Citroën Racing laisse un grand vide



Engagé sans discontinuité depuis 2012 en championnat de France des rallyes avec les DS3 R3 puis DS3 R1, Citroën Racing n’organisera aucune formule de promotion dans l’hexagone la saison prochaine.

Lancé dans un nouveau programme en championnat du monde des rallyes l’année prochaine, l’équipe française portera désormais la totalité de ses ressources sur le développement de nouveaux modèles basés sur la Nouvelle Citroën C3. On peut ainsi raisonnablement espérer les arrivées prochaines (courant 2018), de C3 dans les catégories R5, R3 ou encore R1, comme sa devancière de chez DS…

Yves Matton, directeur de Citroën Racing, s’exprime sur cette « pause » en France : « Depuis plus de 30 ans, Citroën s’est beaucoup investi dans la détection et la formation des jeunes espoirs. En France, l’organisation de formules de promotion a permis de détecter le talent de nombreux pilotes, qui ont poursuivi leur carrière au plus haut niveau.

Avec son retour en WRC, Citroën Racing s’apprête à vivre un des défis les plus excitants de son histoire. Dans le même temps, nous arrivons à la fin d’un cycle pour les formules de promotion Citroën Racing Trophy et Citroën Racing Trophy Junior. Nous avons donc décidé de ne pas reconduire cette activité en 2017, pour pouvoir concentrer toute notre énergie sur notre objectif principal. Ce n’est pas une première dans l’histoire de Citroën et nous assurerons une continuité en proposant un support commercial et technique à nos clients. De même, les pilotes ayant remporté des dotations pour la saison prochaine bénéficieront de toute notre attention. En complément du développement des nouveaux produits compétition-clients basés sur la Nouvelle Citroën C3, nous réfléchirons à de nouvelles formules de promotion pour détecter les futurs Champions du Monde. »

Si l’avenir du rallye français n’est pas mis en péril par cet arrêt (le championnat Junior 2017 étant organisé par M-Sport), les incertitudes vont désormais se porter sur le championnat JWRC où Citroën Racing est impliqué depuis 2014…championnat qui a permis la consécration de jeunes talents comme Stéphane Lefebvre et Quentin Gilbert .





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. chris57 dit :

    je comprend Citroën qui veux faire des voitures pour les catégories inférieur sur la base de la nouvelle C3 la marque DS ayant pris une autre direction

  2. Scratch dit :

    Tu as vraiment raison !
    Les constructeurs ont fait pression sur la fédération afin de modifier le règlement pour que les R5 soit favorisé mais dans le seul but de vendre des produits hors de prix à des amateurs fortunés. Aucune IMPLICATION de leur part. Et maintenant Citroën lâche les jeunes (à mon sens deja fortuné) qui ont investi sur des DS R1 et R3 qui sont déjà hors de prix pour des amateurs lambda. Les constructeur s engraisse sur les amateurs de rallye et ne joue plus leurs rôles …

  3. toto dit :

    pauvre France
    les conctructeurs Français lachent le championnat de France, ou est le temps ou Renault, Peugeot ect ect se battaient sur nos routes de frances.
    maintenant le championnat de France se resume aux 4 a 5 premieres courses de demi-saison et ensuite les autres rallye comptent pour du beurre, super
    il n’y a pas de voiture francaise qui soient capable de se battre pour ce championnat, on retrouve des fords, des skodas, bonne publicite pour les voitures francaise.
    cette annee a ete le clou de toutes les annees, on a decides en haut lieux de faire gicler les wrc, avec une attribution de point qui nous a fait un championnat de France plie deja au mont-blanc (bien sur grace aussi au coup de volant de sylvain michel ) mais il faut en juger que ce n’est plus grand chose. dommage
    ensuite il y a la coupe de France, ou la on retrouve en vedette un pilote qui vient de faire des epreuves de wrc2, avec une structure de haut niveau, ou va t’on personne ne comprends plus rien dans ce monde de l’auto, chaque chose doit rester a sa place, la coupe de France est faite pour decouvrir de vrai ,talents issus de l’amateurisme (si cela veut encore dire quelque chose) (bravo a astier et sa porsche, super
    je pense qu’il faut tout reprendre, aussi bien la coupe de France et le championnat de France, revoir les reglementations pour qu’enfin on trouve un bon equilibre.
    regardez echappement des annees 1980 en championnat de France, et vous verrez que les courses ne se résumaient pas a 1 ou 2 pilotes, et aussi a plusieurs marques d’autos, dont des francaise.
    pour nous spectateurs se serait aussi un beau spectacle.
    nous sommes gouvernes dans le sports auto par des personnes qui ne sont pas issues des rallyes ou autre compétitions auto, et qui se foutent de tout, pourvus que l’argent tombe.que dire des licences, des reglementations qui bougent tous les jours, pour faire acheter aux pauvres pilotes regionnaux, des reglementations qui ne servent qu’a engraisser les vendeurs et manufacturiers, et aussi ceux qui pondent toutes ces conneries bien sur
    le but etant bien sur a long terme de faire disparaître les petits pilotes. ils vont y arriver assez vite.
    dommage