Etape5 Les tonneaux de Sainz




La cinquième étape de ce Dakar 2015 comprend 458 kilomètres de secteurs chronométrés et plus de 239 de liaisons. Après quatre jours en Argentine, l’arrivée au...

ong> l’arrivée au Chili s’est faite dans la douleur pour de nombreux concurrents.

Près de 700 kilomètres sont donc au programme de cette cinquième journée qui verra la caravane du Dakar, quitter Copiapo pour se rendre à Antofagasta.

Cette spéciale est d’ailleurs la première des trois spéciales qui verra ses départ et arrivée jugés au Chili. Elle se disputera sur un parcours assez singulier puisque les concurrents auront à faire à 458 kilomètres de pistes montagneuses ponctuées par de nombreux changements d’altitude.

Si les équipages devront se méfier de ce profil rocailleux, l’organisation précise que certaines zones de fesh-fesh pourraient venir troubler le rythme.

Pour la première fois depuis le départ, toutes les catégories, à savoir autos, motos, quads et camions, disputeront la même spéciale.

Après une première liaison de 174 kilomètres, le départ des autos sera donné à 16h14 (heure française).

Assumant le statut de grand favori à la victoire final un peu plus chaque jour, Nasser Al-Attiyah mène l’épreuve avec plus de huit minutes d’avance sur Giniel De Villiers en embuscade avec son Toyota Hilux. (Classement général après la quatrième spéciale)

Toujours sur Toyota, Yazeed Al Rajhi, qui découvre le Dakar, complète le podium provisoire à plus de vingt minutes.

Côté Peugeot, le retour après 25 ans d’absence se fait dans la douleur, Sainz out, c’est Peterhansel qui désormais, est le meilleur représentant de la marque au Lion. Le recordman de victoires pointe à la douzième place provisoire à plus d’une heure du leader.

Cyril Desprès navigue quant à lui à la quarantième place au général à six heures de la Mini de tête. La deuxième 2008 DKR devance d’ailleurs de quelques minutes Romain Dumas qui souffre.

91 autos seront au départ de cette cinquième étape.

FAITS MARQUANTS

À 19h30, 85 autos ont pris le départ de cette spéciale de 458 kilomètres. Leader et auteur du meilleur temps hier, Nasser Al-Attiyah ouvre la route aujourd’hui.

La Qatari semble d’ailleurs souffrir de sa position sur la route après environ 100 kilomètres parcourus. En effet, ses deux poursuivants au général sont, pour le moment plus rapides.

Grand animateur du Dakar depuis plusieurs année, Guerlain Chicherit voit sa course se terminer aujourd’hui, suite à un incendie de son buggy zébré.

Après 200 kilomètres, Stéphane Peterhansel est au cinquième rang provisoire dans la spéciale. Cyril Desprès est encore une fois arrêté dans la spéciale.

Toujours bien en vue, Yazeed Al Rajhi est actuellement deuxième derrière le russe Vasilyev. Nasser Al-Attiyah reprend pour le moment deux minutes à Giniel De Villiers, son poursuivant le plus proche au général.

Après plus de 400 kilomètres, Al Rajhi confirme son état de forme depuis le départ en devançant provisoirement Al Attiyah de quatre minutes.

Néanmoins le pilote Mini devance Giniel De Villiers de plus quatre minutes, et réalise malgré tout une bonne opération.

À l’arrivée, belle performance pour Yazeed Al Rajhi qui récupère plus de trois minutes à Al Attiyah toujours leader.

Le saoudien loupe néanmoins, de 20 secondes, le scratch qui revient à la Mini du russe Vasilyev.

Cependant, Al Attiyah accentue son avance au général puisque Giniel De Villiers lâche plus de deux minutes à la Mini de tête.

Bon chrono de Peterhansel qui termine dans la même minute que Al-Attiyah. Enfin épargné par les ennuis mécaniques, Robby Gordon signe le troisième temps provisoire !

Après de nombreuses heures perdues hier, Carlos Sainz avait réussi tant bien que mal à repartir ce matin, après une très courte nuit. Selon les premières informations, l’espagnol est parti en tonneaux (5 selon Peugeot) dans la poussière soulevée par un quad qui le précédait. Après cinq spéciales, c’est l’abandon pour le pilote Peugeot.

Quelques minutes après l’accident, le double champion du monde des rallyes a laissé un message via son compte officiel sur Twitter.

« Roulant dans la poussière d’un quad nous avons rencontré cette pierre. Nous allons bien, merci à tous pour votre soutien et votre amour »

Twitter Carlos Sainz
Sans titre

Suite à cette cinquième spéciale, Nasser Al Attiyah grappille du temps et possède désormais plus de 10 minutes d’avance au classement général.

