Mikkelsen : « Nous sommes confiants »



Auteur d’un rallye Monte-Carlo à l’image de sa saison 2018, encourageant mais finalement frustrant, Andreas Mikkelsen aborde l’épreuve Suédoise avec, à nouveau, l’envie de bien faire.

Parti sur un excellent rythme sur les spéciales Monégasques, avant de commettre une faute éliminatrice le samedi après-midi, le Norvégien se retrouve déjà dans une position délicate avec un premier résultat nul enregistré cette année.

« Nous avons été déçus de terminer notre course de cette manière au Monte-Carlo mais nous avions trouvé un bon rythme dans la voiture. »

Lancé dans une véritable quête de rachat après sa saison catastrophique, le pilote de 29 ans se veut rassurant et optimiste au départ de l’épreuve qui se déroule non loin de sa Norvège natale.

« Le rallye de Suède est un moment fort du calendrier car nous passons une journée en Norvège, » se réjouit-il.« C’est donc une sorte de rallye à la maison pour nous.«  

Sur une épreuve où il compte finalement son seul podium avec Hyundai (3e en 2018), Andreas Mikkelsen a parfaitement conscience des attentes exprimées par son employeur. Lui qui avait d’ailleurs décroché son tout premier podium en WRC en 2014 sur cette épreuve, compte bien profiter de son attachement à cette classique hivernale pour lancer dignement sa saison.

« C’est la seule épreuve totalement enneigée. Piloter sur ces spéciales avec les pneus cloutés vous procure une sensation incroyable. Nous sommes confiants de pouvoir nous battre aux avant-postes tout au long de la saison. »

Participations d’Andreas Mikkelsen en Suède

  • 2018 : 3e (Hyundai I20 Coupe WRC)
  • 2016 : 4e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2015 : 3e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2014 : 2e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2012 : 13e Scratch, 2e classe 2 (Skoda Fabia S2000)
  • 2010 : 11e Scratch, 2e classe N4 (Ford Fiesta S2000)
  • 2008 : 5e (Ford Focus RS WRC ’06)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Marc dit :

    Aucune chance/risque de le voir chez Citroën en 2020, pour moi ça seule solution c’est MSport, et perso, je pense qu’il n’aurait pas dû s’entêter à rester de cette façon chez Hyundai

    • Joebarf16 dit :

      On peut en effet analyser son entêtement comme un truc du genre « ça passe ou ça casse », faire intervenir des baveux pour tenir un volant cela doit quand même mettre une ambiance spéciale, d’où peut-être la mise de côté vue par @Boris si elle se confirme ?
      Déjà un premier joker grillé au Monte Carlo, quelles que soient les circonstances d’ailleurs, vu les conditions dans lesquelles il a convaincu son employeur de prendre le départ de la saison.
      Pour le reste de la saison il a grand intérêt à faire du bon, et même du très bon, sinon la case Msport sera la seule qu’il pourra jouer, pardon payer, en 2020.

      • Joël G dit :

        Oui, mais payer pour un volant il ne veut pas, ou, en tout cas, ne voulait pas avec la sortie de VW. Les choses sont un peu différente maintenant…

    • Fab dit :

      Pourtant, entre une probable saison 2019 sans volant et faire le forcing pour pouvoir honorer sa 2eme année de contrat, y avait pas photo. Et ceci même si ça peut avoir des répercussions sur l’ambiance.
      Il lui reste une saison pour montrer sa valeur afin de continuer en wrc. Le MC a mal commencé.

    • olive dit :

      citroen citroen!!!! combien de temps vont -ils rester? etre premier pilote chez citroen c’est ou etre champion du monde ou avoir un sponsor qui fasse rouler les autos!!!!!! voir……les deux

    • jeff dit :

      Pour moi, soit Mikkelsen est régulièrement sur le podium cette saison et il n’aura pas de problème pour rester en WRC, soit il nous refait une saison catastrophe et il pourra chercher un volant en WRX ou autre discipline…Encore faut-il qu’il passe l’obstacle suèdois sans dégât, car Hyundai pourrait être tenté par un divorce, vraisemblablement coûteux mais permettant d’étoffer le calendrier de Loeb, étrangement vide au milieu de la saison, et/ou de réintégrer Paddon !

      • Joël G dit :

        régulièrement sur le podium…, cela devient difficile avec les 3 tops, auxquels il faut ajouter les Latvalla, Meeke, Loeb, et les Sodo, Lappi. Régulièrement dans le top 5, serait déjà bien.

      • Pierre12 dit :

        Le calendrier de Loeb va se charger dans pas longtemps…..

  2. Boris dit :

    Je le trouve quand même très distant du reste de l’équipe Hyundai (les 3 autres pilotes sont souvent ensembles, sur les mêmes photos, Sordo accompagnait ses collègues sans rouler, Neuville et Elena deconaient, Mikkelsen n’apparaissait jamais avec aucun d’entre eux)… Comme un poids dont on a pas réussi à se séparer cette hiver.
    Et je ne sais pas si cela est bénéfique pour lui ou l’équipe.

  3. olive dit :

    mikkelsen est quand meme a bord d’une bonne auto!!!!il commence a la connaitre! j’espere qu’il a le niveau pour la regler a son pilotage quand meme!!!!alors pourquoi avoir une citroen??par contre cette année va faloir que ça paye

  4. Bouchon dit :

    Si Mikkelsen se rate ce week-end sa situation chez Hyundai sera de plus en plus compliqué.
    Pensant l intersaison il se dit quil a du faire appel a ses avocats pour être sûr d’avoir un volant pour cette saison complète. Et à la fin de l’année il arrive au bout du contrat donc il pourrait ne pas être reconduit…
    Je n’ai jamais compris pourquoi Citroën ne lui a proposé un volant à la fin de l’ère Volkswagen.

  5. Seb73 dit :

    Voiture réglée pour neuville et pour son Pilotage
    Ils n ont absolument pas la même façon de piloter
    Ca seul chance c est d aller chez Citroën en 2020

    • Seb73 dit :

      Faut pas déconner
      Un pilote de la tempe de mikkelsen capable de battre a la régulière ogier sur la meme caisse(Australie 2016)
      Ca ne court pas les rues

      • Boris dit :

        Oui, mais on sait tous le faible niveau de la concurrence des VW. Mais il est vrai que le pilote maison Ogier s’est fait accrocher légèrement par Mikkelsen.

        Mais était-ce réel ou des coups médiatiques pour essayer de maintenir du buzz et ainsi relancer un championnat pour lequel l’intérêt declinait au fur et à mesure de l’anéantissement des concurrents des allemands.

      • Ben 07 dit :

        Hohoho « à la régulière »: sur le rallye d’Australie, festival mondial du balayage, avec Ogier, qui ouvrait, mais le coude à la portière en mode liquidation, puisqu’il avait déjà décroché la couronne 1 ou 2 rallyes plus tôt. A noter que ton « ça ne court pas les rues  » malgré sa meilleure voiture et son (énorme-formidable-immense-incontestable ?)….talent , s’était fait coiffé pour la seconde place finale par Neuville. Sorry, mais tu aurais dit « Pologne 2016 », sur un moment d’inadvertance, ça pouvait passer… « battu SO à la régulière » sur Australie 2016…, purée la balle dans le pied !

      • Joël G dit :

        La base de la voiture n’a pas été faite pour et par Neuville, qui était en fin de contrat cette année là et a été le tout dernier pilote hyundai a monter dedans. Maintenant, sur cette base, chaque pilote, avec l’aide de son ingénieur, cherche les réglages (suspensions/différentiels, etc) pour se l’adapter. C’est peut être là que Mikkelsen à des lacunes (ne pas savoir faire passer/analyser ses sensations, son feeling à son ingé, mauvaise entende avec celui-ci, manque de volonté/travail?)
        Je me demande même si la + grosse lacune d’Andréas n’est pas dans le manque de volonté et de travail, car du talent il en a sûrement autant que Sordo ou que, antérieurement, Paddon. Ne prend-il pas tout cela trop cool, sait-il se remettre en question? Le talent à lui seul ne suffit pas, malheureusement. Il y avait 2 manière de garder son contrat: le travail et se montrer performant et fiable, ou les avocats…

    • roland59 dit :

      Mikkelsen n’a encore que 29 ans et pour l’heure, de mon point de vue, le meilleur moyen de rester parmi l’élite et titulaire, c’est de faire une bonne saison 2019 pour avoir les meilleures chances d’être reconduit chez Hyundai, constructeur engagé sur un « long » terme…

    • Boris dit :

      Mais le patron de chez Citroën voudrait-il d’un gênant coéquipier (avec qui ça passait moyen moyen chez VW).
      Et le team Citroën lui laisserait régler mieux son auto que le pilote qu’ils ont fait venir à coups de € et sur lequel il espère de grosses retombées médiatiques.
      Je ne pense pas que se soit là une bonne solution pour lui.

      La seule porte de sortie serait de faire une excellente saison chez Hyundai (en devançant Loeb, Sordo et en bousculant Neuville pour la place de leader), mais est-ce possible ?

  6. roland59 dit :

    qu’il reste confiant et optimiste est absolument nécessaire… le contraire serait le pire de tout… l’employeur lui a gardé sa confiance, charge à lui, maintenant, de montrer qu’il la méritait toujours…
    de là ou il part, çà ne sera pas facile… le chemin est pavé de difficultés…mais espérons qu’il nous fasse des résultats tangibles et durables… tout au long de la saison pour reprendre ses mots.. c’est tout ce qu’il faut lui souhaiter… sinon… le WRC 1 pourrait bien devenir un souvenir…

  7. Jean francois dit :

    Je ne comprends pas les défaillances d Andreas.
    J espere le voir faire des podiums cette année et être régulièrement dans le Top 5 .
    Ça commence par ça avant de performer non ?

    • roland59 dit :

      oui, il devrait s’attacher à jouer régulier et placé au moins pendant quelques rallyes… avant de tenter plus…
      mais peut-être ne veut il pas jouer le rôle du 3 plus qu’il n’en faut au risque d’y laisser sa place dans l’élite…
      comme je dis ci dessus, je pense que l’approche n’est pas facile pour lui… pas plus que la réalisation…

  8. jeff dit :

    le problème de Mikkelsen :
    1) j’ai du mal à trouver le bon rythme
    2) quand je l’ai trouvé, je sors…
    Reste à Mikkelsen à prouver que j’exagère !

    • bazire dit :

      Tu exagère a peine vu ses antécédents ……C’est que mon avis mais depuis l’époque de la polo je l’ai jamais considéré comme un pilote pouvant jouer le championnat pilote et encore moins être fiable pour régulièrement marqué des points pour un constructeur ….

      • Sl1te dit :

        C’est surtout que la polo n’avait pas beaucoup de concurrence voir pas du tout. Les budgets VW étaient tels que les autres team ne pouvaient guère faire quelque chose en face…
        Ça fausse quand même beaucoup la donne.