ES4- Déjà un carnage (Mexique)



ES4- El Chocolate 1 (54,21 km) à partir de 16h18 (Vendredi 4 Mars 2016)

Cette nuit, c'est Sébastien Ogier qui a été le plus rapide. En signant deux meilleurs temps sur les trois possibles, le gapençais a pris les commandes de l'épreuve pour 1.7s face à Thierry Neuville.


Jari-Matti Latvala complète le podium provisoire à 3.3s de son coéquipier. Aujourd’hui, sept spéciales sont au programme pour un total de 145,15 kilomètres chronométrés.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Cette spéciale doit son nom au village qu’elle traverse, là ou le premier chocolat mexicain aurait été élaboré. Le premiers tiers (16,7 km) est disputé pour la première fois et la route promet d’être très glissante.

En tant que leader du championnat, Sébastien Ogier ouvre la route lors des deux prochaines journées de course et devrait souffrir du balayage lors des premiers passages. Respectivement 7ème et 8ème sur la route, Neuville et Latvala auront une belle carte à jouer pour recoller au championnat.

Les choix de pneus pour cette boucle : M-Sport/Paddon 5 durs, Ogier 4 tendres et 1 dur, Mikkelsen 5 tendres, Latvala 3 durs et 2 tendres, Sordo 6 tendres, Neuville 3 tendres et 2 durs.

FAITS MARQUANTS

Régulièrement dans le top 3 aux intermédiaires, Thierry Neuville doit déjà renoncer pour aujourd’hui après la casse d’une suspension de sa Hyundai WRC. Le pilote belge devrait repartir en Rally2 demain matin…

Idéalement parti en huitième position, Jari-Matti Latvala signe largement le scratch, plus de vingt secondes devant Dani Sordo et Sébastien Ogier. Ouvrant la route, le français a parfaitement limité les dégâts grâce à une gestion pneumatiques remarquable alors que ses adversaires ont du relâcher leur rythme en fin de spéciale.

Derrière, les écarts sont immenses avec notamment Andreas Mikkelsen à quasiment quarante secondes et Hayden Paddon à cinquante. Pour Mads Ostberg parti en troisième position avec quatre pneus durs, l’addition est encore plus salée et se chiffre en minute !

Parti sur un bon rythme en devançant notamment Tänak et Prokop aux intermédiaires, Eric Camilli perd cinq minutes sur une crevaison.

Sans compétition en WRC depuis le dernier rallye du Mexique, Benito Guerra signe un honorable huitième temps devant les autres Ford de Prokop et Bertelli, non loin de Tänak.

En WRC-2, les Skoda Fabia R5 s’éclatent avec le trio Fuchs/Kremer/Suninen regroupé en seulement douze secondes sur plus de cinquante kilomètres ! Bien parti pour signer le scratch, le jeune finlandais est resté bloquée pendant 10 kilomètres derrière Ptaszek qui venait de changer une roue sur sa 208 T16.

REACTIONS DES PILOTES

Ogier« Je fais ce que je peux mais pense que je vais perdre 30 secondes sur les autres derrière. L’usure des pneus tendres est correcte mais il n’y a pas de grip du tout. Ca aurait été pire avec des durs. »
Mikkelsen« J’ai fait plusieurs erreurs dans cette spéciale, c’est très glissant. Il y a beaucoup de pierres qui sont ressorties. J’ai dû éviter des vaches sur la route, il y a beaucoup d’animaux dans cette spéciale. »
Ostberg« Je ne peux pas piloter, c’était un désastre. Je l’ai su dès le deuxième virage. J’ai essayé de faire de mon mieux mais en étant troisième sur la route avec ces pneus, ce n’était pas bon. »
Paddon« Ok, il n’y avait pas beaucoup de grip ici avec les pneus durs mais l’endurance était bonne. Nous avons fait du mieux possible. »
Sordo« J’ai perdu beaucoup de temps sur la fin de la spéciale, c’était très glissant et la voiture bougeait beaucoup de l’arrière. »
Tänak« C’est assez compliqué et cassant, il y a beaucoup de pierres déjà. Nous avons fait ce qu’on pouvait. »
Latvala« Les conditions ne sont pas faciles car c’est glissant et je ne savais pas trop comment je roulais mais on dirait que la position sur la route a joué un grand rôle.