Pos.Pilotes/CopilotesVoituresTempsEcart
1VASILYEV (RUS)
ZHILTSOV (RUS)
MINI04:19:18
2ALRAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
TOYOTA04:19:3800:00:20
3GORDON (USA)
CAMPBELL (USA)
GORDINI04:20:4300:01:25
4AL-ATTIYAH (QAT)
BAUMEL (FRA)
MINI04:22:4200:03:24
5PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT04:23:2200:04:04
6DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA04:25:0200:05:44
7HOLOWCZYC (POL)
PANSERI (FRA)
MINI04:28:0700:08:49
8ROMA (ESP)
PERIN (FRA)
MINI04:29:2000:10:02
9VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
MINI04:30:5300:11:35
10TERRANOVA (ARG)
GRAUE (ARG)
MINI04:31:1200:11:54
11SPATARO (ARG)
LOZADA (ARG)
RENAULT04:35:3300:16:15
12LAVIEILLE (FRA)
MAIMON (FRA)
TOYOTA04:35:5700:16:39
13TEN BRINKE (NLD)
COLSOUL (BEL)
TOYOTA04:36:2900:17:11
14VANAGAS (LTU)
RUDNITSKI (BLR)
TOYOTA04:37:2900:18:11
15RAKHIMBAYEV (KAZ)
NIKOLAEV (RUS)
MINI04:39:5100:20:33
16CHABOT (FRA)
PILLOT (FRA)
SMG04:41:5700:22:39
17SIREYJOL (FRA)
BEGUIN (BEL)
BUGGY04:46:4400:27:26
18SPINELLI (BRA)
HADDAD (BRA)
MITSUBISHI04:47:2200:28:04
19SOUSA (PRT)
FIUZA (PRT)
MITSUBISHI04:47:5000:28:32
20ZHOU (CHN)
SCHULZ (DEU)
MINI04:48:2000:29:02
21LOPEZ (ARG)
CARITA DE JESUS (PRT)
TOYOTA04:50:4200:31:24
22GARAFULIC (CHL)
PALMEIRO (PRT)
MINI04:52:5200:33:34
23LACHAUME (FRA)
BRUCY (FRA)
OPTIMUS04:53:1100:33:53
24FIRSOV (RUS)
FILATOV (RUS)
TOYOTA05:00:1800:41:00
25LEAL DOS SANTOS (PRT)
JUSTO (BRA)
NISSAN05:00:2200:41:04
26SILVA (ARG)
JUAN PABLO (ARG)
MERCEDES05:01:3600:42:18
27SCHOTT (DEU)
SCHMIDT (DEU)
MINI05:02:4400:43:26
28ISSABAYEV (KAZ)
DEMYANENKO (RUS)
TOYOTA05:06:4400:47:26
29MORENO PIAZZOLI (CHL)
ARAYA DIAZ (CHL)
SAM-MERCEDES05:13:1900:54:01
30GARCIA (ARG)
MALANO (ARG)
RENAULT05:13:4200:54:24
31VAN STADEN (ZAF)
LAWRENSON (ZAF)
NISSAN05:13:5100:54:33
32GIBON (FRA)
MIURA (JPN)
TOYOTA05:14:4000:55:22
33DUMAS (FRA)
BORSOTTO (FRA)
OPTIMUS05:15:2000:56:02
34SCHRODER (DEU)
SCHRODER (DEU)
NISSAN05:15:5000:56:32
35BENSADOUN (CAN)
BEAULE (CAN)
OVERDRIVE05:18:2000:59:02
36BEAUPRE (POL)
LISICKI (POL)
BMW05:20:1201:00:54
37LIU (CHN)
LIAO (CHN)
PROTO DESSOUDE05:25:1201:05:54
38HENRARD (BEL)
BARBIER (BEL)
VOLKSWAGEN05:26:1901:07:01
39POULTER (ZAF)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA05:28:5401:09:36
40MITSUHASHI (JPN)
GUEHENNEC (FRA)
TOYOTA05:29:5301:10:35
41STRUGO (FRA)
CRESPO (FRA)
OPTIMUS05:31:5901:12:41
42BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
TRIO II05:45:2301:26:05
43OLHOLM (AUS)
BOULANGER (FRA)
TOYOTA05:46:2601:27:08
44COMMAGNAC (FRA)
LAVERGNE (FRA)
BUGGY05:51:0101:31:43
45MAGNALDI (FRA)
LENEVEU (FRA)
NISSAN05:55:4601:36:28
46YACOPINI (ARG)
TORLASCHI (ARG)
VOLKSWAGEN06:08:5101:49:33
47BULACIA (BOL)
GARCIA (ARG)
HERRATOR06:09:3901:50:21
48PELICHET (FRA)
DECRE (CHE)
TOYOTA06:13:2001:54:02
49CAMPBELL (CAN)
