Tänak : « Ce n’est jamais facile »



Seul « rescapé » du top 3, Ott Tänak est dans une position idéale ce soir, bien protégé par ses deux lieutenants, distancés de plus de trente secondes.

Mais avant la crevaison de Thierry Neuville, survenue cet après-midi, l’estonien n’a jamais pu se relâcher, se battant à coup de dixièmes face au belge. Le pilote Toyota estime d’ailleurs que son adversaire était plus rapide que lui en matinée.

« Ce n’est jamais facile, spécialement aujourd’hui. Ce matin, Thierry était plus rapide que moi et je ne voulais prendre aucun risque, je voulais être le plus régulier possible. Malheureusement, il a eu des problèmes et nous avons maintenant une avance confortable.

Baumholder est tellement compliquée, c’est clairement la spéciale la plus difficile du rallye, avec des changements de grip et des pierres partout. C’est difficile à gérer, il y a beaucoup de choses à éviter et cela engendre beaucoup de pression dans la voiture. Baumholder est tellement en mauvais état. Je pense qu’il faut de la chance pour ne pas avoir de crevaison si vous attaquez.

Cela semble être une bonne journée pour l’équipe et j’espère que nous pourrons à gérer ça maintenant. Donc j’espère qu’on va arriver à faire ça. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Ce samedi avec Neuville fût de Ott intensité ! Dommage que la loterie en ait décidé ainsi…

  2. Fab dit :

    Tanak et sa Toy sont les plus forts. Il semble en plus avoir de la réussite et passer à travers les embûches, ce qui n’a pas toujours été le cas depuis le début de la saison.

  3. Briwan dit :

    Reste à finir le boulot ce week-end, et réalisé une très belle opération au championnat. . Ensuite il reste quatre manches. … Quatre manches ou il faudra compter les points. .. Et à tout prix finir. . Le job est quasiment fait ..

    Allez ott!!! Tu le mérite !!!

  4. roland59 dit :

    à l’évidence, ce n’était pas facile avec Neuville juste derrière et Ogier en embuscade… mais l’apm décida…
    maintenant il faut évidemment gérer la situation… sur cet ADAC et après..