Loeb y prend goût (Etape 3 – Dakar)



Après un départ chaotique, et une première véritable étape marquée par la performance de Sébastien Loeb, le Dakar continue sa route en Argentine, en direction de San Salvador de Jujuy.

suite aux conditions météorologiques. 190 kilomètres chronométrés sont donc au programme de cette troisième étape.

Après un départ relativement rapide, les concurrents vont terminer la journée sur des pistes au profil montagneux.

Le départ de la spéciale auto sera donné à 14h51 (heure française).

Résumé de l’étape précédente :

Octuple vainqueur de l’épreuve argentine en championnat du monde des rallyes, Sébastien Loeb met à profit son expérience du terrain pour tirer son épingle du jeu.

Sur une spéciale au profil proche de celui emprunté par le WRC, l’alsacien impose son rythme dès les premiers kilomètres pour décrocher son premier meilleur temps sur le Dakar et prendre ainsi les commandes de l’épreuve.

Même si les écarts sont insignifiants par rapport à la distance qu’il reste à parcourir jusqu’à l’arrivée, le nonuple champion du monde marque les esprits en montrant qu’il est déjà compétitif malgré sa découverte du rallye-raid.

Stéphane Peterhansel pointe, au terme de cette deuxième étape, à 2min23s de son coéquipier sur la deuxième marche du podium provisoire.

À 3min01s, c’est le pilote Toyota Giniel De Villiers qui complète le podium suite à la pénalité du russe Vasilyev. Mikko Hirvonen, autre retraité du WRC, débute bien sa course puisqu’il est le premier pilote de l’armada Mini X-Raid et figure à la quatrième place au général à 2 secondes du podium.

Victime notamment d’une crevaison, Nasser Al-Attiyah est neuvième à 5min14s et précède un autre pensionnaire du WRC, le tchèque Martin Prokop qui boucle le top 10.

Littéralement embourbé lors de cette deuxième étape, Romain Dumas a souffert et accuse déjà un retard supérieur à la demi-heure.

=> Retrouvez le classement général mis à jour après l’étape 2

Faits Marquants

Leader au général, Sébastien Loeb va découvrir une nouvelle facette du rallye-raid puisqu’il va “faire la trace” pour ses adversaires aujourd’hui.

À 15h05, c’est parti depuis une grosse dizaine de minutes en Argentine. Les voitures s’élancent toutes les 3 minutes !

Après une demi heure de course, le rythme imprimé par Sébastien Loeb se répète. La Peugeot 2008 DKR #314 est provisoirement la plus rapide en ce début de spéciale.

Les écarts sont malgré tout réduits puisque Martin Prokop, qui accuse 1mi16s de retard, pointe au dixième rang. Les favoris sont là !

Au deuxième point de passage de la journée, la tendance se confirme. L’alsacien est en forme et le prouve puisque Stéphane Peterhansel lâche 52 secondes à son coéquipier.

De Villiers, Hirvonen et Poulter sont déjà relégués à plus d’une minute. En difficulté hier notamment suite à une crevaison, Nasser Al-Attiyah est dans le “wagon des poursuivants” à une minute du pilote français.

Parti en 13ème position sur la route, Carlos Sainz est dans le coup aujourd’hui puisqu’il pointe provisoirement au deuxième rang à 42 secondes de Loeb.

Après une heure et demi de course, la donne reste provisoirement inchangée. Sébastien Loeb reste provisoirement le pilote le plus rapide.

Toutefois, on observe un rapprochement aux avant-postes puisque Nasser Al-Attiyah a grappillé plus de 30 secondes. Le qatari pointe désormais à 27 secondes de l’alsacien.

Les Peugeot semblent moins performantes sur cette deuxième partie de spéciale. Stéphane Peterhansel a également perdu du temps. C’est désormais confirmé, même Carlos Sainz a lâché une dizaine de secondes.

Les écarts sont faibles sur cette spéciale, puisque le top 10 se concentre en moins de 3 minutes malgré la distance déjà parcourue.

À l’arrivée de la spéciale : En près de 2h10 de course, Sébastien Loeb et Daniel Elena remportent une deuxième victoire sur ce Dakar. Ouvrant la route pour la première fois, le duo tricolore a réalisé un cavalier seul aujourd’hui pour s’imposer avec plus d’une minute d’avance sur Carlos Sainz parti 14e et Nasser Al-Attiyah.

Comme hier, Giniel De Villiers est le meilleur pilote Toyota malgré une crevaison lente mais lâche encore deux minutes face au français. Auteur du sixième temps, Stéphane Peterhansel réalise une journée moyenne et perd quasiment trois minutes sur son coéquipier. Le recordman de victoires sur le Dakar pointe désormais à cinq minutes de Loeb au général.

Quatrième hier, Mikko Hirvonen recule d’une place aujourd’hui mais reste le premier pilote Mini au classement général, devançant Nasser Al-Attiyah de 47s.

Pris dans le fameux bourbier hier, Romain Dumas prend ses marques avec sa 2008 DKR 15+ et signe un encourageant 22e temps.

