Tout est prêt mais tout reste à faire (Mathieu Maurage)




Après trois manches sur la terre, Mathieu Maurage l’ancien pistard, va retrouver sa surface de prédilection, l’asphalte. Avant cette finale, le suspens reste entier car...

ontilien, troisième, n’est qu’à seize points du leader.

Avec le coefficient 2 appliqué à cette manche le vainqueur empochera 50 points. Il reste aux concurrents un peu plus de 200 kilomètres de chronos, répartis en douze spéciales et trois jours de course, pour se départager.

Mathieu et Anderson seront sur place dès mardi soir pour attaquer les reconnaissances mercredi. Jeudi, ils finiront les recos avant d’effectuer le shakedown, l’après midi. Vendredi vers 13 heures, ce sera le départ du rallye, les licenciés de l’ASA Montélimar porteront le numéro 25.

Vendredi dernier, tous les élèves mécaniciens du Lycée de Saint Vallier participaient aux essais organisés dans l’Ardèche pour valider l’auto avant le Var. Depuis le rallye Terre de Lozère, la DS3 a été complètement démontée, révisée et remontée en version asphalte. «Cette séance d’essai nous a permis de vérifier que tout allait bien sur l’auto. Nous avons également rodé les plaquettes de frein et testé différents réglages. Une fois encore toute l’équipe du Lycée nous a préparé une auto au top!».

Tout est prêt, mais tout reste à faire, tout va se décider dans la dernière manche du Championnat où la lutte devrait être intense. Ils sont plusieurs à pouvoir encore gagner le Citroën Racing Trophy 2013, et Mathieu Maurage fait partie de ceux-là. Et c’est à 11 heures 20 à Sainte-Maxime, dimanche 24 novembre que nous connaîtrons enfin le nom du vainqueur.

Communiqué de presse en PDF





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thomas dit :

    Dégoûté par son abandon électrique avant le départ de l’ES1 :0((
    Même si je doute qu’il ait été plus rapide que Cédric Robert sur l’ensemble de l’épreuve…