Rallye Mont-Blanc 2014




Le rallye du Mont-Blanc débute ce vendredi avec un programme classique de dix spéciales. Plus de 180 équipages en moderne seront au départ.

A suivre : bagarre pour la victoire avec le trio Maurin/Cuoq/Salanon, la 208 Rally Cup, l’Opel Adam Cup, le Citroën Racing Trophy et le championnat Junior.

ES1 à partir de 09h32 pour les modernes.

Liste des engagés
Pronostics
Photos du shakedown

li>Carte Etape 2
  • Carte ES1
  • Carte ES2-ES7
  • Carte ES3
  • Carte ES4-ES8
  • Carte ES5-ES9
  • Carte ES6
  • Carte ES10
  • Liste des engagés
  • Pronostics
  • Description du rallye par Manu Guigou
  • Photos (Romain Laurent)
  • Photos (Gérard Simenel)
  • Photos (Anthony Segaud)
  • Classement direct
  • Programme du rallye

    Reconnaissances les 30, 31 août ou les 2, 3 et 4 septembre.

    Jeudi 4 Septembre 2014

    • 09h00-12h00 : Shakedown (Taninges)
    • 13h30-22h30 : Vérifications administratives et techniques

    Vendredi 5 Septembre 2014 (5 spéciales, 93,98 km)

    VHC avant Moderne

    • 08h00 : Départ du rallye + Assistance à Morzine (30 min)
    • 08h45 : ES1 – Montriond-le-Lac (12,5 km)
    • 09h16 : Assistance à Morzine (30 min)
    • 09h49 : ES2 – Morzine-Samoëns 1 « Fournil »  (20,12 km)
    • 10h26 : Regroupement à Samoëns
    • 11h27 : ES3 – Sommand – Praz de Lys (27,6 km)
    • 12h14 : Regroupement à Morzine
    • 15h25 : Assistance à Morzine (45 min)
    • 16h50 : ES4 – Morillon – Samoëns « Favrat » (13,46 km)
    • 17h30 : ES5 – Samoëns-Morzine 1 (20,30 km)
    • 18h00 : Arrivée Etape 1

    Samedi 6 Septembre 2014 (5 spéciales, 103 km)

    VHC avant Moderne (Pas de VHC dans l’ES10 de Joux Verte)

    • 08h15 : Départ Etape 2 + Assistance à Morzine (45 min)
    • 09h12 : ES6 – La Côte-Praz de Lys – Sommand (28,1 km)
    • 10h35 : ES7 – Morzine – Samoëns 2 « Fournil » (20,12 km)
    • 11h45 : Regroupement
    • 13h50 : Assistance à Morzine (30 min)
    • 14h58 : ES8 – Morillon – Samoëns 2 « Favrat » (13,46 km)
    • 15h15 : Regroupement à Samoëns
    • 16h32 : ES9 – Samoëns-Morzine 2 (20,30 km)
    • 17h20 : ES10 – Joux Verte (21,02 km)
    • 17h50 : Arrivée du rallye
    • 17h59 : Podium

    Description du rallye par Manu Guigou

    C’est un rallye qui est relativement agréable car on a l’impression d’être en vacances notamment quand on arrive sur Morzine au parc. Nous sommes à chaque fois très bien accueillis par les locaux et les commerçants.

    C’est plutôt un rallye pour les pistards si la météo reste clémente. En cas de brouillard et de mauvais temps, ça devient très compliqué ici.

    Il y a un plateau très relevé, notamment en R3 bien sûr.  L’objectif sera de faire la promotion de la Clio R3 et de ses qualités. Son moteur est sa principale qualité, il y a beaucoup de couple et de puissance. Au niveau châssis, je n’ai pas trop de recul encore, on verra avec le roulage. Je pense que c’est une auto qui est bien née mais Stéphane Lefebvre sera difficile à suivre, la DS3 R3 Max  est déjà bien au point avec une participation au Monte-Carlo en début d’année.

    ES1 / Montriond-le-Lac (12,5 km)

    C’est la grande classique qui ouvre le rallye depuis quelques années. Dès le départ, on monte les six premiers rapports sans décélérer. D’entrée, on arrive en 6e dans les grandes enfilades en pneus froids, c’est assez délicat.

    Jusqu’au village des Lindarets, ça monte avec quelques épingles. Jusqu’au col de Joux Verte, c’est de plus en plus sinueux et en sous-bois.

    Il y a un accès par l’ancien shakedown (proche du départ) mais ce n’est pas super intéressant. Je conseille plutôt l’accès par l’arrivée pour voir quelques virages en surplomb.

    ES2/ES7 Morzine-Samoëns (20,12 km)

    Une grande classique tout en trajectoire jusqu’au lac de Joux Plane. La montée est bien connue, c’est tout en trajectoire et ça ne se salit pas, type circuit.

    On récupère ensuite un plateau qui borde d’ailleurs le lac de Joux Plane. Au niveau du lac, on a quasiment plus qu’à descendre avec une descente qui sollicite beaucoup les freins et je sais de quoi je parle. C’est très rapide pour gros coeur.

    Tout au départ, il n’y a pas d’accès. Il y a accès par les Gets avec une portion terre. On voit la fin de la montée du Col et le début du plateau. Par l’ancienne route de Samoëns, on arrive pour un freinage en appui et une épingle gauche.

