Sébastien Ogier s’investit dans l’électrique



Désireux de participer à d’autres projets hors WRC à l’avenir, Sébastien Ogier ne perd déjà pas de temps et a été nommé ambassadeur de l’Extreme E, futur championnat de SUV électriques.

Alors que ce championnat doit débuter en 2021, le sextuple champion du monde apportera son expertise sur la partie sportive et technique. Ainsi, avant les premières livraisons en mars 2020, Sébastien Ogier testera l’Odyssey 21, appellation de ce SUV électrique qui servira de base pour toutes les équipes inscrites au championnat, à l’image du championnat de Formule E.

« Je suis ravi de faire partie de l’Extreme E. Le championnat est vraiment unique – il n’y a rien d’autre de comparable J’étais au festival de Goodwood la semaine dernière et j’ai vu la voiture pour la toute première fois.

C’était génial de pouvoir enfin le voir et je suis impatient de travailler avec l’équipe Extreme E. La voiture a quelque chose de spécial et ce sera un privilège du point de vue du pilote de travailler à son développement aussi tôt.

L’aspect sportif est convaincant avec Extreme E et le format en duel est toujours passionnant – c’est ce que nous voyons avec les super-spéciales en rallye, que les fans adorent toujours. Je travaillerai main dans la main avec les organisateurs et les partenaires de la série pour veiller à ce que nous fournissions la meilleure expérience pour les fans et le défi le plus attrayant pour les pilotes. »

En plus du pur aspect sportif, l’actuel pilote officiel Citroën a été convaincu par les orientations environnementales de cette discipline.

« Avec le spectacle automobile viendra la capacité de sensibiliser un vaste auditoire mondial aux problèmes auxquels de nombreux environnements du monde font face en raison du changement climatique et des interférences humaines. Je suis sûr que cela peut être un puissant outil de changement et de comportement – et cette notion m’intéresse beaucoup. »

Fondateur et PDG de la Formula E, mais aussi partenaire d’exploitation d’Extreme E, Alejandro Agag se félicite de cet engagement : « Sébastien fait partie des pilotes les plus talentueux de l’histoire du sport automobile et du rallye. Compter sur ses contributions, son soutien et ses conseils tout au long du développement d’Extreme E se révélera inestimable. Nous ne pourrions pas avoir un meilleur homme à bord.

Faire participer Sébastien dès le début est vraiment un honneur et une grande approbation de ce que nous faisons avec la série. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Boris dit :

    Je suis septique sur :
    – l’aspect sportif des gros SUV,
    – l’aspect écologique de ses gros engins,
    – l’intérêt de faire que des super-speciales,

    L’heure de la reconversion est à l’étude mais je trouve ce choix bien bien pire que le WTCC… Mais il fait ce qu’il veut. Bonne chance à lui.

  2. jeanfrancois dit :

    Dans l electrique
    on ne nous dit pas tout .

  3. Kivala dit :

    Bravo à Seb Ogier de s’investir dans un projet hors WRC, il faut savoir diversifier et seul l’avenir nous dira ce que vaut ce concept quels que soient ses handicaps de départ (SUV + électrique, qui ne rebutent pas que le seul RP14). Par contre quand il dit « c’est ce que nous voyons avec les super-spéciales en rallye, que les fans adorent toujours », là je me demande bien ce qu’il entend par « fans » et par « adorer »…??? Je crois plutôt qu’on est très nombreux parmi les « fans » de rallye à être allergiques à la majorité des super-spéciales !!! Mais bon, meilleurs vœux à Seb Ogier, il sait certainement ce qu’il fait…

  4. RP14 dit :

    Je resterai un supporter de Seb Ogier, mais là championnat de SUV électrique, tout ce que je déteste dans les voitures d’aujourd’hui, les SUV et l’électrique! STP il faut de toute urgence trouver autre chose pour t’occuper à partir de 2021!!!
    Tout compte fait, de la production des batteries jusqu’à leur recyclage, et la fourniture de courant pour les recharger, on ne peut pas affirmer que l’électrique est forcément mieux que le thermique du point de vue environnemental…
    Pour l’instant l’hybride est peut-être un bon compromis, en tout cas il faut développer à fond cette technologie et ne pas mettre toutes les billes vers l’électrique chose vers laquelle on semble aller tout droit!