Ogier : « Le WRC doit se pencher sur l’électrique »



Fin novembre avant ses premiers essais avec Citroën, Sébastien Ogier a pris le temps de faire un passage sur Paris, répondant à la presse française généraliste et notamment au journal « le Figaro ».

Dans une interview très riche, publiée sur le site du Figaro, le sextuple champion du monde des rallyes a notamment évoqué l’avenir du WRC et son évolution future.

Même si le championnat du monde des rallyes vient de connaître l’une de ses plus belles années, le pilote gapençais appelle à des changements importants. En début d’année, le promoteur du WRC avait évoqué un possiblement changement du format général des week-ends, réduisant le parcours sur deux jours, une idée qui plaît au pilote Citroën.

« On a eu le droit à une magnifique saison, disputée et qui s’est jouée dans les derniers rallyes mais la discipline doit évoluer. Il faudrait compacter le format actuel des épreuves. Trois jours, c’est trop long pour réussir à maintenir l’attention du public. Il faudrait avoir deux journées intenses avec au moins 300 km de spéciales pour préserver une notion d’endurance. »

Concernant l’ordre de départ, le français n’est pas revenu sur le balayage des leaders mais sur l’avantage donné aux pilotes invités. On pense évidemment au dernier rallye de Catalogne où Sébastien Loeb avait su profiter d’une excellente position le premier jour.

« Il y a aussi l’éternel débat sur les ordres de départ… Le fait qu’on donne autant d’avantages aux pilotes invités est vraiment dommageable. On ne doit pas donner de résultats artificiels au public et créer une fausse concurrence. Mais ce sujet est épineux… Je me suis déjà prononcé là-dessus. »

Sur les évolutions du WRC, le français évoque enfin un sujet délicat et qui inquiète déjà de nombreux fans du WRC : l’arrivée de l’électrique. Si l’idée d’une voiture 100% électrique n’est clairement pas d’actualité, le gapençais verrait bien l’ajout d’un bloc hybride pour parcourir les liaisons.

« Il faudrait aussi que le WRC se penche enfin sur l’électrique. On doit se bouger et prendre vite ce virage que d’autres disciplines ont su prendre. Ce n’est pas simple à mettre en place mais il existe des solutions et c’est aujourd’hui le meilleur moyen d’attirer de nouveaux constructeurs tout en répondant aux nécessités de notre société actuelle. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. cingil dit :

    Dire que les composants d’une voiture électrique sont des polluants majeurs quand on « bosse » dans l’automobile aujourd’hui, c’est comme parler des accidents des centrales nucléaires en 1970 quand on bossait pour EDF.
    S.Ogier ne peut pas avoir un autre discours, surtout dans un quotidien généraliste pour « défendre » le sport automobile et alimenter un peu plus la pile longue durée de nos futurs traîne-couillons.
    Pour rappel, fin 1973, lors du 1er choc pétrolier, Mesmer le 1er ministre avait interdit toutes les courses autos. Une enquête menée par les ASA, les clubs et la FFSA a découvert que les matchs, tous les matchs et rencontre de club de FOOT qui ont lieu chaque Dimanche et certains jours en semaine généraient plus du double de consommation de carburants sur l’année que toutes les compétitions auto pour la même période.
    La mesure a été levée rapidement et nous avons pu assouvir notre « vice » sans modération. Aujourd’hui, alors que nous frôlons la délinquence en approchant les 80 kmh sur route, nous devons nous rendre à l’évidence, le son d’un échappement, l’odeur de l’huile cramée et autre sensation sont des drogues qui nous seront bientôt interdites.
    Alors même si nos idoles, (enfin… chacun a son préféré, perso j’en suis resté à Michèle Mouton), participent à la grande messe de l’enterrement en règle de ce qui nous faisait vibrer…. Ben moi ça me perce un piston!

  2. fabien dit :

    L’électrique en rallye? Quelle horreur, le jour où ça passe à l’électrique je ne suivrai plus que les rallyes historiques. En plus quel danger au bord des spéciales, on entendra plus les voitures arriver. En plus l’électrique est peu-être pas polluant au moment de la conduite mais qu’est ce que ça pollue en amont (batterie, énergie pour produire l’électricité, nucléaire, etc).

