ES5- L’orage est arrivé (Antibes)




Avec l’orage survenu en début d’après-midi, les conditions ont bien changé dans cette spéciale.

Bryan Bouffier en profite pour signer le scratch devant Julien Maurin (à 17s6).

ain Martel)
Premier gros morceau du rallye… Une spéciale qui sera éprouvante pour l’équipage et la mécanique.

Pour une première dans ce rallye, la prise de notes fut mouvementée. La première partie est rapide avec des gros freinages pour des virages en épingle puis vient ensuite un autre profil, beaucoup plus sinueux avec beaucoup de virages à l’aveugle qui referment. Les cinq derniers kilomètres se font dans les gorges où la route est très étroite et lente. Il faudra rester au milieu de la route pour éviter tout risque de crevaison. Les écarts se feront dans cette spéciale où les locaux seront très à l’aise…

FAITS MARQUANTS
Avec l’orage survenu en début d’après-midi, les conditions ont bien changé dans cette spéciale. Bryan Bouffier en profite pour signer le scratch devant Julien Maurin (à 17s6).

Le pilote Hyundai revient ainsi à moins de trente secondes du champion de France en titre.

Du côté des Porsche, Patrick Rouillard se montre en revenant à quatre secondes de Gilles Nantet leader du trophée Michelin. Le pilote Porsche occupe la troisième place provisoire alors qu’Eric Rousset est sorti de la route.

Les deux voitures allemandes sont sous la menace de Roger Feghali.

A la découverte de l’Antibes, Pierre Roche remonte petit à petit et peut encore viser le podium en fin de rallye.

En Citroën Racing Trophy, Cédric Robert signe un nouveau scratch et compte quasiment une minute de marge sur Denis Millet.

En championnat Junior, Laurent Laskowski confirme et compte déjà plus d’une minute de marge sur Damien Defert. Dans ce deuxième passage dans le Col de Bleine, les pilotes Rallye Jeunes brillent avec Yohan Rossel 2e et Romainn Di Fante 3e.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Bryan Bouffier : « C’est difficile de se comparer à ce matin avec ce temps. Au moins, on voit ce que l’auto donne dans ces conditions. »
2. Julien Maurin : « C’est n’importe quoi ce temps. Et je suis avec quatre pneus durs sous la pluie, ce n’est pas un bon choix. »
3. Pierre Roché : « Je n’ai plus de freins et c’est le déluge. »
10. Roger Feghali : « C’est incroyable. C’est la première fois que je roule en slicks sous la pluie. »
14. Gilles Nantet : « C’était ‘inconduisible’, surtout les cinq derniers kilomètres avec toute cette pluie. »
16. Patrick Rouillard : « C’est l’enfer ! J’ai retaillé mes pneus slicks. »
19. Frédéric Raynal : « J’ai de la buée partout, je n’y vois rien. »
31. Cyril Audirac : « C’est difficile avec les slicks. J’ai tapé à l’avant-droit mais rien de bien grave. »

PROCHAINE SPECIALE : ES6- Conseil Général des A.M. (22,23 km) à partir de 17h09 (Vendredi 30 Mai 2014)



Classement ES5/Classement après ES5 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Toujours les écarts entre les 2 passages : tout le monde fait nettement plus vu l’humidité, mais parmi les 7 premiers seuls Bouffier (+36″6) et Roché (+55″3) font moins d’1 minute de plus : Audirac = +1.12.1, Rouillard = 1.17.0, Maurin = +1.17.9, Feghali = +1.18.4, Nantet = +1.36.4). Tout ceci sauf erreur évidemment (calcul mental rapide…).

  2. frangin83 dit :

    sa promet une belle bagarre entre maurin et bouffier !!