=> Retrouvez le classement général après l’étape 3

Classement provisoire de la spéciale

Pos.NomMarqueTempsEcart
1LOEB (FRA)
ELENA (MCO)
PEUGEOT02:09:39
2SAINZ (ESP)
CRUZ (ESP)
PEUGEOT02:11:0200:01:23
3AL-ATTIYAH (QAT)
BAUMEL (FRA)
MINI02:11:0400:01:25
4DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA02:11:4100:02:02
5HIRVONEN (FIN)
PERIN (FRA)
MINI02:12:2800:02:49
6PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT02:12:3100:02:52
7POULTER (ZAF)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA02:12:4200:03:03
8TEN BRINKE (NLD)
COLSOUL (BEL)
TOYOTA02:13:2800:03:49
9ALRAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
TOYOTA02:14:3300:04:54
10DESPRES (FRA)
CASTERA (FRA)
PEUGEOT02:15:2600:05:47
11VASILYEV (RUS)
ZHILTSOV (RUS)
TOYOTA02:15:5200:06:13
12TERRANOVA (ARG)
GRAUE (ARG)
MINI02:16:0100:06:22
13ROMA (ESP)
HARO BRAVO (ESP)
MINI02:16:1600:06:37
14SPATARO (ARG)
LOZADA (ARG)
RENAULT02:16:5600:07:17
15PROKOP (CZE)
TOMANEK (CZE)
TOYOTA02:18:5100:09:12
16GORDON (USA)
WALCH (USA)
GORDINI02:19:0700:09:28
17PONS (ESP)
TORLASCHI (ARG)
FORD02:19:2500:09:46
18HUNT (GBR)
SCHULZ (DEU)
MINI02:21:2900:11:50
19PRZYGONSKI (POL)
RUDNITSKI (BLR)
MINI02:21:4900:12:10
20DABROWSKI (POL)
CZACHOR (POL)
TOYOTA02:22:2000:12:41
21LAVIEILLE (FRA)
POLATO (FRA)
RENAULT02:22:2700:12:48
22DUMAS (FRA)
BORSOTTO (FRA)
PEUGEOT02:22:4000:13:01
23CHICHERIT (FRA)
WINOCQ (FRA)
BUGGY02:23:5500:14:16
24MALYSZ (POL)
PANSERI (FRA)
MINI02:24:1900:14:40
25CREED (USA)
STREET (USA)
GORDINI02:24:2000:14:41
26LOPEZ (ARG)
LAFUENTE (URY)
MINI02:24:3800:14:59
27SOUSA (PRT)
FIUZA (PRT)
MITSUBISHI02:24:4100:15:02
28GARAFULIC (CHL)
PALMEIRO (PRT)
MINI02:25:4900:16:10
29FRANCIOSI (BRA)
GUGELMIN (BRA)
MITSUBISHI02:27:1700:17:38
30CHABOT (FRA)
PILLOT (FRA)
TOYOTA02:27:2300:17:44
31VANAGAS (LTU)
SEBASTIAN (POL)
TOYOTA02:27:2900:17:50
32BULACIA (BOL)
GARCIA (ARG)
TOYOTA02:28:2400:18:45
33SCHRODER (DEU)
SCHRODER (DEU)
NISSAN02:28:5100:19:12
34COFFARO (VEN)
MENESES (VEN)
TOYOTA02:28:5800:19:19
35PELICHET (FRA)
DECRE (CHE)
TOYOTA02:29:1800:19:39
36MAS VALDES (CHL)
LATRACH VINAGRE (CHL)
FORD02:29:2900:19:50
37ZAPLETAL (CZE)
MARTON (POL)
HUMMER02:29:3700:19:58
38CHEREDNIKOV (KAZ)
TSYRO (UKR)
FORD02:30:1200:20:33
39MATTHEWS (ZAF)
BURKE (ZAF)
CENTURY02:31:3100:21:52
40VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
MINI02:31:5200:22:13
41GIBON (FRA)
GARCIN (FRA)
TOYOTA02:31:5800:22:19
42SIREYJOL (FRA)
BEGUIN (BEL)
TOYOTA02:33:0600:23:27
43BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
BUGGY02:33:1200:23:33
44MALDONADO (ARG)
SCHOLZ VERGNOLLE (ARG)
MERCEDES02:33:3300:23:54
45ZALA (LTU)
JURGELENAS (LTU)
SEAT02:35:0000:25:21
46BESSON (FRA)
ROISSAC (FRA)
BUGGY02:35:1400:25:35
47CORBETT (ZAF)
MOHR (ZAF)
CENTURY02:35:4400:26:05
48REITZ (ZAF)
GREYLING (ZAF)
NISSAN02:35:5200:26:13
49OUREDNICEK (CZE)
VACULIK (CZE)
HUMMER02:36:3900:27:00
50SILVA (ARG)
GLAVIC (HRV)
MERCEDES02:36:4400:27:05
51BAUD (FRA)
DEZEIRAUD (FRA)
MITSUBISHI02:37:1300:27:34
52JUKNEVICIUS (LTU)
SLAPSYS (LTU)
TOYOTA02:37:5300:28:14
53PETER (CZE)
MOSCATT (AUS)
TOYOTA02:38:4800:29:09