J’ai vu la voiture de Thierry en dehors de la route après une partie rapide. La voiture est dans la mauvaise direction. L’équipage va bien. »

Prokop« C’est ma première spéciale pour revenir dans le rythme. J’ai eu du mal avec les points de freinage. J’ai besoin de progresser pour mieux utiliser la voiture. »
Camilli« J’ai piloté très lentement en évitant toutes les pierres et nous avons pourtant crevé à l’arrière-gauche. C’est un début de saison très difficile, je ne sais pas quoi dire. Je veux progresser mais ok, le rallye n’est pas terminé. »
Bertelli« C’est très glissant. Nous avions des pneus durs et les tendres auraient été un meilleur choix. Nous avons aussi perdu du temps en calant quasiment au milieu. »
Kremer« C’est fantastique. Les pneus tendres étaient quasiment morts sur la fin mais c’était une bonne spéciale. »

PROCHAINE SPECIALE : ES5- Las Minas 1 (15,36 km) à partir de 17h41 (Vendredi 4 Mars 2016)

Classement ES4/ Classement Après ES4 (54,21 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Go ! dit :

    On peut vraiment dire qu’il n’y a pas une équipe pour rattraper l’autre… VW a encore de belles années devant eux, la concurrence ne fait que de la figuration c’est dommage.

  2. jack18 dit :

    Sur wrc il dise de Neuville équipage OK donc sortie de route ?

  3. Mickael dit :

    encore et encore les polos devant ducoup ça commence a etre lassant …

  4. jack18 dit :

    Heureusement qu’il y a le rallye 2 car avec 28 partants ça craint

  5. Mickael dit :

    ça aurait pu etre une bagare a 3 avec latvala ogier et neuville mais neuville est deja hors jeu meme si le rallye est encore long ! dommage

  6. Lucien dit :

    Fait chier pour neuville pfff

  7. jack18 dit :

    Camilli arrété tout comme Neuville

  8. natlin dit :

    latvala devant avec 22 s

  9. Kivala dit :

    Si les splits sur wrc+ sont exacts, cette fois la saison est quasi définitivement pliée pour Latvala : + 4’37 au split 4…

  10. Go ! dit :

    Je suis vraiment partagé… d’un côté c’est agréable de voir d’autres pilotes en haut de la feuille des temps, c’est bon pour la discipline, mais d’un autre côté, c’est artificiel car complètement faussé par les positions sur la route…. C’est une question sur laquelle je n’ai pas un avis aussi tranché que la plupart des gens sur ce forum …

    • natlin dit :

      ca fausse le vrai niveau reel de chaque pilote, sauf 1 sur!

    • Sylvain dit :

      Je n’arrive pas à voir en quoi cela pourrait être bon… ça crée des écarts irréels, non ‘sportifs’, et cela fausse aussi les équilibres psychologiques, à la limite ça rend le rallye uniquement tactique.

      Ogier pourrait se dire, ouais ok, je laisse Latvala rouler, l’écart est trop grand, je ne dois pas risquer en vue du championnat, bref on pourrait avoir un rallye décidé UNIQUEMENT sur un ordre de passage anti-sportif.

      Il fait quoi Mikkelsen? quand il morfle 40 secondes sur une ES, il pilote comment après?

  11. Boris STi dit :

    Qu’est qui se passe pour latvala ?

  12. Lucien dit :

    Chauds chauds 🙂 Qui va déloger Ogier? ?

  13. Kivala dit :

    Waouh, belle variété de choix de pneus : ça va être dur de faire la part du pilote, celle de la voiture et celle des pneus…