    ES3 : Sommand – Praz de Lys (27,6 km)

    C’est l’une des spéciales les plus longues du rallye. On débute par une portion étroite et bosselée avec des graviers. On récupère ensuite une route plus large jusqu’à la station de Sommand tout en trajectoire avec quelques tunnels mais malheureusement sans accès.

    Après cette portion au sommet, il y a une portion relativement plate avant d’attaquer une descente entrecoupée d’épingles. On récupère une dernière montée en direction du Col de l’Encrenaz qui est une portion un peu plus étroite et la plus bosselée du rallye. Quelques virages pièges avec notamment des plaques noires et de gros freinages.

    Un seul accès avec les épingles au niveau du col sinon il faut s’enfermer par l’arrivée pour voir la dernière descente sur route étroite et bosselée.

    ES4/ES8 Morillon – Samoëns (13,46 km)

    Une « nouvelle ancienne » spéciale. Elle a déjà été emprunté dans ce sens là il y a quelques années avec en partie des portions qui ont été faites dans l’autre sens l’an passé. C’est toujours une montée de col en direction de la station de Morillon. La première partie en montée est plutôt large et petit à petit, la spéciale se rétrécit et la route devient un peu plus bosselée. Il y a notamment un pont très étroit à surveiller.

    Il y a beaucoup d’accès dans ce chrono, notamment sur la fin. Ce chrono termine par un petit slalom en ville, idéal pour le public.

    ES5 – Samoëns-Morzine 1 (20,30 km)

    Le départ du chrono est en fait l’accès spectateur de la spéciale de Joux Plane (ES2/ES7. Sur les 4-5 premiers kilomètres, on prend une nouvelle portion. On récupère ensuite le chrono de Joux-Plane à l’envers. La première montée est assez pentue, les moteurs feront la différence. Quand on arrive au niveau du lac, c’est plus plat jusqu’au point d’accès des Gets et on attaque la dernière descente jusqu’a Morzine avec des enfilades mais moins d’épingles. Ca reste une descente pour gros coeur.

    Accès par Samoëns, sinon par les Gets.

    ES6 – La Côte-Praz de Lys – Sommand (28,1 km)

    La spéciale la plus longue du rallye. On démarre en fond de vallée comme en 2012 puis on récupère la spéciale 3 dans l’autre sens.

    Le passage du col de l’Encrenaz est toujours particulier avec un passage derrière un chalet avec un droite en bosse en aveugle. Je conseille ce lieu pour les spectateurs. Après le col, la descente s’accélère jusqu’à une épingle droite très serrée (pas très intéressante) où l’on rejoint une route beaucoup plus large et après on remonte jusqu’à la station de Sommand. Jusqu’à l’arrivée, on reprend une portion large, rapide en trajectoire où l’on tricote entre la 4e, 5e et 6e.

    ES10 – Joux Verte (21,02 km)

    Une première partie jusqu’au col de la Joux Verte qui n’est pas forcément la plus intéressante. C’est vraiment une spéciale de moteur entrecoupée par de larges épingles. Après le col, on découvre une portion très intéressante en sous-bois jusqu’au village des Lindarets. Après le village des Chèvres, on attaque une descente entrecoupée d’épingles jusqu’au lac de Montriond.

     A partir de ce lac, ça s’accélère et deux chicanes sont là pour couper le rythme. Encore très peu d’accès hormis au Col de la Joux Verte.

    Palmarès récent

    • 2013 : Maurin (Fiesta WRC), Brunson, Roche
    • 2012 : Sarrazin (307 WRC), Cuoq, Maurin
    • 2011 : Campana (Mini WRC), Nantent, Gal
    • 2010 : Snobeck (307 WRC), Tsjoen, Bouffier




    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Thomas dit :

      Plus de suspense en coupe 208: Charles Martin titré avant le Mont-Blanc suite forfait Eric Camilli qui réserve son budget à des manches internationales WRC/ERC…

    2. AugCharpin69 dit :

      Les routes sont fermées combien de temps avant l’horaire de la spéciale?
      Pour savoir quand faut-il arriver pour se fermer dans une spéciale.

      • Voici les horaires de fermeture de route indiquées par l’organisation

        ES 1 – 07h15 à 13h15
        ES 2 – 08h15 à 14h15
        ES 3 – 09h57 à 15h57
        ES 4 – 15h20 à 21h20
        ES 5 – 16h00 à 22h20
        ES 6 – 07h45 à 13h15
        ES 7 – 09h00 à 15h00
        ES 8 – 13h28 à 19h00
        ES 9 – 14h15 à 19h45
        ES 10 – 15h50 à 21h20

    3. Eric De Temmerman dit :

      Etant journaliste de rallye Belge et photographe, je cherche qq’un qui pourra me donner des bons conseils, adresses, points de vue spectaculaires sur le prochain rallye de Mont Blanc, ou mieux, se déplacer ensemble.
      En possession d’un carte de presse pour cet épreuve.
      my photos : http://www.flickr.com/photos/speedy-rally-brouwer/
      email : kfcspeedy@msn.com
      merci pour votre réaction,
      Eric De Temmerman – Oudenaarde – Belgique.

      • Mounior dit :

        Bonjour Eric,

        Regarde bien la page du site, la rubrique « spectateurs » : http://www.asacmontblanc.com/

        Seules quelques zones seront autorisées au public, il sera interdit de se positionner ailleurs. Je comptais y aller samedi, mais ça me refroidit un peu, de faire la route pour risquer se voir interdire l’accès…

        Mounior