T.Neuville : “J’étais impuissant”



Si fort au Portugal avant sa sortie, Thierry Neuville n’a jamais pu retrouver ce niveau de performances en Sardaigne, s’empêtrant dans ses réglages sans parvenir à renverser la tendance. À l’arrivée, le pilote Hyundai ne perd finalement “que” sept points sur Sébastien Ogier au championnat, un moindre mal.

Tout comme Elfyn Evans, le pilote belge a connu une première étape très décevante, l’écartant rapidement de la course à la victoire.

“Je pourrais reprendre les commentaires d’Elfyn et dire que c’était la même chose pour moi (un manque de feeling général). Je n’arrivais pas à avoir de bonnes sensations et j’ai eu du mal à trouver un peu plus de vitesse et à rivaliser avec Séb et Ott qui étaient juste derrière moi sur la route. J’étais concentré sur l’accélération de la voiture et sur mon style. Dans le deuxième passage, il y avait une bonne vitesse, mais j’ai eu beaucoup de mal au premier passage. Malheureusement, Elfyn a également pu prendre de la vitesse. J’étais impuissant et j’ai réalisé que je devais aller de l’avant et opter pour la Power Stage.”

Heureusement ce dimanche, le multiple vice-champion du monde des rallyes a su trouver les ressources nécessaires pour signer le scratch malgré des difficultés pneumatiques.

“J’ai eu deux crevaisons le premier jour et cela signifiait que nous avions perdu deux pneus tendres sur les huit autorisés. Je me suis retrouvé avec seulement des pneus usés pour aujourd’hui (dimanche). Nous voulions avoir une bonne position sur la Power Stage et c’était notre seule satisfaction de ce week-end.”

Etrangement en retrait ce week-end, le pilote belge espère désormais retrouver de bonnes sensations au Kenya pour une épreuve qui promet des surprises.

“Evidemment au Portugal, la voiture a bien fonctionné. Nous avons fait plusieurs tests et j’espère que nous obtiendrons les bons réglages tout de suite. Le Safari sera une aventure nouvelle et intéressante pour nous tous. Ce sera un événement vraiment difficile. J’ai hâte de relever ce défi.”

Questionné sur la fragilité supposée de sa Hyundai, le pilote belge estime que celle-ci n’est pas en cause dans l’abandon d’Ott Tänak. D’autre part, le constructeur coréen ne devrait plus apporter de nouveautés sur la voiture actuelle, celui-ci se concentrant sur la voiture de l’année prochaine.

“Si vous regardez en arrière samedi et voyez la taille de la pierre qu’il a heurtée, je ne pense pas qu’aucune de ces voitures ne puisse résister à cela. C’est vrai, peut-être que nous luttons un peu plus que Toyota pour les petits dommages en Sardaigne, c’est peut-être quelque chose qui fonctionne, mais l’équipe se concentre davantage sur la nouvelle voiture et nous savons ce que nous devons résoudre pour être forts avec la nouvelle voiture.”




S’abonner
Notifier de
guest
67 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Embersbrain
Embersbrain
15 jours il y a

Franchement, le niveau de ce forum baisse, baisse… On vient ici pour apprécier le spectacle incroyable que ces pilotes extraordinaires nous offrent, pas pour de stériles discussions qui tournent sans cesse autour de 2 pilotes, Ogier et Neuville. On a compris, les Français, SO a collecté tant de wins, TN ne le rattappera jamais ! Alors ça ne sert à rien de rabâcher toujours le même discours mesquin et de casser du sucre sur le dos de ceux qui ne sont pas 1er ! SVP, tenez-vous-en à vous régaler de regarder les exploits sportifs de ces conducteurs “extra-terrestres” !

jmb17
jmb17
15 jours il y a

Titi dit : j’étais impuissant
Seb pourra dire (à la retraite) : j’étais un puissant