Dommerdich : « Ce qui reste de plus jouissif »



Séparé de sa fameuse 205 GTi le temps d’un week-end, Sébastien Dommerdich s’est montré tout aussi performant au volant d’une Peugeot 208 R2 louée pour l’occasion en attendant l’arrivée de sa nouvelle arme de guerre.

Pour le pilote haut-savoyard, la 208 R2 était une grande découverte puisqu’il n’avait tout simplement jamais piloté une voiture du groupe R ! D’entrée dans le coup, Sébastien a rapidement pris en main son auto pour s’installer confortablement dans le top 20 au scratch  

Jouissif cette 208 R2

« C’est une bonne voiture, c’est ce qu’il reste de plus jouissif  parmi les voitures modernes. 208 R2, les premières Clio R3, ce qui fait encore un peu de bruit en fait, soit des atmosphériques. C’est malheureux, mais on voit bien qu’il n’y a pas besoin d’avoir un missile pour que ça avance.

Par rapport aux R3, nous étions handicapés sur une deuxième journée comme ça où il y avait beaucoup de relances et de lignes droites. Vendredi c’était plus technique et boueux, on pouvait mieux sortir notre épingle du jeu, il y avait moins de différence matérielle entre les voitures.

Sinon franchement, c’est génial, dans le rapide c’est super. Quand on arrive vraiment à fond et qu’on rentre en appui avec l’arrière qui louvoie légèrement, c’est vraiment sympa. C’est très confortable dans le rapide, super suspendu et je pense qu’il y a plein d’endroits où la voiture doit être diabolique comme par exemple aux Cévennes ou Antibes où tu peux faire des temps d’enfer. »

Deux petites erreurs mais un top 20 à l’arrivée

« Je voulais gagner le R2, c’était l’objectif donc je suis content de l’avoir fait. Après, je n’ai pas été au top tout le week-end avec un gros tête-à-queue et une sortie le samedi, on s’en sort finalement pas trop mal. J’aurais bien aimé garder plus de R3 derrière nous, il y en 4 au lieu de 3. C’est vraiment pas mal en découvrant la voiture sur le week-end, et à rajouter avec nos boulettes qui nous coûtent une vingtaine de secondes. Mais au final, même si je perds vingt secondes, j’ai pu repartir, sur d’autres rallyes, j’aurais pu terminer ma course sur de telles erreurs. L’avantage au Touquet c’est qu’il n’y a pas trop d’arbres mais plus de champs du coup. »

La 205 sera prête

« Il faut qu’elle soit prête pour le Charbo, il n’y a pas le choix. La 208 de toute façon il faut bien la louer, on ne me la prête pas. Si je m’engage c’est avec une voiture prête et la 205 le sera. » 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. MANIERE dit :

    trop fort sebastien un grand pilote bravo MR Dommerdich

  2. Rem’s dit :

    Trop fort ce Seb! Ce serai sympas de le voir sur une grosse auto, quand on voit ce qu’il fait avec 2RM ça pourrait être intéressant

  3. dafamiso dit :

    Seb c’est bien !!!

  4. Condrieu dit :

    Encore un Seb. « Maman vient là, on va en faire un de Seb!!!! »

  5. Jean claude dit :

    La 208 R2 ça envoie.
    Bon nombre redoute cette auto je pense .

  6. Lolo205 dit :

    Toujours au top Seb… vivement le charbo

  7. Dr no dit :

    Un grand bravo pour une première avec l’auto!

  8. 306 kc dit :

    Comme tu as toujours fais Seb.
    Tu auras une auto aux petits oignons testé et éprouvé!!!
    Vivement le charbo