Rallye Lyon-Charbonnières 2017



Le rallye Lyon-Charbonnières 2017 se dispute du 20 au 22 Avril 2017 autour de Charbonnières-les-Bains dans le Rhône.

Ce rallye est organisé par l’ASA du Rhône et sera doublé par une édition VHC. Il comptera pour le championnat de France des rallyes et marquera l’ouverture du championnat de France Junior et de la 208 Rally Cup.

Le 69 ème rallye Lyon-Charbonnières-Rhône représente un parcours de 795,94 km. Il comporte 13 épreuves spéciales d’une longueur totale de 228,50 km.

Si le parcours de cette édition est encore très classique, on notera une légère augmentation du kilométrage (de 216 à 228 km).

Les reconnaissances du rallye se dérouleront les 15, 16, 18 et 19 Avril 2017.

Programme du rallye

14 Avril 2017 : Publication de la liste des engagés

Jeudi 20 Avril 2017
 09h00-14h00Shakedown2,70 km
 15h00-23h00Vérifications administratives et techniques 
Vendredi 21 Avril 2017
 10h45Départ du rallye (VHC avant Moderne) 
ES1 12h28Ternand – Valsonne12,98 km
ES213h31Bibost – St Julien s/ Bibost – Montrottier15,20 km
ES317h59 Ternand – Valsonne12,98 km 
ES4 19h02 Bibost – St Julien s/ Bibost – Montrottier15,20 km 
ES520h05Charbonnières1,10 km
 20h25Arrivée Etape 1 
Samedi 22 Avril 2017
 06h10Départ Etape 2 (VHC avant Moderne) 
ES607h53 Lantignié – Villié Morgon – Vauxrenard – Chiroubles21,94 km
ES708h46 Marchampt – Claveisolles – Saint Cyr le Chatoux25,30 km
ES810h14 Saint Nizier d’A. – Saint Bonnet le Troncy – Meaux la Montagne – Grandris 19,15 km
ES911h07 Saint Vincent de R. – Mardore – Thizy les Bourgs18,89 km
ES1015h15Lantignié – Villié Morgon – Vauxrenard – Chiroubles21,94 km
ES1116h08 Marchampt – Claveisolles – Saint Cyr le Chatoux25,30 km
ES1217h36 Saint Nizier d’A. – Saint Bonnet le Troncy – Meaux la Montagne – Grandris 19,15 km
ES1318h29Saint Vincent de R. – Mardore – Thizy les Bourgs18,89 km
  Arrivée du rallye 

Palmarès récent

  • 2016 : Salanon (Ford Fiesta RS WRC), Michel, Brunson
  • 2015 : Cuoq (C4 WRC), Trojani, Marty
  • 2014 : Salanon (Fiesta WRC), Cuoq, Trojani
  • 2013 : Maurin (Fiesta WRC), Cuoq, Baud
  • 2012 : Snobeck (C4 WRC), Cuoq, Brunson
  • 2011 : Snobeck (C4 WRC), Brunson, Dumas



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. JDug69 dit :

    Salanon a déjà conduit et gagner en R5 (3 victoires au Baldomérien) et il a mis en vente sa Fiesta WRC depuis quelques temps sans suite.
    Brunson préfère garder sa Fiesta au vu de l’investissement qu’il a mis dedans et il se fait plaisir sur les rallyes de son choix, il a raison il ne cherche pas la gagne mais il se fait plaisir, c’est la base de ce sport.

  2. lolo68 dit :

    Encore, il faut pouvoir trouver des acheteurs potentiels pour ce genre de véhicules ? Pour quels championnats ?

    • sebenfer dit :

      Il en tourne tous les week-end des WRC. Sans aller bien loin, en national, en division 2, sur la terre. Il faut arrêter avec les fausses excuses. Salanon et Brunson préfèrent gagner en WRC que se faire rentrer en R5. Point.

  3. Bébé chat dit :

    En espérant que Brunson réussisse à faire tout le championnat pour voir ce qu’il vaut par rapport au autres WRC car c’est facile de gagner contre des R5

    • sebenfer dit :

      Brunson, Salanon… connaissent les règles du jeu depuis longtemps maintenant. S’ils avaient réellement voulu vendre leurs WRC pour venir lutter à armes égales en R5 et jouer la victoire au championnat, se serait fait depuis longtemps.
      Ils ont fait un autre choix, celui de gagner une ou deux manches avec lorsque les conditions leurs sont favorables.
      En fait, il savent très bien que pour eux rouler en R5 est un non sens. Ils seraient constamment dans l’ombre alors qu’avec leurs WRC, ils peuvent se mettre en lumière de-ci de-là… avec au final un résultat identique quand à leur position au classement du championnat.

      • Alex Térieur dit :

        Dis moi mr je sais tout , Salanon il essaie de vendre sa WRC depuis plusieurs mois et c’est facilement vérifiable sur les sites spécialisés alors arrete un peu tes inepties dimeéplacées…
        De plus Salanon a t’entendre c’est un manche fini, alors certes il suivra pas Bonato avec une R5 mais je vois pas non plus des dizaines de pilotes plus vite, t’as cru que c’était Roché (fils, qui d’ailleurs n’est pas une tanche ultime, loin de la)
        Donne nous ton palmarès rallye ou piste qu’on rigole vraiment

        • sebenfer dit :

          Si c’était un manche il n’aurait pas le palmarès qu’il a… mais pour le reste tu as répondu toi-même « alors certes il suivra pas Bonato avec une R5 ».
          Ce championnat avec des WRC qui gagnent les manches mais qui sont derrière au classement, il est incompréhensible pour le grand public, pour les éventuels sponsors…etc.