ES12- Ancian cinquième (Valais 2013)




Sur cette spéciale terre, Esapekka Lappi lâche 12s face à Andreas Aigner notamment à cause d’une faute dans une épingle. Le finlandais conserve 35s d’avance sur l’autrichien alors qu’Olivier Burri est toujours troisième à plus d’une minute.

Auteur du deuxième temps derrière son coéquipier Craig Breen, Jérémi Ancian reprend la cinquième place et revient à 21s de Gryazin quatrième.

ors qu’Olivier Burri est toujours troisième à plus d’une minute.

Auteur du deuxième temps derrière son coéquipier Craig Breen, Jérémi Ancian reprend la cinquième place et revient à 21s de Gryazin quatrième.

REACTIONS DES PILOTES
Perroud : « La spéciale était bonne, c’est une spéciale terre à 99%. Les pneus neige étaient le bon choix, c’était bien. »
Gonon : « C’est une spéciale très difficile, j’ai eau beaucoup de buée sur les vitres et je ne pouvais rien voir. »
Orsak : « Nous avons fait une erreur à un carrefour. Nous apprenons encore. »
Althaus : « Nous nous sommes vraiment amusés. Notre choix de pneus n’était peut-être pas idéal pour la boucle entière mais c’était très bien pour cette spéciale. »
Breen : « Je pensais que j’avais crevé, c’était sur une portion plus large. J’ai fait attention du coup. »
Gryazin : « C’était une spéciale très difficile. »
Burri : « C’est très difficile, les slicks sur la terre ce n’est pas bon. »
Aigner : « C’est très difficile de piloter, quelques fois c’est boueux et il n’y a pas de grip mais ça va. Nous n’avons pas fait de grosses erreurs. »
Lappi : « Dans une épingle très serrée, j’ai du faire marche arrière et repartir. »
Ancian : « C’est très difficile, il y avait des parties humides. Ce n’est pas facile de piloter ici. »

PROCHAINE SPECIALE : ES13- Verbier 1 (15,52 km) à partir de 10h55 (Samedi 9 novembre 2013)


Classement ES12/après ES12

Classement pour mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *