Hyundai veut réagir




Déçue par sa prestation au Tour de Corse, l’équipe Hyundai espère retrouver la deuxième place du championnat constructeurs à l’issue du rallye d’Espagne.

p>

Avec 13 participations à son rallye national, Dani Sordo sera le pilote le plus expérimenté au départ de cette 52e édition. Toujours très à l’aise sur asphalte, l’espagnol veut se nourrir de la ferveur populaire pour briller à domicile.

« C’est toujours une sensation agréable lorsque je pilote ici parce c’est mon rallye à domicile. J’aime bien piloter devant des spectateurs passionnés. Je m’appuierai sur ce soutien local pour renforcer mes chances. Ça vous donne toujours un élan de plus ! Je connais bien ces spéciales, mais ça sera quand même un nouveau défi avec certaines nouvelles spéciales, cette année. J’aime autant la terre que l’asphalte, mais l’asphalte me plaît un peu plus. Ce sera une épreuve sympathique et j’attends avec impatience de pousser pour obtenir les meilleurs temps. Nous espérons récolter autant de points que possible dans notre bagarre pour la deuxième place. »

Régulièrement devancé par ses coéquipiers depuis le rallye du Mexique, Thierry Neuville n’en reste pas moins le meilleur pilote Hyundai au championnat. En Espagne, le pilote belge sera là pour ramener de gros points.

« Le Rally de España est spécial car c’est la seule épreuve qui passe de la terre à l’asphalte. Pendant l’assistance du soir, notre équipe doit changer la suspension, la boîte de vitesses et d’autres composants. Ensuite, nous devons adapter notre style de pilotage et nous assurer d’avoir de bonnes sensations. Les spéciales sont très agréables, mais il y a beaucoup de nouveaux tronçons cette année. Je sais que ça ne sera pas facile, mais ce devrait être un bon week-end. Nous allons pousser dur pour récupérer autant de points que possible. » 

Surprenant cinquième en Corse, Hayden Paddon avait signé un scratch l’an passé sur terre en Espagne et doit désormais progresser sur l’asphalte « sec ».

« Je suis ravi de repartir pour l’Espagne. J’adore le défi que posent les surfaces mixtes, et nous avons engrangé de bons chronos l’année dernière. La terre battue de vendredi est ce que j’attends avec le plus d’anticipation, mais les spéciales sur asphalte sont également un plaisir à piloter, surtout dans des conditions sèches, et on a l’impression d’être sur une grande piste de course ! Il faut espérer que nous pourrons mettre à bon escient les leçons que nous avons récemment apprises. Nous chercherons à faire une belle poussée sur la terre pour obtenir une bonne position sur la route pour le reste du rallye, et essayer de terminer près des premiers. « 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Neuville sera-t-il motivé pour autre chose que pour un crash, là est la question. D’autan que Ford est revenu dans le match avec la performance d’Evans en Corse. Les » bleu pâle » pourraient tout aussi bien finir 4èmes.

  2. Kivala dit :

    Si l’on veut voir les 3 constructeurs se « défoncer », il faut impérativement que les pilotes Hyundai soient compétitifs (sinon les pilotes Citroën joueront la régularité). Donc meilleurs voeux à Neuville et à Sordo, afin qu’ils poussent Meeke et Ostberg à attaquer sans réserve…