Vers un retour à trois autos par équipe



Cette semaine, la commission du championnat du monde des rallyes a fait d'importantes propositions en vue de la saison prochaine, qui vont désormais être étudiées par le conseil mondial de la FIA.

Première mesure déjà évoquée au début du mois, seuls les pilotes approuvés par la FIA seront autorisés à rouler avec des WRC répondant à la réglementation 2017.

Ensuite, le WRC souhaiterait un retour à trois autos officielles par équipe, les deux voitures les mieux placées marquant des points. Si cette mesure paraît idéale pour des constructeurs tels que Hyundai et Volkswagen, déjà présents avec trois voitures, ce changement ne va pas vraiment dans le sens d’une réduction des coûts. Entre développement d’une nouvelle voiture et « limitation des pilotes privés », les budgets pourraient vite manquer pour certaines équipes, on pense principalement à M-Sport.

Enfin, le statut de pilote n°1 nominé pour un minium de dix manches serait totalement supprimé.

Des changements au niveau de l’ordre de départ ou d’un championnat réservé aux anciennes WRC ne semblent pas (encore) à l’ordre du jour.

 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bruno dit :

    Plutôt une bonne nouvelle de supprimer les équipes bidon « Volkswagen II » et « Hyundai N », et chaque équipe aura un joker et pourra perdre une voiture sans détruire ses chances, en fait ça fait longtemps que ce changement aurait dû avoir lieu, à condition toutefois… qu’il y ait une certaine souplesse sur l’engagement de la 3e voiture, par exemple elle ne serait pas obligatoire et pourrait être confiée à un privé.

    • RP14 dit :

      Concernant M-Sport il est fort possible qu’on demande aux 2 premiers pilotes d’apporter une partie du budget pour financer au moins en partie leurs saisons, et que le 3ème baquet soit 100% payant.

  2. Mik dit :

    On est deja a trois voitures non ??

    Polo : ogier latvala mikelsen
    I20 : sordo neuville paddon et meme abbring
    Fiesta : camilli ostberg et bertelli
    Ds3 : meeke lefebvre ou breen et al quassimi

    Donc ca changera rien il yaura pas plus de voitures qu’avant c’est juste que hyundai aura plus le souci de nomination par rally

    • sebenfer dit :

      Le truc c’est qu’actuellement, tu peux avoir deux voitures performantes et un pilote valise, ça n’influe pas sur le classement du championnat puisque tu dois nominer deux pilotes pour marquer des points. Là, si on retient les deux meilleurs résultats parmi les trois, ça veut dire qu’il faut un troisième performant quitte à prendre un mec qui a un peu tendance à sortir.

      • macalexouille dit :

        ça permet aussi en théorie de prendre des risques plus importants .. si une voiture casse ou sort en cours de route, ça compromet pas les points de l’équipe puisque c’est le classement final qui détermine qui marque, et non plus une désignation avant la course.

  3. sebenfer dit :

    Autant je peux comprendre qu’on cherche à étoffer le calendrier (c’est compliqué de tenir le public en haleine quand les compétitions sont trop espacée) autant là, je ne vois vraiment pas l’intérêt.

  4. Denis dit :

    Vers une « F1 » (fin) du WRC ?

    Voilà des idées, à ce stade, qui m’invite à la réflexion suivante : va t-on faire comme en F1, « tuer » la discipline ?
    Pour réduire les coûts (sic) on se dirige donc en 2017 vers, 12 voitures (3 voitures / 4 constructeurs)…
    Puis 3 constructeurs en 2018, 2 en 2019 ?
    Je préférerai voir, pour le sport, 12 voitures réparties ainsi : 2 voitures / 6 constructeurs.
    Mais, je rêve de décisions censées dynamiser le rallye mondial là…

    Il y a t-il une commission, marques et pilotes, ayant la possibilité d’exposer ses points de vue auprès des instances de la FIA ?

    • makkarinen dit :

      … De toutes façons ils seraient capable de nous sortir un 49/3 vue leurs libertés de décisions !!! ça vous fait pensez à personne ???

      • RP14 dit :

        6 constructeurs c’est de l’utopie, étant donné le coût d’une saison, et le fait qu’il y en aurait 1 qui gagne souvent, 2 autres parfois et les 3 autres qui se feraient dominer toute l’année et qui au bout de 2 ans, dans le meilleur des cas, iraient voir si l’herbe est plus verte ailleurs!
        L’année prochaine il y en aura 4 + M-Sport, disons que ça fait 5 gros teams, et bien il est fort possible qu’en 2020 il n’en reste plus que 3 et ce serait encore pas si mal (de 2009 à 2011 il n’y avait plus que Citroën et Ford, et je pourrai inclure 2012 où Mini n’était présent que partiellement).

    • Briwan dit :

      6 constructeurs!! Il faudrait déjà que six constructeurs soit intéressé par le wrc……..

    • macalexouille dit :

      si seulement ils permettaient un règlement plus « ouvert ».
      j’suis sur que des constructeurs seraient intéressés pour venir avec autre chose qu’un citadine !
      c’est du rêve bien sur, mais une Fiat 124 évoquée sur des sites fantaisistes, la future Alpine ou encore les Porsche actuellement en GT+ … ça aurait de la gueule avec un règlement qui offrirait des classes d’équivalences à la manière du groupe B ou on pouvait voir des 205, Audi Quattro, Lancia 037 – 3 voitures bien différentes esthétiquement et mécaniquement, mais toutes capables de gagner selon les terrains