RAMIREZ JR (USA)
AMBRIZ SUAREZ (MEX)
JIMCO06:14:0001:54:42
50WILLEMS (NLD)
VAN PELT (NLD)
TOYOTA06:14:2801:55:10
51TERENTYEV (RUS)
BERKUT (RUS)
FORD06:18:2801:59:10
52HOUSIEAUX (FRA)
POLATO (FRA)
OPTIMUS06:20:1002:00:52
53ZHONG (CHN)
MA (CHN)
PROTO DESSOUDE06:21:5502:02:37
54YACOPINI (ARG)
MERLO (ARG)
TOYOTA06:25:3302:06:15
55JUKNEVICIUS (LTU)
DUOBA (LTU)
TOYOTA06:25:3802:06:20
56TARTARIN (FRA)
DUPLE (FRA)
NISSAN06:42:3702:23:19
57LLOVERA (AND)
HARO BRAVO (ESP)
BUGGY MD RALLYE06:48:0802:28:50
58BILLAUT (FRA)
BARBET (FRA)
BMW06:51:5702:32:39
59VILLAGRA (ARG)
MEMI (ARG)
FORD06:53:4302:34:25
60FERRAND MALATESTA (PER)
FERRAND DEL BUSTO (PER)
VOLKSWAGEN06:57:2802:38:10
61HASBUN (CHL)
GARVEY (USA)
SPCNS07:06:4902:47:31
62GURBANOV (TKM)
GAYNULIN (TKM)
G-FORCE PROTO07:11:0102:51:43
63SEBESTYEN (HUN)
BOGNAR (HUN)
DAMDINBALJIR (MNG)
TOYOTA07:15:0502:55:47
64FOMIN (RUS)
SHCHEMEL (RUS)
G-FORCE PROTO07:16:0602:56:48
65ALCARAZ (FRA)POLARIS07:16:4702:57:29
66FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA07:18:0202:58:44
67LEON (PER)
HIRAHOKA (PER)
MITSUBISHI07:23:0203:03:44
68RAUD (FRA)
SAINT MARC (FRA)
TOYOTA07:35:1703:15:59
69CAMPILLAY ROJAS (CHL)
MAURIN AREVALO (CHL)
SAM-MERCEDES07:39:3603:20:18
70NAMCHIN (MNG)
UDIIKHUU (MNG)
SURENDORJ (MNG)
TOYOTA07:48:0503:28:47
71MALDONADO (BOL)
ALANOCA (BOL)
TOYOTA08:19:2704:00:09
72DABROWSKI (POL)
CZACHOR (POL)
TOYOTA08:35:0704:15:49
73SMULEVICI (FRA)
MOISET (ESP)
SPRINGBOK MD09:01:4004:42:22
74MUNK (DNK)
DELAUNAY (FRA)
POLARIS09:07:1904:48:01
75JERIE (AUS)
LICHTLEUCHTER (FRA)
TOYOTA09:08:1504:48:57
76FALLOUX (FRA)
BALTES-MOUGEOT (FRA)
TOYOTA09:24:2605:05:08
77DESPRES (FRA)
PICARD (FRA)
PEUGEOT09:35:0505:15:47
78CHICHARRO (CHL)
CHICHARRO (CHL)
TOYOTA09:42:3605:23:18
79CORONEL (NLD)GOKOBRA10:05:3105:46:13




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. d dit :

    Tous les jours à 18 h 35, retrouvez le Dakar en direct sur france 4.

  2. Denis dit :

    Comme prévu, Peugeot rencontre des inévitables soucis de jeunesse, techniques.
    Comme je le prévoyais (Cf. Etape2), Peterhansel, en « vieux renard » est là. Certes à cause d’une faute de pilotage ayant endommagé sa direction il a perdu des places au Général mais il est là. Fidèle à son expérience de l’épreuve.
    Sainz et Despres sont à présent là pour être leur « porteur d’eau » et devraient veiller à être au plus près de lui en course pour éventuellement l’assister en « rapide ». Voir le mener à améliorer son classement, notamment lors de l’étape « marathon » sans assistance.
    Roma va faire de même pour Nasser Al-Attiyah, le mieux placé chez Mini pour le moment.
    Toyota pendant ce temps, trouble la tranquillité de leurs concurrents directs…
    Encore du Sport à venir !
    Le pilotage et la navigation vont encore avoir un gros rôle à jouer.