ES3- C’est chaud (Bornes)




Déjà auteur du scratch lors du premier passage, Frédéric Comte récidive mais Lionel Baud est parfaitement dans le coup. L’écart entre les deux hommes est infime ce soir : 1s6.

Defert)
Le début du tracé, en sous-bois, est typé course de côte avec de longues et larges épingles et un bon grip. Avant de rejoindre le plateau, on retrouve quelques portions rapides, puis toute une portion noire sur le plateau. Après le col, le tracé est relativement rapide avec quelques ciels suivis de virages cachés. Les trois derniers kilomètres de spéciale sont à découvert avec de grosses plaques noires dont il faudra se méfier en cas de grosse chaleur ou de pluie. Le dernier kilomètre et demi est ultra rapide.

FAITS MARQUANTS
Déjà auteur du scratch lors du premier passage, Frédéric Comte récidive mais Lionel Baud est parfaitement dans le coup. L’écart entre les deux hommes est infime ce soir : 1s6.

Quatrième, Jérôme Chavanne mène le groupe F2000 alors que le groupe R est à Pierre Lafay.



Classement ES3 / Classement après ES3 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *