Ogier : « Bien sûr que je crois en mes chances »



Après un rallye de Finlande bien mitigé, Sébastien Ogier se présente en Allemagne avec une grande envie, mais aussi beaucoup d’impatience avant de découvrir le potentiel de sa C3 WRC sur cette épreuve.

Ce soir, de nombreux sujets ont été évoqué avec le français, et Sébastien donne l’impression que ce rallye semble déjà capital dans la lutte pour le titre.

Comment se présente ce rallye pour toi ?

« On espère que la C3 sera au niveau forcément. La Corse avait été un rallye assez décevant même si le résultat final n’avait pas été mauvais (2e), mais la perfo n’était clairement pas au rendez-vous. Depuis, on a travaillé pour essayer de corriger le tir. Des choses ont changé sur la voiture mais on ne sait pas si c’est suffisant, il va falloir attendre demain matin pour avoir des premières réponses. C’est un shakedown assez représentatif donc c’est une bonne chose. »

Comment se sont déroulés les essais avant le rallye ?

« Les essais se sont relativement bien passés. On a été embêté le premier jour une bonne partie de la matinée. On a eu de la pluie également, ce qui est une bonne chose pour tester dans d’autres conditions. Ce n’était pas optimal mais je ne peux pas donner d’avis sur la performance après des essais. C’est aussi pour ça que je suis impatient de prendre le volant demain matin et voir mes sensations et mettre un chrono en face pour savoir où nous en sommes. »

Penses-tu pouvoir bien défendre tes chances de titre ?

« Le package va rester comme ça jusqu’à la fin d’année, et il faudra faire avec. Les années précédentes, on ne peut pas non plus dire que j’avais le package idéal dans les mains mais on a réussi à accrocher le titre au bout. Donc bien sûr que je crois en mes chances et je vais me battre. Cela ne va pas être facile. En Corse, on a eu une mauvaise surprise concernant nos performances, cette fois, on peut peut-être avoir une surprise dans le sens inverse. »

Est-ce que la modification de l’aileron des Toyota peut aider ?

« On va le savoir bientôt. Il est évident que tout le monde doit être logé à la même enseigne. »

Comment as-tu trouvé le parcours en reconnaissances ?

« C’est très similaire à l’an passé, la seule chose qui change vraiment est le sens de la spéciale du camp militaire. Je ne pense pas que ce soit lié à ça, mais j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup plus de pierres avec une route plus sale et dégradée que d’habitude. Pour ma part, j’ai déjà eu 3 crevaisons en reconnaissances mais heureusement, nos pneus de course sont plus renforcés. Je pense qu’il peut se passer beaucoup de choses dans le camp cette année. »

Pour toi, il faut absolument gagner ce week-end ?

« La meilleure façon de reprendre des points c’est de gagner. Si nous, on ne gagne pas, il y a de grandes chances que ce soit un de nos concurrents pour le titre. Donc oui, ça veut dire qu’il faut gagner. »

Et qui peut perturber ce trio ?

« Des pilotes qui peuvent aller vite, ce n’est pas ce qu’il manque actuellement ! On sait que Kris, même si ça va être compliqué pour lui après la Finlande de repartir comme ça, peut être vite malgré tout. Ce n’est pas le genre de gars à se poser trop de questions. Et une fois de plus, la Toy’ est rapide donc il sera normalement dans le coup. En Corse, on a vu que les Ford étaient rapides sur asphalte, donc sans Elfyn, il faut voir. Le plus important pour nous est de toute façon se concentrer sur nos rivaux, en particulier sur Ott. Si ce week-end, on lâche encore du terrain et que l’on arrive pas à inverser la tendance, ça va devenir compliqué. »

As-tu un envie sur le calendrier 2020 qui se profile ?

« Cela a l’air d’être établi que la Corse ne sera plus là. Bien sûr, en tant que pilote français ce n’est pas une bonne nouvelle, d’autant plus que c’est un très beau rallye en terme de pilotage. Perdre la manche française, c’est frustrant. Il nous restera toujours le Monte-Carlo pour se réconforter.

Ensuite pour les nouveaux rallyes, cela peut être sympa et excitant, clairement. Le Japon, j’y suis allé une seule fois, et j’en ai de très bons souvenirs, même si le rallye sera complètement différent. Pour l’atmosphère et le championnat, je pense que c’est une bonne nouvelle.

Pour le Kenya, j’ai un peu plus de doutes. Le Kenya en lui-même est un très beau pays, mais savoir si nous sommes encore capables de faire des rallyes de nos jours avec toutes les contraintes existantes, je ne sais pas. Est-ce qu’il y a une réelle utilité d’aller là-bas ? Je ne sais pas vraiment. Avoir des nouveautés par contre, j’ai toujours été favorable à ça. »

Et celle évolution moteur, qu’est-ce que ça donne ?

« Il y a un peu plus de performances en plus. Pour être honnête, nous ne sommes pas en mesure de donner plus de détails, et encore moins des chiffres. Si tu demandes à un pilote, il voudrait toujours que les chiffres soient plus gros.  Mais honnêtement, ce n’est pas quelque chose dont je suis capable de ressentir derrière le volant. Mais ils sont là sur le papier, c’est toujours bénéfique et n’importe quelle évolution est toujours bonne à prendre. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mitrhil dit :

    Victoire de Tanak crevaissons pour noeunoeu et cassé pour Ogier voilà mon ressenti.

  2. bazire dit :

    Faut faire le max sur ce rallye pour avoir une chance au championnat , j’y crois …

  3. RallyePlaisir dit :

    Bon rallye Sébastien et Julien. Tout va bien se passer.

  4. Jean Dridéal dit :

    Faut qu’Ogier fasse péter les 30 points s’il veut garder ses chances au championnat. Si Tanak est devant dimanche soir, c’est mort. La paire française pourra se concentrer sur 2020.

  5. Ben 07 dit :

    Surtout garder l’oeil sur Tanak: Oui, paradoxalement , ( je dirais même paradoxe allemand ) S’il est très rapide, Ogier a intérêt à ce que T Neuville performe également pour priver O Tanak de gros points. Et l’inverse est vrai aussi. Alliés objectifs , l’un comme l’autre doivent précéder le rival nordique pour redresser la barre au mondial pilotes.

  6. Denis dit :

    « Le package Ogier-Citroën n’est pas à niveau pour le moment » dit-il par ailleurs…
    Une drôle de communication à ce niveau qui sonne comme une pré-défaite.
    Ogier a comme Neuville besoin de scorer sur ce rallye mais, la bagnole lui permettra t-elle ? Là est la question…
    Entre moteur et, liaison au sol, il me semble que le problème est, sur ce dernier point.
    Maintenant, comme tout est « contrôlé » en interview, difficile de déchiffrer.
    Je ne doute pas d’Ogier, mais, de sa monture.

  7. Sébastien rougeolle dit :

    aller seb mais les tous a la page