ES15- Paddon ralenti par une crevaison (Estonie)



ES15- Prangli 2 (17,06 km) à partir de 11h54 (Dimanche 15 Juillet 2018)

FAITS MARQUANTS

Sur la dernière « vraie » spéciale de cette épreuve, Hayden Paddon est largement ralenti par une crevaison, perdant près d’une minute. Malgré cette grosse perte de temps, le pilote Hyundai conserve largement sa deuxième place entre un Ott Tänak intouchable et un Craig Breen en roue libre ce matin.

Dans la catégorie R5, Pietarinen lâche une petite seconde et conserve une grosse marge face à Huttunen avant l’ultime chrono.

REACTIONS DES PILOTES

Tänak« Nous avons essayé de prendre le maximum d’informations possible. Nous avons maintenant une bonne vision de ce qu’il faut faire pour la Finlande. »
Breen« C’est de mieux en mieux mais la route était détruite sur la fin. Les personnes impliquées dans l’organisation de ce rallye ont fait un job incroyable. C’était un grand plaisir. »
Paddon« La voiture se comporte bien mais nous avons crevé. Le pneu est sorti de la jante dans la spéciale. »

PROCHAINE SPECIALE : ES16- Elva City Stage (1,55 km) à partir de 13h47 (Dimanche 15 Juillet 2018)

Classement ES15 / Après ES15 (17,06 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Joël G dit :

    J’aime bien la remarque de Tanak: « Nous avons maintenant une bonne vision de ce qu’il faut faire pour la Finlande.  »
    On dirait qu’il découvre le terrain, comme si le team était basé plus au sud du continent, et que les voitures ne roulent jamais sur ce genre de terrain (ne fut-ce que les pilotes de développement, à défaut des pilotes-courses).
    Un peu d’intox?

    • roland59 dit :

      oui, c’est assez curieux… presque un peu rigolo…
      alors que pour Breen/Paddon, on peut mieux comprendre cette séance..

    • Denis dit :

      Non.
      Je pense que Ott Tänak veut dire par là, qu’il a exploré tous les réglages possibles de sa Yaris.
      Il connaît par contre mieux, l’Estonie bien sûr et la Finlande, au profil semblable.
      Et 1, et 2, et 3 Toyota sur le podium le 29 juillet ?

      • Joël G dit :

        c’est sûr que les toyota-boys sont les favoris pour ce rallye de Finlande; ne fut-ce déjà en rappel de l’année passée.
        J’ai toujours un doute sur la réelle motivation d’une séance d’essai dans leur cas. Peut-être en configuration course, mais peut on, réellement, parler de configuration course quand il n’y a pas de concurrent?
        Je le vois beaucoup plus comme un plus pour Tanak, l’estonien, pour un boost de confiance; et pourquoi pas tenir, en surplus, des informations et des réglages. Pour un boost de confiance, il aurait pu, aussi y engager Latvalla; à la place de Tanak, ou soyons fou, les 2 ensembles et avoir alors des conditions de concurrence.

        • roland59 dit :

          la configuration course…si, sur le plan de la reconnaissance, de la longueur et des 2 passages… alors qu’un test « classique » est plus court et répétitif… un peu du « par cœur »…
          mais là, pour la majorité des ES, la longueur était un peu faible et il était alors peut-être délicat de juger réellement des améliorations sans usure significative des gommes d’où le test de Paddon sur une boucle, je crois, avec des pneus usés…
          pour ce qui est de la concurrence, je pense que sur ce rallye, çà n’était pas trop leur préoccupation… et il leur a sans doute été dit par leur boss respectif de ne pas se focaliser sur les temps des autres pour rester concentré sur la séance… enfin, je pense.

  2. roland59 dit :

    essais terminés… (vrais) résultats en Finlande…
    Pietarinen/Huttunen en 4/5.. c’est bien… affaire à suivre..

  3. Denis dit :

    Bon travail pour Ott Tänak !
    WE fructueux pour lui-même et Toyota.
    Ostberg s’est lui préparé au Festival de Goodwood…