Lappi à court d’expérience en Suède



Passé tout proche d’un beau résultat au Monte-Carlo, Esapekka Lappi se dirige vers un nouveau défi en participant au rallye de Suède, lui qui ne compte qu’un seul départ sur cette épreuve.

En bon finlandais, le pilote Toyota a pu néanmoins goûter à la neige et à la glace dès son plus jeune âge, notamment avec des participations à l’Arctic Lapland Rally dont une victoire, sans oublier un succès plus majeur au Rally Liepäja (ERC), toujours sur cette surface. En 2016 en Suède, il avait été dominé face à Evans et Tidemand dans la catégorie WRC-2.

Encore une fois, le jeune Esapekka se présentera dans le rôle d’outsider et aura comme seul but de rejoindre l’arrivée, tout en gardant à l’esprit, qu’un finlandais en Suède, reste un candidat sérieux au podium !

« Cela m’a pris quelques jours pour digérer la déception d’avoir perdu la quatrième place au Monte-Carlo dans la dernière spéciale, mais au final, il y plus de choses positives que négatives. Jusqu’à ce moment, nous faisions un rallye très régulier, et mon objectif est de faire la même chose en Suède.

Nous avons eu de bons essais avec environ 400 kilomètres en deux jours, ce qui a été suffisant pour moi pour trouver un bon feeling. Notre voiture devrait être performante en Suède mais c’est un type de rallye très différent que le Monte-Carlo. Au Monte, il faut parfois être courageux en allant pourtant assez lentement, alors qu’en Suède, il faut un engagement différent. Je n’ai disputé ce rallye que l’année dernière, donc il me manque un peu d’expérience, mais la neige est une surface sur laquelle je me sens toujours à l’aise. »

Participation d’Esapekka Lappi au Monte-Carlo

  • 2016 : 13e Scratch – 3e WRC-2 (Skoda Fabia R5)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Apprentissage.
    Auprès de ses prestigieux équipiers, Lappi au volant d’une auto performante se forge une expérience.
    Il est parfaitement équipé pour cela, à tous niveaux. Et c’est cela qui fera la différence par rapport à d’autres espoirs.

  2. Bouchon dit :

    Laissons lui le temps d apprendre cette saison. Il fera déjà quelques étincelles sur certaines manches et il sera la pour le titre en 2019. Toyota prépare l avenir, tout comme Ford avec suninen et rovanperra même si j’ai des doutes avec ce dernier. Hyundai garde au chaud Hutunen même si j’aime pas la politique Hyundai et Citroën……

    • louis bonnet dit :

      Bouchon, Rovenpera est pilote officiel chez Skoda cette année il me semble. Enfin dans tous les cas il roule en FABIA R5

  3. natlin dit :

    il devait faire 4 a monte carlo sans experience, il sera dans les 4 en suede cette fois ci

  4. roland59 dit :

    à court d’expérience… çà tombe bien, cette saison est le moment d’en prendre…
    je lui souhaite un bon rallye… 🙂

  5. jeanlouis dit :

    Jme fais pas trop de soucis pour lui 😉