54SEAIDAN (SAU)
DELAUNAY (FRA)
TOYOTA02:39:4400:30:05
55GRACIA (ESP)
VALLEJO (ESP)
MITSUBISHI02:40:1400:30:35
56ALCARAZ (FRA)
PACQUELET (FRA)
TOYOTA02:40:2100:30:42
57GUTIERREZ FLEIG (BOL)
RUBI MONTSERRAT (ESP)
TOYOTA02:40:2800:30:49
58FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA02:40:4200:31:03
59AMOS (ITA)
TORNABELL CORDOBA (ESP)
POLARIS02:40:5000:31:11
60MIURA (JPN)
LICHTLEUCHTER (FRA)
TOYOTA02:42:3300:32:54
61MERCEIJ (NLD)
ERREN (NLD)
TOYOTA02:42:3600:32:57
62WILLEMS (NLD)
VAN PELT (NLD)
TOYOTA02:42:5600:33:17
63SEEL (SWE)
HESKES (NLD)
DESERT WARRIOR02:43:3500:33:56
64DOLLEVOET (NLD)
SNIJDERS (NLD)
VOLVO02:43:4400:34:05
65CAMPANERA (ARG)
BURANI (ARG)
ISUZU02:44:1000:34:31
66BLANGINO (ARG)
GAGLIARDI (ARG)
TOYOTA02:46:3300:36:54
67MARROCCHI (ARG)
OTANO (ARG)
BUGGY02:47:3400:37:55
68THEURIOT (FRA)
PROT (FRA)
NISSAN02:47:4500:38:06
69CORONEL (NLD)SUZUKI02:48:3500:38:56
70MORENO PIAZZOLI (CHL)
ARAYA DIAZ (CHL)
FOTON02:49:0700:39:28
71ZHITAO (CHN)
ZHAO (CHN)
TOYOTA02:50:3000:40:51
72PIERCE (GBR)
PIERCE (GBR)
DESERT WARRIOR02:50:5900:41:20
73MACHACEK (CZE)
PLECHATY (CZE)
NISSAN02:52:5600:43:17
74CINOTTO (ITA)
DOMINELLA (ITA)
POLARIS02:53:1000:43:31
75ABARCA (ARG)
VARELA BLANCO (ARG)
TOYOTA02:53:3500:43:56
76RUIJIN (CHN)
KA CHUN (HKG)
POLARIS02:59:0900:49:30
77CHICHARRO (CHL)
LEGARRETA (CHL)
FOTON03:00:1300:50:34
78SOMFAI (HUN)
SOMFAI (HUN)
TOYOTA03:00:4000:51:01
79TORRES (BRA)
ROLDAN (BRA)
POLARIS03:00:4500:51:06
80ROBERTI (ARG)
ACOSTA (ARG)
NISSAN03:00:5900:51:20
81VALLEJO (CHL)
BARONIO (PER)
VOLKSWAGEN03:02:3400:52:55
82PIANA (FRA)
GRIENER (CHE)
TOYOTA03:02:4000:53:01
83BEKKER (NLD)
BOOIJ (NLD)
TOYOTA03:03:0300:53:24
84ROCA MERCADO (BOL)
MONTANO PANOS (ESP)
TOYOTA03:03:4300:54:04
85RAUD (FRA)
BALTES-MOUGEOT (FRA)
TOYOTA03:04:0400:54:25
86MALDONADO (BOL)
ALANOCA (BOL)
TOYOTA03:04:4700:55:08
87AMOR (ARG)
DI PALMA (ARG)
TOYOTA03:05:0700:55:28
88GONZALEZ INSFRAN (PRY)
ZAPAG (PRY)
TOYOTA03:08:1800:58:39
89HIRIGOYEN (FRA)VOLKSWAGEN03:08:3800:58:59
90RANDYSEK (CZE)
PLNY (CZE)
ARCTIC CAT03:09:3700:59:58
91TUHEIL (FRA)
TUHEIL (FRA)
TOYOTA03:10:1101:00:32
92NAIVIRT (ARG)
BONAZZOLA (ARG)
TOYOTA03:13:4501:04:06
93REINA (ARG)
PELAYO (ARG)
TOYOTA03:16:1801:06:39
94VELASQUEZ TINTILAY (BOL)
ARRIETA (ARG)
TOYOTA03:23:5001:14:11





S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Petter11
Petter11
6 années il y a

Pas mal non plus Martin Prokop mais dommage qu’il est crevé a 50km de l’arrivé.

Denis
Denis
6 années il y a

Bravo LOEB ! Bravo pour cette deuxième victoire d’étape qui marquera les esprits de toute façon ! Mais, il faut bien admettre que pour l’instant cela ressemble plus à du rallye qu’à du rallye-raid : peu de navigation où le copilote est sollicité, l’équipage ne se pose pas de questions d’itinéraire et, à fond ! Je ne fais pas la fine bouche et les inconditionnels du champion vont râler, forcément. Mais, je dis aussi que l’arrivée est encore bien loin et que le classement va changer. Sinon, “son éminence” SAINZ, touché dans son orgueil a eu aussi le pied lourd.… Lire la suite »