Un suspense de dingue (Tour de Corse Historique)



Sur cette première grosse journée de course, Joël Marchetti, déjà leader au départ ce matin, a été le plus fort, devançant au terme de cette étape, Pierre Vivier et sa Renault R5 Turbo.

ntouchable au volant de sa Renault R5, s’emparant de la tête au plus bon moment, c’est à dire avant le dernier chrono. Mais dans cette ultime spéciale, le pilote Renault est sorti de la route…laissant la gagne à Foulon, pourtant en difficulté dans ce chrono et qui gagne pour seulement une seconde sur Christophe Casanova, vraiment un final de dingue !

La dernière marche du podium est pour Christian Kelder, habitué aux places d’honneur sur cette épreuve.


8 au 12 Octobre 2019 – Tour de Corse Historique

Scratchs : Marchetti (5) – Vivier (7) – Leroy (2) – Foulon (1) – Deblauwe
Leaders : ES1 : Marchetti/Vivier / ES2-ES8 : Marchetti / ES9 : Vivier / ES10 : Leroy / ES11-ES14 : Foulon / ES15 : Vivier / ES16 (Fin) : Foulon

Classement Final

Pos.PiloteVoitureChrono
1FoulonFord Escort MKII 
2CasanovaBMW M3+1.0
3KeldersPorsche 911 Carrera RS+1:39.0
4AntoniniPorsche 911+4:51.0
5DeblauwePorsche 911+5:08.0
6RoyereFord Escort MKI+7:46.0

Vendredi 11 Octobre

Les jours se suivent et se ressemblent en Corse avec des changements de leaders incessants. Au soir de cette avant-dernière journée, c’est François Foulon qui domine, bien aidé par l’abandon mécanique du leader Alexandre Leroy.

Derrière Foulon, André Caruso a dégringolé au classement, laissant les deux dernières marches du podium à Casanova et Vivier. Impressionnant aujourd’hui, ce dernier peut encore rêver de la victoire s’il maintient ce rythme endiablé demain.

Jeudi 10 Octobre

Clairement le plus fort hier, Joël Marchetti a vite déchanté aujourd’hui, victime d’un problème d’alternateur sur sa Ford Escort. Derrière lui, son principal adversaire, Pierre Vivier a également connu des malheurs perdant deux minutes sur une sortie de route.

Quatrième au départ ce matin, Alexandre Leroy a parfaitement profité de cette occasion pour prendre les commandes de l’épreuve, suivi d’André Caruso et François Foulon, les trois hommes étant dans la même minute.

Mercredi 9 Octobre

Sur cette première grosse journée de course, Joël Marchetti, déjà leader au départ ce matin, a été le plus fort, devançant au terme de cette étape, Pierre Vivier et sa Renault R5 Turbo.

C’est dans l’ES4 du Col de Sorba que Marchetti réalisa la plus grosse différence, collant 23s à son adversaire en 28 km. Dans la suivante, Vivier a bien réagi pour finalement bien limiter les dégâts.

Derrière ces deux hommes, les écarts sont déjà majeurs avec notamment Andre Caruso qui a lâché une trentaine de secondes sur cette seule journée. Dans le top 8 provisoire, Jean-Paul Villa est le seul à disparaître du classement, les autres semblant déjà en bagarre pour des places d’honneur.

Mardi 8 Octobre 

Ce mardi, 95 équipages VHC se sont lancés de Porto-Vecchio pour disputer ce 19e Tour de Corse Historique.

Cette édition 2019 est particulièrement ouverte, et les outsiders habituels jouent déjà les premiers rôles. Au terme de la première journée de course, composée de deux spéciales, c’est Joël Marchetti qui domine avec sa MKI, sept secondes devant Pierre Vivier et sa Renault 5 Turbo.

Excellent en championnat de France VHC, André Caruso est dans le bon tempo à sept secondes également. Quatrième au scratch, Christophe Casanova domine quant à lui la classe J2 au volant de sa « récente » BMW M3.

Au final, et après ce court échauffement de douze kilomètres disputé ce mardi, les huit premiers sont regroupés en seulement 14s. Candidat à la victoire, Christian Kelders est justement au fond de ce peloton de tête à la huitième place.

Demain, mercredi, la journée sera bien plus corsée avec 83 km de spéciales répartis sur 4 spéciales.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. M-Sport dit :

    qui a prise cette photo de la R5?

  2. gillesprod dit :

    Vivier reprend 34 sec à Foulon dans la 14ème spéciale, si le chrono est validé il se retrouve à 7 sec de la 1ère place
    il va pouvoir payer une bonne bière à ceux qu’ils ont sorti si il le gagne celui là :’)

  3. gillesprod dit :

    Marchetti abandon, Vivier qui perd dans les 3 minutes dans la 10, il était pas loin de tomber dans la rivière, heureusement on le sort de là, enfin je dis on mais plutôt les spectateurs vu que j’étais derrière la caméra
    vidéo à venir !!!

  4. Cosolo dit :

    Bonjour quand pourra t on les voir à Ajaccio merci

  5. mitch dit :

    salut o peuple corse , et amis du rally

    BERNARDINI a t-il pris le depart ?
    si oui avec quelle BM

    rallyment votre

  6. bernard BARTOLI dit :

    un regal a l’epingle de poggiale surtout l’alpine no 30 de mouthou quilici..

  7. lpp7 dit :

    Petite erreur RS ….83 km de spéciales répartis sur… 4 jours ….ou 4 spéciales ?.