogne.

  13. Seb du 77 dit :

    Le mieux sa serai qui mette un rallye alsphate et un rallye terre une fois sur deux trop de rallye terre et qui remette une manche france avec la corse

  14. taureau24 dit :

    Un seul rallye par pays, 2 ce n’est pas équitable, et donc bye bye la Corse ou le Monte Carle

  15. taureau24 dit :

    Un seul Rallye par pays c’est assez, plus n’est pas équitable, et donc bye bye la Corse ou le Monte Carle

  16. Brunoo34 dit :

    Quelle idée ? Refaire le Kenya avec les WRC actuelles c’est du n’importe quoi et ça va couter un « max » pour préparer une voiture blindée pour l’ Afrique ! Cela coûtera bien plus cher aux constructeurs mais je crois que c’est TOYOTA qui dirige aujourd’hui le WRC comme le Qatar pour le foot.
    Plus vous êtes riche et puissant plus vous dictez vos règles Pfffffffff Vive la Corse ça c’est du rallye !

  17. walter dit :

    J’espère qu’on va garder le Tour de Corse qui est une épreuve emblématique du championnat, historiquement et sportivement.
    Par contre la Sardaigne ils peuvent l’éjecter….