    • Joebarf16 dit :

      Mais qu’est-ce que ça permet de « baguer » les con…sommateurs.
      Nous avons les maîtres que nous méritons.
      Pour moi un seul maître : Jean-Luc THERIER !
      Enfin deux : Jean RAGNOTTI aussi.
      J’veux dire trois quatre : les deux Sébastien encore.
      Ah ça sonne à la porte, ça doit être mon infirmière qui vient pour la piqure ?

      • bazire dit :

        Gag putte a gaufre !….Moi aussi c’est le jean-luc mon idole de jeunesse , le roi de l’impro toutes surface confondus , logiquement le premier champion du monde des rallyes ….Un de ses nombreux exploits en Suède ou il finit troisième pour une première aux milieu de nombreux spécialistes scandinaves ….
        Mon premier vrai orgasme rallystique a la ronde cévenol 73 avec la berlinette 1800 aux rebords d’ailes jaunes en glisse des 4 roues dans un grand droit a donf !!!!….
        J’ai eu la chance et le privilège de discuter un peu avec lui au milles pistes quelques années plus tard , un très grand souvenir pour moi …..
        Putain de Dakar !….

  3. Perrault dit :

    « Le fait qu’on donne autant d’avantages aux pilotes invités est vraiment dommageable. On ne doit pas donner de résultats artificiels au public et créer une fausse concurrence. » ==> La question ne se poserait même pas avec un autre pilote que Loeb. C’est un faux débat.
    En effet, n’importe quelle pilote au monde invité à part Loeb serait à la rue.

    • Sylvain dit :

      Effectivement, le problème c’est LOEB… sauf à considérer que quand Meeke faisait la même opération en DS c’était un peu la même chose et là on dépersonnalise et on arrive à l’idée globale : ça décrédibilise le championnat si un quidam gagne juste parce qu’il part de derrière…

  4. Sylvain dit :

    @MDR … Le Figaro … comme cité plus bas (KIM.07), selon Le Monde, Ogier dit des choses claires sur les voitures électriques…

    Le Figaro, comme je disais à un ami, très « Figaro », c’est comme le Dauphiné Libéré, par contre il manque l’horoscope, ce qui est quand même très dommage au niveau des infirmations fiables 😛

    Sur Le Monde…
    « Canal a une équipe motivée, qui va faire du bon boulot, mais j’ai toujours une réticence à constater que les fans doivent payer pour suivre leur sport préféré. »
    « l’électrique n’est pas l’avenir. C’est incroyable que l’on puisse prendre une direction [le tout-électrique] si radicale, alors que l’on sait qu’il est compliqué de recycler les batteries et qu’extraire les métaux rares [nécessaires] s’avère très polluant. »
    La course automobile « est un des pollueurs, mais pas le plus grand. Elle a encore toute sa place dans notre société. »

    • Fab dit :

      Je comprends pas bien ce que tu veux dire? Certes le Figaro n’est pas la référence ultime loin s’en faut.
      Maintenant, je doute qu’ils aient inventé tout ça.

      Donc on peut raisonnablement penser qu’Ogier a quelque peu changé son discours parce que son récent employeur lui a soufflé ce qu’il devait dire sur l’électrique… voilà de nouveaux inconvénients « politiques » qu’il ne connaissait pas avec Malcolm.

      • Sylvain dit :

        Les deux déclarations sont globalement contemporaines, disons que l’on s’attarde ici sur le mauvais mots (hybride) au-lieu de voir le concept : modernisation, besoin de réformer le wrc.

        Sinon psa ou Citroën, c’est pas Toyota… ils n’ont pas un temps d’avance sur l’hybride ou l’électrique.

        • Fab dit :

          Justement, Citroën a un temps de retard et est probablement entrain d’enclencher un virage tardif. Ce qui pourrait expliquer un changement de discours.
          Mais je conçois que mon hypothèse d’un discours « politique » n’est pas vérifiée ni vérifiable, qui plus est avec des déclarations dont on ne connait pas bien la chronologie.
          A voir par la suite si cette position revient régulièrement dans la bouche d’Ogier. On sera fixé. De toute façon, il s’en fout, il sait que ça sera pas en place à son départ dans 2 ans! 😀

        • S.L dit :

          PSA n’est pas si en retard que ça concernant l’hybride.
          Il avait investi dans l’hybride diesel (3008, C5, 508…) car la fiscalité française à cette époque ……..
          Passer à l’hybride essence n’est pas insurmountable.
          De plus dans la corbeille de marriage avec Opel ils récupèrent le système Volta : un petit moteur thermique tourney à régime stabilize : optimum rendement pour charger en permanence la batterie et le véhicule roule en electrique. Pour moi sans doute la meilleure alternative.

