Eric retrouve le podium à Morzine (Mont-Blanc)




Vous terminez 2ème sur le terrain spécifique du rallye du Mont Blanc Morzine. Ce dernier vous a-t-il plu ? -Ce rallye est magnifique, c’est un...

un réel plaisir de rouler sur ces routes au volant d’une WRC .

Comment s’est déroulée votre course ?
– N’ayant pas roulé depuis le Rouergue, sauf 15km au shakedown, l’entame de la course a été difficile pour moi.
Je suis néanmoins satisfait de finir 2ème ici, d’autant que J.Maurin a réalisé une course exemplaire.

Alors que vous étiez sur le podium provisoire, vous rétrogradez à la 4ème place à l’issue de la première étape, que s’est-il passé ?
– Quand la pluie s’est invitée vendredi soir, j’ai attaqué très fort en slick dans l’ES5 Samoëns-Morzine, mais malheureusement à 10km de l’arrivée j’ai fait deux tête à queue avec calage et perdu 32 secondes alors que je pense que je réalisais une belle performance. Je me suis alors retrouvé 4ème au général.

Vous avez fait un choix pneumatique audacieux à la fin de ce rallye, un coup de poker ?
– A trois spéciales de l’arrivée, j’étais 3ème au scratch, et je me suis dit que je préférais tenter la victoire plutôt que d’assurer le podium.
La météo était très incertaine, j’ai parié sur la pluie contrairement à mes adversaires.
J’ai alors mis les pneus pluie et réglé la Sub maxi pluie, mais la pluie n’est jamais venue, contrairement à la veille !

A trois manches de la fin de championnat, selon vous……. quelles sont encore vos chances d’être champion ?
– Aucune.

Quelques mots sur la suite de la saison ?
– La Subaru est en vente. J’espère la vendre rapidement afin de partir sur un nouveau projet.

Serez-vous présent au Rallye d’Antibes ?
– Ca va être compliqué…Il faut du budget pour investir dans une WRC de nouvelle génération et compte tenu de ma place actuelle au championnat, un déplacement à Antibes me coûterait très cher,…trop cher…à moins qu’un sponsor se présente !

Quel sera votre meilleur souvenir sur cette édition ?
– La descente de Joux Plane vers Morzine en PC00 (pneus pluie) sur le sec, c’était comme sur terre, la sub n’était jamais droite ! Ça n’était pas efficace mais quel plaisir de pilotage, j’adore la glisse !!!

Parmi les pilotes de pointe présents ce week-end, lequel vous semble sortir du lot ?
– J.Maurin

Eric, Raclette ou fondue ?
– Raclette

Communiqué de presse en PDF





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. briwan dit :

    ERIC PREPARE LA SUITE… rendez vous en 2014!!