Lefebvre, roi des belges (Condroz)



A l’image de sa performance de l’an passé, Stéphane Lefebvre a été d’une régularité exemplaire sur ce Condroz, sans jamais donné l’impression de pouvoir être inquiété.

Au volant d’une Ford Fiesta R5 MKII qu’il découvrait, le nordiste a su devancer les prétendants au titre de champion de Belgique. Derrière lui, Sébastien Bedoret était promis à la deuxième place avant de sortir de la route dans l’ultime spéciale. Virtuellement titré avant cette sortie, Adrian Fernémont a eu chaud en étant victime d’une crevaison, retombant à la quatrième place mais devenant tout de même le nouveau champion de Belgique.

Suite à cette crevaison, le pilote Skoda est devancé par les frères De Mevius, Guillaume devançant Ghislain pour vingt secondes.

Installé dans le top 6, Vincent Verschueren est lui aussi sorti de la route dans l’ultime spéciale.


Samedi 2 et Dimanche 3 Novembre 2019 – Condroz (Belgique)

Scratchs : Gu.de Mevius (4) – Bedoret (5) – Lefebvre (4) – Princen (3)- Fernémont (3) – Gh. De Mevius (1)
Leaders : ES1 : Gu.de Mevius, ES2-ES20 (Fin) : Lefebvre

Classement Final

Pos.PiloteVoitureEcart
1LefebvreFord Fiesta R5 
2Gu.De MéviusCitroën C3 R5+52.6
3Gh. De MeviusSkoda Fabia R5+1:13.0
4FernémontSkoda Fabia R5+1:32.5
5De CeccoSkoda Fabia R5 Evo+2:30.2
6BoucheVW Polo GTi R5+2:46.1
7CollardSkoda Fabia R5+3:32.6
8VannesteCitroën C3 R5+4:36.5

ES17-ES19 : La dernière ligne droit est lancée au Condroz. Avant la dernière spéciale de ce final, Stéphane Lefebvre continue d’être un métronome et conserve 22s1 de marge sur Sébastien Bedoret et 33s sur Adrian Fernémont.

Avec un tel classement, c’est Fernémont qui remporterait le titre (90 points contre 88 pour Bedoret). Au quatrième rang, Guillaume De Mevius reste sous la menace de son frère Ghislain.

ES13-ES16 :Ce matin, sur des routes toujours aussi piégeuses, Stéphane Lefebvre reste très régulier, alors que derrière lui, Adrian Fernémont et Sébastien Bedoret s’échangent à tour de rôle la deuxième place.

Auteur du scratch dans l’ES16, Bedoret est repassé devant Fernémont pour 5s2. Il reste désormais une boucle de quatre spéciales pour départager les deux hommes.

Nouveau quatrième ce matin, Guillaume De Mevius confirme sa belle forme de la veille et dépasse son frère Ghislain pour quatre secondes. De son côté, Kris Princen, longtemps sixième, a perdu plus d’une minute dans la 16 à cause d’une crevaison, et doit laisser De Cecco et Verschueren se battre pour la deuxième place. Pour le champion de Belgique en titre, le titre semble désormais mort.

ES10-ES12 : De nuit, Stéphane Lefebvre a parfaitement géré son avantage et compte ce soir une quinzaine de secondes d’avance sur Sébastien Bedoret et Adrian Fernémont.

Pour sa première journée en Ford Fiesta R5 MKII, le pilote nordiste a affiché une régularité exemplaire, ce qui lui a permis de consolider peu à peu son avance. Comme au championnat, Bedoret et Fernémont se retrouvent pour se livrer à une belle bagarre (écart de 2s9 après la première journée).

Au pied du podium, les deux frères De Mevius sont toujours séparés par une poignée de secondes. Auteur d’un début de rallye timide, Kris Princen s’est relancé en cette fin de journée avec notamment deux scratchs de nuit.

Bien installé dans le top 6, Pierre-Louis Loubet a tout perdu à cause d’une crevaison.

ES7-ES9 : Avant la redoutée boucle nocturne, Stéphane Lefebvre a réalisé une troisième boucle parfaite, creusant l’écart en tête à l’issue de l’ES9.

Après cette spéciale, le pilote nordiste domine ainsi avec 12s2 de marge sur Sébastien Bedoret et 24s3 sur Adrian Fernémont, grand perdant de cet après-midi suite à une faute dans l’ES8. Le pilote Skoda reste talonné par Ghislain De Mevius alors que son frère Guillaume n’a pas abandonné ses espoirs de podium.

De son côté, Pierre-Louis Loubet (6e) continue d’apprendre sur ce terrain si particulier.

ES4-ES6 : Auteur d’un scratch dans la deuxième boucle, Stéphane Lefebvre domine désormais avec 5s7 de marge sur Adrian Fernémont, le mieux placé pour le titre de champion de Belgique.

Derrière lui, Sébastien Bedoret s’accroche bien alors qu’un De Mevius en relaie un autre pour la quatrième place. Ghislain a ainsi pris le dessus sur Guillaume, relégué désormais au septième rang à plus de quarante secondes de la tête, principalement à cause d’une crevaison.

Auteur d’une excursion dans un champ ce matin, Pierre-Louis Loubet apprend avec difficulté et pointe en sixième position.

ES1-ES3 : A l’issue de la première boucle de trois spéciales, le Condroz perd un de ses favoris et ancien vainqueur : Cédric Cherain, victime d’une sortie de route sur une des nombreuses parties boueuses du parcours.

Après trois spéciales, c’est le tenant du titre, Stéphane Lefebvre, qui domine au volant de la Ford Fiesta MKII, de peu devant un excellent Guillaume De Mevius (+2.6) et Adrian Fernémont (+4.7), en lice pour le titre de Belgique. Auteur du scratch dans l’ES3, Sébastien Bedoret est également dans le coup pour la gagne, tout comme Ghislain De Mevius.

Derrière ce dernier, le trou commence à être fait. Repoussés à plus de quarante secondes, Vincent Verschueren et Kevin Demaerschalk semblent déjà hors-jeu pour le podium.




S’abonner
Notifier de
guest
133 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
abcd
abcd
1 année il y a

La 3 ce samedi à Bodegnée, on s’est éclaté et les pilotes aussi.
N’en déplaise aux “équerres” et amateurs d’asphalte circuit, ça c’est du rallye, ça c’est du show, niveau pilotage il faut être top et en avoir pour être capable de rattraper la voiture. Lefebvre et Loubet ont dû apprécier les sensations.
https://www.youtube.com/watch?v=TnINisDR9WE

giledouard
giledouard
1 année il y a

RS je n’arrive pas à poster (3 tentatives) un lien pour caméra embarquée. Suis-je censuré, ou le lien pose problème ?
Pouvez.vous retrouver mon dernier com de 23h00 ?