          • Joebarf16 dit :

            Il me semble avoir lu quelque part, mais je ne retrouve pas où, que GM n’avait justement pas vendu cet élément lors de la cession OPEL ?

  5. didier dit :

    Organisé les rallyes sur 2 jours pourquoi pas, avec retour des spéciales de nuits. Actuellement, le dimanche le rallye est souvent joué. Seule la PS reste interessante à regarder.
    Sur l’invité je ne suis pas d’accord. Cela concerne la position de départ le 1er jour. Alors autant revenir à la spéciale de classification. Si un constructeur décide de prendre un jeune en cours de saison (problème avec un pilote officiel « Meeke ») celui-ci va se retrouver pénaliser.
    Quand à l’électrique, non pas en rallye « pitié ». L’hybride à la rigueur ou le gaz???

  6. Slate dit :

    Pourquoi imposer une hybridation… Et pas ouvrir la possibilité à plus de diversité technique et technologique…

    Comme ça les constructeurs sont plus libres et choisisses la solution qui correspond le mieux à leurs clients.

    Moi ce qui me déplaît le plus c’est d’avoir toutes ces voitures similaires qui ne se démarque plus que par la manière dont elles ont de peint les taureaux sur les portières.
    Ce sont toutes de très beaux jouets, mais ça ne correspond à rien de sportif ou de solide chez un constructeur… Il faut chercher un modèle qui ressemble un peu à ces prototypes, les constructeurs n’ont même pas de gammes similaires en face. C’est un peu dommage de ne plus avoir cette représentativité.

  7. XR3i dit :

    Voici l’avis d’un spécialiste concernant les voitures électriques :
    STÉPHANE LHOMME  
    (Directeur de l’Observatoire du nucléaire) 
    – Le cycle de vie d’un véhicule électrique le rend aussi polluant qu’un véhicule thermique. 
    Le subventionner n’a pas de sens, explique le directeur de l’Observatoire du nucléaire, Stéphane Lhomme.
    La fabrication des batteries est tellement émettrice de CO² qu’il faut avoir parcouru de 50 000 à 100 000 km en voiture électrique …. Pour commencer à être moins producteur de CO² qu’une voiture thermique.  Soit 15 à 30 km par jour, 365 jours par an, pendant 10 ans !

  8. ludomf1 dit :

    Si le wrc reste au pure thermique quand les constructeurs n’en vendront plus, il est mort! Comme le wrx qui recule la date d’arrivé de l’électrique: résultat, les constructeurs s’en vont.
    L’hybride arrivera à assez court terme. Le prix dépendra du règlement et de la liberté technique laissée aux constructeurs, et le bruit pourra être sympa si on le souhaite.
    Ce n’est pas parce que le gouvernement recule sur la hausse des taxes des carburants pour calmer une colère sociale légitime que l’on va abandonner l’électrification des transports. un véhicule électrique pollue, comme toute activité humaine mais beaucoup moins que le thermique:
    http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?p=vehicules-electriques-bilan-carbone
    Et il émettra de moins en moins de CO2 au fur et à mesure que l’on fermera les centrales à charbon.
    Il ne faudra pas non plus construire de nouvelles centrales nucléaires, car les batteries des véhicules électriques permettront de lisser le réseau (smart grid), d’où la nécessité de déployer les compteurs linky.
    https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/transports/la-voiture-electrique-ne-fera-pas-bondir-la-consommation-en-france-d-ici-2035_125590

    Il ne faut pas prendre les gens pour des cons, il suffit de leur expliquer les principes techniques simplement…

    Signé d’un pilote de rallye qui ne pense pas que c’était mieux avant juste parce qu’avant, on était plus jeune que maintenant…

    • Marc dit :

      Encore un qui croit tout ce que lui dit a la télé ou qu’il lit sur internet

      • ludomf1 dit :

        à partir du moment ou l’on ne veut plus croire que 1+1=2, il est difficile de dialoguer.

        • Marc dit :

          Comme dit par ailleurs par d’autres la prise de recul est obligatoire même (et pour moi surtout) quand c’est une grande institution qui le dit. Tu es ici, tu aimes donc le rallye, tu as donc une compétence dans la lecture du monde du rallye, rien ne te choque que un grand media parle de rallye. Imagine donc que sur tous les sujets c’est pareil, le message est formellement biaisé, par manque de professionnalisme des journalistes ???

          • ludomf1 dit :

            C’est justement pour cela qu’il ne faut pas croire tout ce que l’on entend quand les sources ne sont pas citées (quelqu’un m’a dit qu’il a vu sur facebook qu’il parait que…). Le problème de l’électricité n’est pas la quantité, on en a largement assez. Le problème est la capacité à répondre aux pics de consommation (vers 20h par grand froid). Le stockage dans les batteries des véhicules en heure creuses et le destockage lors des périodes de fortes consommations est une solution, pas la seule mais s’en est une. Comment le Japon fait il après avoir fermé brutalement ses centrales nucléaires suite à Fuckushima?

      • ludomf1 dit :

        Je ne vois pas pourquoi l’IFP (institut français du pétrole) irai dire que l’électrique émet moins de CO2 que le thermique si ce n’était pas vrai.

    • rh74 dit :

      Une estimation de 3 à 15 millions de véhicules d’ici 2035… franchement ces articles ne sont pas très serieux. C’est très évasif, pas précis… bref comme le dit marc ne prenez pas toutes ces études pour argent comptant. Nous n’avons pas suffisament de recul pour déterminer l’impact du tout électrique. Il y a 20 ans on nous a vendu le diesel comme un carburant économe donc moins polluant etc.
      Commencez par regarder qui finance ces etudes et vous seriez peut être bien surpris!

    • Joebarf16 dit :

      Je ne sais pas à quoi rouleront nos véhicules automobiles dans vingt ou trente ans, mais une chose me parait certaine : c’est TOTAL et consorts qui nous le vendront.
      Le problème est que la solution pétrole fut d’une géniale simplicité il y a un siècle : facile (à l’époque) à extraire, transformer, stocker et distribuer. C’est pour cela que le pétrole est devenu un produit quasi unique durant le XXème siècle, la force commerciale des grands entreprises ayant fait le reste pour nous en persuader.
      L’idée de nos chères multinationales serait de remplacer ce produit unique par un autre produit unique, bien plus facile à maitriser pour elles, or il semble bien qu’en l’état actuel de nos technologies il faille mettre en place tout un mix de solutions, dont l’électrique, oui, pour les centres urbains, mais ailleurs ?
      Est-ce une raison pour vouloir nous imposer des EPR à plus de douze milliards d’euros pièce, et dont aucun ne fonctionne actuellement ? Avec l’argent de quatre ou cinq EPR on peut largement financer le tout renouvelable ou presque, y compris le stockage à base de volants à inertie en béton par exemple (http://www.energiestro.fr/), bien plus propres et moins chers que les batteries.
      Concernant le coût, il y a déjà plus de deux ans que le coût de production du kilowatt-heure d’origine photovoltaïque est devenu inférieur à celui du nucléaire, et cela va s’accentuer encore puisque le progrès technique tend à faire diminuer les coûts…sauf dans le nucléaire où cela coûte de plus en plus cher tout en n’ayant JAMAIS pris en compte la durée de vie des déchets et le « pognon de dingue » que cela va coûter à nos descendants pour éviter des pollutions impossibles à juguler.
      C’était ma minute écolo, mais bon sous moi-même (certains disent « Dieu ») que c’est bon le bruit d’un flat six le soir au fond des bois !

      • bazire dit :

        Et bé mon joe ta craché ta valda !….ET te donne raison parce que c’est toi sinon je m’en bat les rouleaux de tout ça de ma punkitude rurale  » NO FUTURE  » …….Vivons l’instant avant l’ennuie ….

        • Joebarf16 dit :

          Carpe diem pourvu que ce soit à fond à fond à fond !
          Merci de me soutenir dans ce dur matin froid camarade Bazire.
          Il faut bien profiter des derniers moments de grand spectacle, comprenant le bruit des moteurs thermiques ; un jour il n’y aura plus rien à entendre je le crains aussi.

          • rh74 dit :

            Rien que pour le flat 6 joe on ne peut qu’adhérer à ton discours!

          • Joebarf16 dit :

            Et encore je ne te parle pas de mon ancienne 323 i équipée d’un collecteur DEVIL six en deux en un et des deux silencieux également diaboliques, quand je voyais du bleu sur le gazon au bord des routes je passais débrayé… Quelle époque…

          • rh74 dit :

            La 323i c’est vraiment une belle bagnole…
            M’en monter une groupe 2 ça serait un rêve mais je suis encore un peu jeune

          • Joebarf16 dit :

            Et ça commence à coûter un bras.
            Et en groupe 2 il n’y avait pas grand chose d’homologué, même pas une boite de vitesses à rapports rapprochés.
            Je me demande si la bonne formule ne serait pas plutôt de faire une bonne groupe 1 fiable et sonore aussi avec les silencieux qui vont bien ?

          • rh74 dit :

            J’aime bien les ailes larges joe… c’est mon seul vice!
            Mais oui la cote de ces voiture a bien progressé. Il faudra attendre les premières paies. Tu aurais dû garder la tienne. Des 6 cylindres en ligne comme ça on n’en fait plus

          • Joebarf16 dit :

            Je ne la pleure pas tous les jours mais quand j’y pense j’ai les trompes d’eustache qui protestent.
            C’est vrai que les grosses ailes lui vont terriblement bien, encore meilleur avec des roues neige étroites j’adorais les groupes 2 et 4 au MC ou en Suède avec les grosses ailes et les roues de vélo cloutées, quelle gueule.
            D’un autre côté pour le son en groupe 2 tu fais à peu près ce que tu veux tant que ça ne dépasse pas les limites autorisées, sauf en Corse où, parait-il, les commissaires techniques ne font suer que pour les éléments essentiels liés à la sécurité, heureuse contrée.
            Donc tu as bien raison pour le choix groupe 2 et je te souhaite de réaliser ton rêve avant que les divers championnats soient sponsorisés par DURACEL.

          • rh74 dit :

            De toi à moi j’ai jamais aimé le lapin blanc de Duracel

          • Joebarf16 dit :

            C’est une pub virale, comme le père Noël COCA COLA, vert historiquement, devenu rouge grâce à la société étasunienne précitée.
            L’électrique j’aime bien, j’ai conduit quelques véhicules du genre, au volant c’est très sympa.
            Mais après avoir visionné des images de l’ANDROS nucléaire ça fout le bourdon, hyper top pour les pilotes sans aucun doute, mais pour le spectacle bof…

  9. Luccio dit :

    Encore de l’électrique ?!… Mais pourquoi faire? Des autos plus chères, plus lourdes et plus polluantes avec des recharges de batteries express aux assistances qui demanderont une puissance extraordinaire. Avec quoi on va recharger toutes ces batteries ? Comme sur l’andros avec des méga groupes électrogènes Diesel !… vive les autos électriques diésel… Pourquoi ne parle t’on pas des carburants renouvelables tel que le E85 qui se substitue très bien à l’essence de pétrole etbien moins polluant que l’électrique

  10. Duval dit :

    N’importe quoi Sébastien. Tout d’abord côté sécurité pour les équipages et les spectateurs en cas de sortie de route.
    Électrocution ou Incendie. Et ensuite production

  11. DELAUNEY dit :

    Il est temps qui prenne sa retraite

  12. Slate dit :

    D’ailleurs la déco Blanche et Verte avait une sacré gueule… ça change des éternels taureaux rouge / bleu / jaune qu’on voit partout et beaucoup trop (on sature comme quand toutes les voitures étaient blanche et rouge)

  13. Slate dit :

    Il y avait bien eu un essai de KERS sur Citroën C4 WRC non ?
    Avec une pub, Loeb ou Sordo au volant avec une déco mixte taureaux colorés / arbre verts sur fond blanc de mémoire…
    https://www.16valvulas.com.ar/wp-content/uploads/2009/09/c4-wrc-hybrid-003.jpg
    https://www.youtube.com/watch?v=OKOFEoWccu0

  14. RSTGV dit :

    Et pour LOEB, le WRC ne doit toutefois pas pas se tourner vers le tout électrique. car il n’est pas certain que ce soit la solution pour l’environnement. Et il ajoute qu’on sait toutes les contraintes qu’il y a pour produire des voitures électriques et pour recycler les éléments qui composent ces voitures et la solution environnementale pour extraire le lithium et je pense que LOEB est plus en avance environnementale en refusant l’électrique que peut l’être OGIER

  15. jean francois dit :

    Pmoulin
    Bien sûr tu as de l hybride performant mais à quel prix .
    C est de la poudre aux yeux .

  16. Pmoulin dit :

    Oh hé les gars, vous oubliés un peu vite qu’au mans il y a des voitures hybrides depuis plusieurs années, Toyota, Porche et même Audi, que les F1 sont aussi Hybrides depuis plusieurs années, les système KERS n’est-il pas de l’hybridation ? Système qui est déjà repris sur certaines voitures « Suzuki entre autres » et qui va être étendu a d’autres. Il n’est pas idiot de penser a l’hybridation en WRC, ça fera beaucoup évoluer les voitures de série par la suite.

    • rh74 dit :

      Pour y être allé plusieurs fois ces dernières années, je ne suis pas vraiment enthousiaste par le spectacle proposé par les lmp1. Je préfère de loin les bastons en gt qui assurent le show. D’ailleurs l’endurance est en train de reconstruire complètement son écosystème. C’est qu’il y avait bien un problème quelque part.
      Quant au transfert de technologie il est surtout visible sur des hypercars achetées par des princes saoudiens… Je ne suis pas certain que le Renault Kadjar hybride soit un concentré de technologie issu du sport auto.

  17. Jeff Boulet dit :

    J’admire Sébastien au plus haut point et je l’ai souvent évoqué sur ce site mais là je ne suis pas du tout en phase avec lui. Plus d’électrique ok mais alors pour tout le monde ou personne. Si c’est le cas, sur toute la planète, comment produire toute l’électricité nécessaire non seulement aux automobiles mais aussi pour les camions, tracteurs, engins de chantiers? Avec beaucoup plus de nucléaire ! Et comment recycler ces millions de batteries? Cela n’a rien d’écologique me semble t’il. Pour le moment, le marché de l’électrique représente environ 1% des ventes de voitures neuves en France. En ce qui concerne l’hybride, expliquez moi l’avantage de rouler avec un véhicule qui consomme plus ou moins la même quantité de carburant qu’un diesel tout en imposant, à terme, un lourd recyclage de batteries… Pour en revenir au sport auto, l’exemple de la Formule E est pour le moins édifiant : pas de bruit, pas de spectacle, tribunes vides… une mascarade. Pour ce qui est du format sur 2 jours là non plus je ne suis pas d’accord. Toujours plus concentré, plus réduit, plus dénaturé… attention à ne pas perdre l’essence ( sans jeu de mot ) de la discipline. Le rallye est aussi un sport d’endurance, de longues distances, de bruit, de glisses, de spectacle. D’autant que la discipline n’a rien à gagner à vouloir perdre son âme pour des médias et la TV qui, de toute façon, se foutent et méprisent de plus en plus le sport mécanique. D’ailleurs, le rallye n’a pas un format qui se prête aux retransmissions TV en direct. Rien ne vaut un bon résumé. Ce qui se faisait très bien dans les années 80 et 90 et qu’aucun promoteur n’arrive à assurer en 2018 !! Les médias sont réactifs et présents sur le terrain s’il y a un accident corporel ou, mieux encore pour eux, des morts… C’est atroce mais c’est vrai. Après, le discours de Sébastien est probablement celui de son employeur. Et de la FIA. Le politiquement correct et la langue de bois s’imposent pour ne froisser aucune susceptibilité. Dommage de voir qu’aujourd’hui, aucun pilote n’ose s’exprimer ouvertement. Tout ça est très politique. Moi aussi, je suis soucieux de l’environnement et c’est une obligation. Mais toute notre société fonctionne avec de l’énergie fossile et d’un côté, on nous rabat qu’il ne faut plus prendre la bagnole, c’est ringard, dangereux, ça pollue… et de l’autre, des compagnies aériennes low cost proposent des billets pour aller dépenser son fric à l’étranger pour un coût moindre qu’un AR Clermont – Paris avec sa voiture !! Pour en finir, si demain on nous propose de faire un championnat du monde de voitures à pédales sur des parkings de supermarché, en nous disant que c’est un championnat du monde, du haut niveau, que c’est génial et écolo, je pense qu’on aura effectivement solutionné les problèmes de balayages, de sécurité, de retransmissions TV et d’émission polluantes… mais ça sera sans moi. Non merci. Sans motivation ou démarche passionnelle, l’intérêt pour une discipline est strictement nul. Le WRC actuel est un spectacle extraordinaire, profitons en bien !

