ES1- La super-spéciale pour Mikkelsen (Australie 2013)




Dans cette super-spéciale jugée très glissante, c’est Andreas Mikkelsen qui signe le scratch en devançant Kris Meeke de neuf dixièmes et Jari-Matti Latvala de 1s2.

Ordre inversé complet pour cette super-spéciale. Sébastien Ogier disputera cette super-spéciale à 11h42.

Toutes les WRC sont équipés de pneus tendres sauf Novikov et Neuville en durs.

FAITS MARQUANTS
Dans cette super-spéciale jugée très glissante, c’est Andreas Mikkelsen qui signe le scratch en devançant Kris Meeke de neuf dixièmes et Jari-Matti Latvala de 1s2.

Sébastien Ogier signe le cinquième temps entre Thierry Neuville et Mikko Hirvonen.

En WRC-2, c’est Protasov qui est le premier leader devant Haydden Paddon à trois dixièmes.

REACTIONS DES PILOTES
Quinn : « C’est assez glissant, nous nous améliorons la prochaine fois. »
Mikkelsen : « Pas de grosses erreurs ça va. Nous pouvons perdre beaucoup ici, nous avons fait une spéciale propre. »
Al-Qassimi : « Ce n’était pas facile, vous devez rester concentrés, le rallye n’est pas dans cette spéciale. »
Neuville : « Ok, ce n’était pas une spéciale parfaite, mais nous avons découvert ce chrono. Je n’ai pas du tout pris de risques. »
Meeke : « Je n’ai absolument pas pris de risques. Il y a tout à perdre, rien à gagner. Certains virages sont très glissants. »
Novikov : « Ce n’était pas une mauvaise spéciale mais c’était plus glissant que prévu. J’ai préféré ne pas prendre de risques. »
Ostberg : « C’était assez difficile, ce n’est pas trop mal. »
Latvala : « C’était bien, je n’ai pas fait de grosses erreurs, je peux m’améliorer. »
Hirvonen : « Pas trop mal, c’était assez sympa. »
Ogier : « C’était une spéciale difficile, ça glisse beaucoup. »

PROCHAINE SPECIALE : ES2-Coffs 2 (1,60 km) à partir de 10h40 (Jeudi 12 septembre 2013)


Classement ES1/après ES1

Classement pour mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *