ES1- Deux leaders pour le prix d’un (Portugal)



ES1- Lousada (3,36 km) à partir de 20h03 (Jeudi 18 Mai 2017)

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Comme l’an passé, ce rallye du Portugal démarre devant une foule de 35 000 spectateurs perchés en hauteur dans cette super-spéciale. Le portugais Pedro Meireles ouvrira le bal à partir de 20h03 alors que Sébastien Ogier est attendu au départ à 20h43 (Ordre de départ ES1).

FAITS MARQUANTS

Dans une ambiance digne d’une grande enceinte sportive, Thierry Neuville et Mads Ostberg signent le meilleur temps à égalité. A seulement un dixième de ce duo, Hayden Paddon démarre parfaitement sa collaboration avec le britannique Sebastian Marschall.

Toujours à son aise sur ce type de chrono, Sébastien Ogier n’est « que » sixième mais le français lâche seulement sept dixièmes sur la tête de course. On notera également les bons débuts de Stéphane Lefebvre, auteur du meilleur temps du clan Citroën.

En WRC-2, Andreas Mikkelsen réalise le meilleur temps pour 1s6 devant Teemu Suninen et 2s4 sur Pontus Tidemand. Engagé au volant d’une Skoda Fabia R5, Hubert Ptaszek démarre son rallye par une grosse touchette dès le premier virage.

Côté français, le meilleur temps revient pour l’instant à Eric Camilli, auteur du cinquième temps provisoire de la catégorie, juste devant Quentin Gilbert. Du côté de DS et de l’Ultimate Challenge, le scratch est réalisé par Yoann Bonato, un dixième seulement devant le suédois Emil Bergkvist.

REACTIONS DES PILOTES

Mikkelsen« Il y avait beaucoup de spectateurs, c’est super. Ce n’était pas parfait mais c’était plutôt un bon départ. »
Suninen« J’ai fait une petite erreur au premier tour. »
Prokop« C’est sympa d’être de retour en WRC, cela me manquait. »
Lappi« C’est l’endroit parfait pour faire mes débuts en WRC, il y a deux ans, je faisais mes débuts avec la Skoda Fabia R5. J’attendais ce moment depuis longtemps mais je me prépare pour ça depuis six mois maintenant avec Toyota. »
Paddon« J’espère qu’on aura un bon week-end ici pour oublier un peu notre début de saison difficile. »
Ostberg« C’était serré. J’ai vu après le premier tour que c’était serré donc j’ai attaqué un peu plus dans le second. J’ai fait quelques erreurs mais je suis content de mon chrono. »
Lefebvre« C’était un départ difficile, il y avait moins de grip que prévu. »
Evans« J’avais beaucoup moins de grip que prévu. On aimerait bien être dans le même rythme qu’en Argentine, il faudra éviter la moindre erreur. » 
Sordo« C’était une très belle spéciale, j’ai pris beaucoup de plaisir. Le rallye est long et j’espère me battre pour la victoire. »
Breen« L’atmosphère était électrique, c’est dingue de se retrouver dans une enceinte comme ça. C’est encore un nouveau rallye pour moi, je n’ai jamais roulé ici au volant d’une WRC. »
Tänak« Ils ont arrosé énormément le sol donc c’est très glissant à certains endroits. »
Neuville« Ce sera très dur ce week-end, je n’ai jamais fait de bon résultat sur ce rallye. J’espère que le rallye se passera sans problème pour nous. »
Meeke« Pas de soucis pour nous. »
Ogier« Tout le monde a travaillé dur dans l’équipe pour me donner les meilleures chances possibles ici. On va probablement perdre du temps le premier jour avec notre position sur la route mais on verra bien ce que nous pouvons faire à partir du samedi. »
Latvala« J’avais beaucoup de sous-virage dans cette spéciale. »

PROCHAINE SPECIALE : ES2- Viana do Castelo 1 (26,70 km) à partir de 11h09 (Vendredi 19 Mai 2017)

Classement ES1 / Après ES1 (3,36 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean francois dit :

    On a pu voir une C3 différente sur cette première ES .Elle ne s’écrase pas à l’accélération.De mon avis ces équipes ont cherché la motricité et je pense que ces autos auront aussi plus de grip aussi (sur des pistes pas trop cassantes).Evans lui a fait un choix différent ,si les pistes se creusent au fur et à mesure Evans devrait être à son avantage.J ai hâte de voir où Il se situe apres Es 3.

  2. Jean francois dit :

    Le différentiel central piloté influe considérablement sur le comportement de l’auto.
    C’est sa fonction.
    Exploiter plus facilement la puissance,pour ma part ,non.
    Je regarderais quand même.

  3. Jean francois dit :

    Le comportement de la fiesta et de la Skoda est différent .Je dirais que la Skoda a un très bon moteur et la fiesta un tres bon châssis.On peut voir cette différence en championnat de France.A regarder cette fiesta je vois beaucoup de travail de MSport pour optimiser cette auto,avec un meilleur moteur je la verrais bien devant.Je suis déçu par le comportement de l l’auto à Evans .Ogier avait dit etre offensif,ça semble être le cas.Pour Latvala,il se plaint de sous virage .Je ne suis pas inquiet.En regardant les 2 autos des 2 anciens pilotes Volkswagen ça semble similaire.Pour la C3 je suis un peu surpris .Ils semblent avoir trouvez des solutions.Les équipes tendent bien vers les mêmes solutions pour ce Portugal.Pour la i20(ces images vont être visionnées à plusieurs reprises).je pense que le différentiel avant et arrière qui sont mecaniques ne sont pas ordinaires.
    Ceci n’est que l’avis d’un tout petit passionné qui essaye de comprendre un peu le comportement de ces supers autos.

    • Denis dit :

      Règlement technique 2017 :
      …En plus de l’augmentation significative de puissance, les WRC 2017 seront plus légères de 10 kg (1190 contre 1200) et disposeront d’un différentiel central électronique. Ce dernier élément permettra d’exploiter plus facilement la puissance des autos (retour à la réglementation appliquée avant 2011 et abandon du différentiel central mécanique).

      Le différentiel électronique est selon moi LE point délicat avec lequel les pilotes doivent composer. Il influe beaucoup le comportement des autos.
      Bien réglé par le pilote, c’est un atout qui s’il est mal réglé devient un handicap.

      Depuis le début de la saison, ce point pose soucis aux pilotes.

      « Cette nouveauté nous permet d’adapter finement le comportement en fonction des conditions de route, précise le directeur technique de Citroën Racing Laurent Fregosi. L’objectif est d’offrir aux pilotes une voiture « facile », qui pardonne en cas de changement de grip brutal. »

      • Joël G dit :

        « Cette nouveauté nous permet d’adapter finement le comportement en fonction des conditions de route, précise le directeur technique de Citroën Racing Laurent Fregosi. L’objectif est d’offrir aux pilotes une voiture « facile », qui pardonne en cas de changement de grip brutal. »
        A mourir de rire, venant de Citroën, quand on voit la difficulté pour leurs pilotes de garder la voiture sur la route.

        • Denis dit :

          Disons qu’il y a la théorie et, la pratique…
          Les C3 WRC semblent typées « circuit », un peu rase-mottes, ou un souci de suspensions ?
          Plus un différentiel peu facile à ajuster ?
          On a vu en Argentine avec Meeke lors de la 1ére envolée, comment l’auto a reçu comme un « coup de raquette » et a décollé…
          Meeke devenu « pilote-passager » d’un avion sans ailes…
          L’atterrissage a été mouvementé.

          Je suis convaincu que l’ensemble différentiel / suspensions pose souci.

          • p106 dit :

            les differentiels centraux electronique , c est une misere ! ca vous rend l auto sous vireuse et si vous reglez pour un peu plus de sur virage , la voiture devient plus facile a conduire , certe mais pas du tout efficace !!! c est un casse tete meme a ce niveau ! pour les suspensions , la c3 a des suspensions toute nouvelle ettechnologiquement tres en avance par rapport aux autres mais il faudra encore beaucoup de developpememt sur la terre pour qu elles soient parfaites

  4. Daniel Pakula dit :

    Al quassimi peut marquer des point pour citroen au championnat constructeur ?

  5. roland59 dit :

    je réalise que j’oublie de citer le (très) jeune Greensmith… juste un peu plus de 20 ans… à suivre…
    décidément, les britons ont de la réserve…

  6. roland59 dit :

    pour le moment, petit départ sans pb, c’est déjà un bon point… Meeke, Breen, Tänak et logiquement Lappi semblent l’avoir fait plutôt cool… quand Latvalla et Hänninen n’ont pas du mettre de grands de godasse dans la pédale… à moins d’avoir croiser les pieds…
    Mikkelsen commence bien le job comme d’hab, Suninen aussi, et j’attends de voir les Camilli, Tidemans et… etc…

    • roland59 dit :

      les grands de godasse sont en fait des coups… 🙂
      sinon, Tidemand prudent et Camilli sans doute trop…
      mais c’est une toute petite première, fallait juste ne pas faire de bêtise…

  7. bibi7139 dit :

    lefevbre en tête des citroens !
    vivement demain, une super spéciale nous apprend pas grand chose !

  8. Jean francois dit :

    Alors vous en pensez quoi de cette première speciale?
    Les ingénieurs de chaque équipe ont du se régaler

    • Denis dit :

      Autant Latvala sortait large que Neuville rasait dangereusement les bordures.
      Sinon, les pilotes semblaient enchantés de l’ambiance, particulière.
      Maintenant, c’est demain que cela commence véritablement.
      Bien malin celui qui aura le TOP 5 !