Rallye du Rouergue : le rêve à domicile (Germain Bonnefis)




Germain Bonnefis participera cette année à son huitième rallye du Rouergue. A 27 ans, le pilote de Baraqueville attache une importance toute particulière à cette...

Pour l’occasion, il a décidé de s’aligner à bord d’une monture originale, une auto spectaculaire au bruit mythique : la Porsche 996 GT3 RS. Pour dompter la «bête», Germain sera conseillé par la référence en la matière: Romain Dumas, pilote officiel Porsche qui luimet à disposition son auto…

C’est avant tout pour le plaisir, aussi bien le sien que celui de ses partenaires et supporters que le jeune homme a opté pour cette auto. Même s’il reste un compétiteur, l’Aveyronnais sait qu’il devra s’adapter à une conduite totalement différente pour pouvoir être performant. Il se montre en tous les cas très impatient de relever ce nouveau challenge : «Depuis mon plus jeune âge, les Porsche en rallye me font rêver. La glisse, le bruit, c’est tout simplement magique et j’avais l’envie d’en piloter une un jour… Je pense également que c’est une belle façon de remercier mes partenaires et tous ceux qui me suivent en leur faisant partager mon plaisir sur le bord des routes.

Nous avons donc trouvé un terrain d’entente avec Romain Dumas. Pour la petite histoire, nous devions évoluer à bord de la GT+, mais celle-ci est restée bloquée à Pikes Peak, la course de côte la plus mythique au monde. Néanmoins, nous aurons déjà fort à faire pour maîtriser la version dont nous disposons. Nous serons aidés pour cela par les conseils de Romain et je suis très honoré de sa présence et de ce qu’il fait pour moi. C’est un pilote très talentueux, pluridisciplinaire et j’admire beaucoup ce qu’il fait notamment en endurance.

Une fois que nous aurons pris la mesure de cette voiture, nous tâcherons d’y adapter notre pilotage pour faire passer ses 430 chevaux sur les routes rapides et bosselées du Rouergue en vue de, pourquoi pas, intégrer le top 10, voire le top 5 de l’épreuve.

Mais le seul véritable objectif est de rallier l’arrivée en ayant procuré du plaisir à chacun d’entre nous, afin que ce Rouergue soit une véritable fête pour toute l’équipe qui m’entoure, mon copilote et moi même.»

Vous l’aurez compris, Germain Bonnefis se montre des plus enthousiaste quant à cette aventure et a déjà hâte d’y être. Pour patienter, il vous invite à la séance d’essais officielle : le jeudi 3 juillet après-midi sur la base de Nayrac (Estaing).

Communiqué de presse en PDF





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *