ES15- Neuville ne lâche rien (Suède)




Comme au premier passage ce matin, la position de départ joue un rôle déterminant dans ce chrono de Fredriksberg

31">

Lors du premier passage effectué ce matin, Andreas Mikkelsen avait largement signé le scratch, (10’33’9) devançant Latvala de 3s1 et Ogier de 6s. Avant le départ de chrono, le norvégien et le français sont séparés par 1s7.

FAITS MARQUANTS

Comme au premier passage ce matin, la position de départ joue un rôle déterminant dans ce chrono de Fredriksberg.

Cinquième sur la route, Thierry Neuville s’offre un superbe scratch devant Andreas Mikkelsen et reprend la deuxième place du général face à Sébastien Ogier. Le norvégien devance désormais le belge de 8s7 et le français de 12s8.

Derrière, rien ne bouge avec Ostberg et Tänak tranquillement installés dans le top 5.

Aux portes du top 10, Jari Ketomaa mène toujours le WRC-2 avec une trentaine secondes d’avance sur Brynildsen.

RÉACTIONS DES PILOTES

Ogier« C’est vraiment très mauvais. Les trajectoires sont complètement mauvaises avec les 2 roues motrices. J’espère que je pourrais avoir un meilleur rythme dans la prochaine. »
Latvala« C’était très glissant, la plus glissante du rallye. Il y a beaucoup de neige molle, c’était très difficile. »
Mikkelsen« Nous avons attaqué vraiment fort, c’est vraiment un très bon temps. »
Ostberg« C’était mieux que lors du premier passage vu que ce matin j’avais crevé. »
Neuville« J’ai fait une bonne spéciale, j’ai attaqué très fort mais les conditions sont très compliquées donc nous avons eu quelques moments chauds. »
Evans« C’est mieux mais c’est très difficile à juger, vous sentez que vous pouvez arriver plus vite. »
Meeke« C’était très compliqué avec les ornières. Nous avons encore du travail à faire. »
Prokop« Les conditions sont horribles, il est difficile de garder la voiture sur la route. Ce n’était pas facile. »
H.Solberg« La boîte de vitesse remarche normalement. »
Protasov« Je pense que c’est bon, le feeling est meilleur, il y avait de meilleures trajectoires pour moi. »
Tänak« C’est ok, c’est très compliqué à certains endroits avec beaucoup de neige. Je pense que nous avons fait une bonne spéciale. »
Kubica« Ca va mais les conditions ne sont pas faciles pour moi. Il faut corriger très rapidement ses trajectoires. »
Paddon« C’est très difficile, il y a beaucoup d’ornières, vous devez garder la voiture dans les ornières, j’ai perdu ma confiance. »
Abbring« C’est une magnifique spéciale, le rythme est meilleur. »

PROCHAINE SPECIALE : ES16: Rämmen 2 (22,76 km) à partir de 14h15 (Samedi 14 février 2015)



Classement ES15 / Classement après ES15 (18,15 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. leelabradaauto dit :

    ah dans le gros sel, c’est pu la même. C’est le pilotage qui l’emporte sur la machine.
    Neuville … wuuuuah ! chapeau ! mais ne fais pas de connerie !
    le rallye hivernal, c’est le plus beau de tous les rallyes. C’est une aventure pour tous, et tous mélangés . Car les petits parfois sont devant ceux qui ont la vedette.
    Neuville, Duval : ces 2 là m’ont déjà foutu la chair de poule à « la clémentine » , alors…..
    ceci est bien normal , pour cette spéciale !

  2. Sylvain dit :

    Et bien voilà !!!!

    On voit là les effets d’un ordre de passage abscons sur cette ES : Latvala 9ème et Ogier 13ème « à la régulière »…

    Cela ne serait quand même pas hyper compliqué de faire des ordres de passages par 1/2 journée de course, comme ça qui est au contact d’un autre passe sur la même route/piste …

    Quel est l’intérêt sportif? cela ne peut que brouiller la ‘lisibilité’ des résultats… un peu comme quand pour le MC certains croyaient que Loeb était devant de façon régulière, sans bénéficier de façon nette de l’ordre de passage.

    • jack18 dit :

      Alors si Loeb était là en partant derriere, il aurait 1/4 h d’avance……. Je plaisante bien sur.

      • Sylvain dit :

        Ben pas forcément car ce n’était pas vrai sur toutes les ES…

        Mais justement, pour éviter les sorties comme celle de Loeb (qui a dit comme premier truc après sa sortie : « on était obligé d’attaquer très fort » -il fallait comprendre TROP fort-), il suffirait de faire des ordres de passages par 1/2 journée de course.

        T’imagine qu’un mec maintenant doit penser à quel type de classement il veut pour tel ou tel rallye

  3. Kivala dit :

    L’ordre de passage n’explique pas tout. Prokop est parti 8 et il fait 8, Protasov est parti 10 et il fait 10, Paddon est parti 13 et il fait 12, pire encore Henning est parti 9 et il fait 14.

    Comment expliquer également que Mikkelsen part 3 et fait 2 alors que Ostberg part 4 et fait 11, et juste après Neuville part 5 et fait 1…?

    En fait parmi les 14 premiers, à partir de la 5ème place au départ (Neuville), on en a 6 qui font mieux que leur ordre de départ et 4 qui ne font pas mieux. Etrange…

    • Sylvain dit :

      Ben si… une fois que c’est balayé, ça le reste un peu : tu n’as qu’à voir une compétition de ski pour bien comprendre, cela se passe par « groupe » qui bénéficient ou pas de mêmes conditions, il y a des ‘moments? où il vaut mieux ne pas être. Là clairement c’était en premier…

      Cherche où, sans erreur, Ogier ET Latvala sortent du top 6.

      Il n’y a rien d’étrange à ce les résultats ne soient pas une fonction directe de l’ordre de passage : il y a quand même aussi la capacité du pilote, mais clairement qu’un mec qui est à 8 mn d’Ogier (Solberg) fasse le même temps sur 18 km, tu ne peux QUE l’expliquer par un ordre de passage.

    • Sylvain dit :

      Sur la 16, vu les écarts, tu peux penser que l’ordre de passage n’est pas essentiel…

      Mais sur la 15 il fait perdre ou gagner des secondes par dizaines alors que sur la neige cela se joue souvent à l’unité.

  4. Charles dit :

    Quelle belle bataille……Et ce n’est pas fini….!!!! L’idée de la FIA est donc excellente…!!

    • Denis dit :

      Ce règlement a été fait non pas contre Ogier mais pour briser l’hégémonie d’un seul et même vainqueur pendant 10 ans.
      A voir au long du championnat si ces nouvelles règles apportent plus d’équité.
      C’est le but premier !
      Avantageux parfois, désavantageux à d’autres, ce sera de toutes façons pour tout le monde. A chaque pilote de s’en accommoder ou pas…
      A eux de cesser de se plaindre, de composer avec ces règles qui valent pour tous et, de garder leur énergie pour batailler au volant.

  5. jack18 dit :

    Quand on voit les perf des 3 Hyundai, peut on dire que la neige gomme en partie les faiblesses de la i20 ?

    • Denis dit :

      Oui !
      La puissance intrinsèque de l’auto n’est pas aussi importante que sur d’autres surfaces.
      Par contre, la liaison au sol (suspensions, voies, pneus) est essentielle et de ce côté, les i20 semblent plus étroites, plus précises, dérivent moins.
      D’où des temps très corrects.

  6. ludo22 dit :

    Abbring beau boulot, il va déjà très vite

  7. Malser dit :

    Allez Thierry, notre petite Belgique est fière de toi
    Quoi qu’il arrive tu auras fait un grand rallye
    Nous attendons la prochaine version de la Hyundai
    Go Go , Malmedy et St Vith sont avec toi

  8. arnaudm3 14 dit :

    Du grand du très grand Neuville qui roule avec une I20 version 2014 j’espère vraiment qu’il crée la surprise mais attention à ne pas se mettre dans un mur de neige « nous avons eu quelques moments chauds. »

  9. Limousin dit :

    Je comprends pas son com à S.O.(Les trajectoires sont complètement mauvaises avec les 2 roues motrices).Les orniéres sont là,faut faire avec.Les autres s’en sortent,ou alors il
    à eu un soucis.

    • jack18 dit :

      Lisez la version en anglais sur wrc.com et vous verrez que la traduction n’est pas parfaite. »The rear was never finding grip »

    • RP14 dit :

      Il parle des trajectoires et donc des traces que les 2 roues motrices ont laissé sur la spéciale lors du 1er passage… Contrairement à ce que l’on pourrait penser le balayage s’avère pire sur les 2ème passages, car après les WRC il y a beaucoup d’autos qui font la spéciale et qui n’ont pas les mêmes trajectoires, donc le 1er sur la route sur le 2ème passage (Ogier car Bertelli n’est plus là) doit nettoyer le « chantier » laissé sur la piste!

    • wibald dit :

      je pense que les deux roues motrices ont une trajectoire fort différente d’une 4×4, et du coup il doit refaire des nouvelles traces… il perd donc pas mal en motricité en roulant dans de la neige molle, d’où une perte de temps importante.

      • Denis dit :

        Tout à fait !
        Je pense que c’est ce qu’a voulu dire Ogier.
        Les traces laissées par les 2 roues motrices sont vraiment différentes de celles laissées par les 4 roues motrices sur lesquelles il se repère.

  10. samuel04 dit :

    aller seb;););)

  11. guy dit :

    Belle course de Neuville .avec une version 2014 très très bien

  12. Ced88 dit :

    Superbe cette baston , Neuville vraiment impressionnant !!

  13. Max74 dit :

    Allez allez Thierry.qu elle beau rallye il es entrain de nous faire.

  14. mich dit :

    dans cette spéciale on voit bien que le balayage joue un rôle énorme , bravo thierry et andréa ,ça relance le suspence

  15. DrissRallye12 dit :

    Neuville impressionnant ! Ostberg va juste ramener la voiture maintenant et marquer les points de la 4ième position, enfin j’espère.

  16. jeanremyp dit :

    Go Thierry !!!!! 🙂