Grönholm : « Bien de finir dans le top 10 »



Invité spécial de cette conférence de presse, habituellement limitée aux pilotes officiels, Marcus Grönholm a forcément été accueilli avec joie par tous les médias présents.

Sans compétition en WRC depuis neuf ans désormais et le rallye de Suède justement, Marcus Grönholm a avoué ne pas être au niveau pour l’instant et se cherche encore au volant de la Yaris WRC.

« Cela se passe assez bien, mais je peux sentir que je n’ai pas été dans une voiture de rallye et faire des notes depuis neuf ans. Il y avait beaucoup de freinages et d’accélérations aux mauvais endroits. Les notes n’étaient pas OK, mais je vais essayer de m’améliorer et de m’amuser demain.

Cela fonctionne bien dans l’habitacle, sauf que Timo parle toujours des règles ! Il me dit tout le temps maintenant: « Tu dois faire si et ça … » On se sent assez bien, mais la bonne vitesse n’est pas là. C’est comme ça. »

En terme d’objectifs, le double champion du monde ne veut pas se montrer trop gourmand et une place dans le top 10 final lui conviendrait bien.

« Je ne pense pas vraiment que nous puissions faire quelque chose de fantastique, mais à coup sûr, nous aimerions bien finir dans le top 10. Peut-être que ça ira de mieux en mieux après le vendredi, peut-être que le samedi sera bon, j’ai fait ces spéciales. Demain, je ne connais pas du tout, c’est un peu plus difficile. On verra. »

En comparaison de ses anciennes voitures, la Yaris WRC semble parfaitement lui convenir.

« C’est assez facile à piloter et le package aero est la principale différence. Le moteur et la suspension sont meilleurs, l’ensemble est plutôt agréable. »

Selon le quintuple vainqueur du rallye de Suède, quatre ou cinq pilotes seront en mesure de se battre pour le championnat cette année.

« Le niveau est élevé. Il y a quatre ou cinq pilotes qui peuvent gagner et j’espère que beaucoup de pilotes pourront rivaliser avec Sébastien Ogier pour qu’il ne gagne pas tout le temps. Je vous regarde tous les deux (Tänak et Neuville). Ils doivent se surpasser et faire ça pendant toute la saison. »

En fin de conférence de presse, Petter Solberg, présent en historique ce week-end, s’est mélangé aux journalistes pour taquiner le grand finlandais.

P.Solberg : « Marcus, vous m’avez dit que vous alliez gagner ce rallye. Comment allez-vous faire? »
M.Grönholm : « Petter, tu n’as pas écouté tout ce que j’avais dit. J’ai dit que je gagnerais la classe des grands-pères ! »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. jean francois dit :

    Le wrc va plutôt bien .
    C est mon ressenti