Rallye de Finlande 2017



Ce jeudi, les organisateurs du rallye de Finlande ont dévoilé le parcours de l’édition 2017 qui se déroulera du 27 au 30 Juillet prochain.

Cette édition ne réserve pas de grandes surprises avec un parcours reprenant de nombreux classiques de l’épreuve, seule la spéciale de Pihlajakoski étant nouvelle (en sens inverse par rapport à 2016). Si le nombre de spéciales est encore impressionnant (25), il est regrettable de constater une baisse du kilométrage total (333,60 km en 2016 à seulement 315,62 km cette année).

On notera également l’arrivée de Toyota comme sponsor officiel de l’épreuve.

« Comme nous le savons tous très bien, le nombre de routes sur terre en Finlande centrale n’est pas en augmentation, et il y a un grand nombre d’autres choses que nous devons également prendre en considération lors de la planification du parcours. Cependant, nous voulons renouveler le parcours chaque année, afin que les pilotes, les spectateurs et les médias puissent profiter au mieux du rallye. Cette année, l’itinéraire représente un large éventail des différentes types de routes de rallyes possibles en Finlande.

D’un point de vue des spectateurs, le vendredi est vraiment une superbe journée de rallye. La façon dont le planning a été pensé permettra aux spectateurs de voir deux passages dans la boucle matinale avec un timing très serré. Il n’y aura pas beaucoup de temps à attendre entre les passages car les voitures ouvreurs vont démarrer le deuxième passage quasiment juste après la fin du premier passage. » a déclaré Kari Nuutinen, directeur de course du rallye de Finlande. 

  • 30 Juin 2017 : Publication de la liste des engagés
  • 25-26 Juillet 2017 : Reconnaissances

Liste des engagés

Programme du rallye

Horaires françaises

Jeudi 27 Juillet 2017 (2,31 km)
 07h00-10h30Shakedown Ruuhimäki4,62 km
ES118h00Harju 12,31 km 
Vendredi 28 Juillet 2017 (145,59 km)
ES206h12 Halinen 17,59 km
ES306h45 Urria 112,75 km
ES407h48Jukojärvi 121,31 km
ES5 09h06Halinen 27,59 km
ES609h39Urria 212,75 km
ES710h42Jukojärvi 221,31 km
 12h37Assistance 
ES814h00Äänekoski‐Valtra 17,39 km
ES915h13Laukaa 111,76 km
ES1016h11Lankamaa21,68 km
ES1117h09Äänekoski‐Valtra 27,39 km
ES1218h22 Laukaa 211,76 km
ES13 19h30Harju 2 2,31 km
 21h00Assistance 
Samedi 29 Juillet 2017 (133,88 km)
ES1407h58Pihlajakoski 114,85 km
ES1509h06Päijälä 123,52 km
ES1609h49Ouninpohja 124,36 km
ES1711h02Saalahti 14,21 km
 13h27 Assistance 
ES1813h55Saalahti 24,21 km
ES1915h08 Ouninpohja 224,36 km
ES2016h16 Pihlajakoski 214,85 km
ES2117h24 Päijälä 223,52 km
 20h39Assistance 
Dimanche 30 Juillet 2017 (33,84 km)
 07h15Assistance 
ES2208h38Lempää 16,80 km
ES2309h21 Oittila 110,12 km
ES2410h55Lempää 26,80 km
ES2512h18 Oittila 2 (Power Stage) 10,12 km
 14h00Podium 

Palmarès récent

L’an passé, Kris Meeke avait déjoué les pronostics en dominant notamment Jari-Matti Latvala avec certains chronos mémorables. Autre surprise en 2016, la troisième place de Craig Breen au volant de la deuxième DS3 WRC.

  • 2016 : Meeke (Citroën DS3 WRC), Latvala, Breen
  • 2015 : Latvala (Polo R WRC), Ogier, Ostberg
  • 2014 : Latvala (Polo R WRC), Ogier, Meeke
  • 2013 : Ogier (Polo R WRC)
  • 2012 : Loeb (DS3 WRC)
  • 2011 : Loeb (DS3 WRC)
  • 2010 : Latvala (Focus WRC)
  • 2009 : Hirvonen (Focus WRC)
  • 2008 : Loeb (C4 WRC)
  • 2007 : Grönholm (Focus WRC)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. riri73 dit :

    Si j’ai bien compris, il n’y aura pour une fois pas de WRC historiques le JOUR1 cette année. (si 60 voitures toutes les 3mn, ça prend 3h, et il y a environ 3h entre les boucles 1 et 2 voir extrait article plus bas et grille des horaires). Excellente nouvelle pour les balayeurs du jour1 !!

     » D’un point de vue des spectateurs, le vendredi est vraiment une superbe journée de rallye. La façon dont le planning a été pensé permettra aux spectateurs de voir deux passages dans la boucle matinale avec un timing très serré. Il n’y aura pas beaucoup de temps à attendre entre les passages car les voitures ouvreurs vont démarrer le deuxième passage quasiment juste après la fin du premier passage. »

  2. roland59 dit :

    à choisir, je préfère une configuration à 25 ES plutôt qu’à 10…
    l’enchainement et le rythme sont plus prenants..
    quand on voit l’exemple mexicain avec l’annulation de la 1ère boucle qui a considérablement allllllllongé le temps…de plus en décalé… je me dis qu’il vaut mieux être à 25 confrontations plutôt qu’à 10 et ce indépendamment du kilométrage… et le risque d’être « disqualifié » sur une crevaison est logiquement moindre…

  3. Vincent dit :

    Pihlajakoski n’est pas nouvelle, elle a bien été utilisée en 2016.

  4. sebenfer dit :

    Ca ferait un parcours correct pour un rallye de Championnat de France. Bientôt des rallye de 50 ES, toutes dans un stade de foot.