Un rallye sans faute pour Kubica




En Argentine, Robert Kubica a signé son meilleur résultat au volant d’une WRC.

Avant le rendez-vous argentin, le pilote polonais avait admis qu’il devait repartir de zéro.

fr/kubica-meilleur-arrive/">Avant le rendez-vous argentin, le pilote polonais avait admis qu’il devait repartir de zéro.

Cette année, l’Argentine présentait pourtant de nombreux pièges mais Kubica a su les éviter pour franchir l’arrivée en sixième position : « C’était un rallye très long et exigeant avec des conditions très difficiles. Venir ici pour la première fois sans expérience, c’était vraiment compliqué et nous savions après les reconnaissances que ce serait un rallye difficile.

Les spéciales sont très techniques et en plus les conditions n’étaient pas bonnes surtout dimanche, ce n’était  vraiment pas un rallye facile. Il n’y a pas de magie dans ce sport et l’expérience est fondamentale. C’est mieux de terminer sixième que de ne pas terminer même si terminer quatrième ou second, c’est encore mieux. Bien sûr, nous devons être réalistes pour le moment et je pense que moi et Maciej avons fait un rallye très positif ce week-end. »

Du côté de Malcolm Wilson, la satisfaction est forcément là : « Je suis très content de voir que Robert a terminé ce rallye très exigeant et technique sans problème. Il est resté en dehors des ennuis pour gagner de l’expérience et c’est vital à son niveau. Il a franchi un pas en avant et est bien parti pour poursuivre sa progression. »

Reste à confirmer en Sardaigne dans trois semaines sur un rallye qu’il connaît déjà (victoire en WRC-2 et neuvième place finale en 2013).





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. natlin dit :

    bravo a kubica pour cette superbe 6eme place, en 6 rallyes wrc, pour un pistard c’est un tres bon resultat, et ce mec est intelligent, il avait annonce etre sage et il l’a fait, pas comme certains rallyman wrc qui font le contraire de ce qu’ils annnoncent, allez robert, un top 8 en sardaigne!

  2. Kivala dit :

    Il est donc contraint de faire mieux que 9ème cette fois. Vu qu’il n’y aura sans doute pas la même hécatombe qu’en Argentine (enfin, espérons-le…), ce ne sera pas si évident !