    • Slate dit :

      Le raccourcissement des épreuves encore et toujours… Je croyais betement que le WRX avait été fait pour ça 4-5 courses de 4min et basta… beaucoup de frais pour pas grand chose. Mais les télés peuvent caler un peu de pub et caser ça vite fait entre le match de foot lambda tous pareil et la pétanque…

  18. Marc dit :

    Si les journalistes travaillaient on arrêterai peut être de nous parler de voiture électrique et de leur impact direct sur les gaz à effet de serre, mais bien évidemment sans rien rejeter pour faire des batteries…perso, je ne trouve pas anormal que l’invité est des meilleured conditions, normalement le niveau des réguliers doit permettre d’éviter que l’invité passe devants (et pour l’instant il y en a qu’un qui a encore le potentiel- donc modifier les.regles pour une personne, mdr)

    • Slate dit :

      Surtout que sur la fin de saison… ça a fait pas mal de bruit et de médiatisation.
      Si Loeb n’était pas venue gagné, nous aurions eu une course assez standard sans bruit dans les média…

      Bref les pilotes (Neuville, Ogier, …) se plaignent d’avoir leur discipline mise un peu sur le devant de la scène. Car mis à part avoir blessé leurs égos, la course de Loeb a rien changé si ce n’est la médiatisation de la discipline…

      Il fut un temps où le retour des anciennes gloires étaient une fête que tout le monde appréciaient :
      – Vatanen, Salonen, Alen pour leur 50 ans,
      – Aaltonen, Munari, Waldegaard et leurs épopées en afrique,
      – McRae et ses sauts en Skoda,
      – Sainz et son dépannage post-crash Duval,
      – …
      Les conditions étaient les mêmes que cette année, mais à la différence, ils faisaient quelques scratchs ou un podium. Loeb lui, fait du Loeb et gagne au nez et à la barbe de tout ceux qui ont le cul 200 jours par ans dans ces WRC.
      On y est plus ou moins habitué maintenant il a toujours été devant et ça devient presque une normalité. Imaginez si Rovanpera gagnait sa deuxième course en WRC.

  19. Kwentino dit :

    Pourquoi son discours semble calqué sur celui de Todt et consorts de la FIA?

  20. rh74 dit :

    Samedi soir j’ai eu la chance de manger avec JM Almeras. Du haut de mes 23 ans je lui ai demandé plein de choses sur ses souvenirs, la compétition depuis les années 70, ce qu’il pense des nouvelles voitures etc… c’était un super moment pour moi!
    Qu’est ce que j’en tire?! Ce qui frappe c’est que de nos jours tout devient de plus en plus compliqué, les réglements son imbuvables, les bagnoles sont d’une complexité sans nom. Et malheureusement si l’on se tourne vers demain avec un minimum de réalisme, cela risque de ne pas aller en s’arrangeant.
    Donnez de la simplicité, de la lisibilité à cette discipline et voyons ce que cela donne.
    Je sais que la pression est grande sur le sport auto, car trop souvent pointé du doigt par des lobbys ecologistes. C’est une cible très, trop facile…
    Mais personnellement et ça ne regarde que moi, lorsque que le rallye prendra le chemin de l’électrique pour s’approcher de la formule e ou du trophé andros et que les voitures feront un bruit d’aspirateur alors j’irai du côté du vhc (qui me passionne déjà).
    Je finirai par une anecdote qu’il m’a partagé. Almeras m’a raconté qu’en 72 il est allé chercher un porsche 2.7 rs en Allemagne, une semaine plus tard il était sur les routes cévenoles pour un rallye. La voiture, il ne l’avait pas touché il avait juste mis 4 pneus… alors je vous vois venir, ça n’etait pas le plus haut niveau ok, ça n’etait pas la même époque ok… mais moi c’est ce sport auto, simple, épuré qui me fait vibrer, pas les arrêts au stand de 2 secondes en formule 1. Et je constate une chose, le rallye n’a jamais été autant célèbre qu’avant la période WRC. CQFD.

    • bazire dit :

      En 1973 , alors que je débuté en Kart à 17 ans je suis allé les voir dans leur petit garage (jean marie et jacques ) pour faire pétasser un baquet ….ils ont été super sympa en me donnant pleins de bons conseil et m’ont réparés le baquet gratos et c’était l’époque ou eux même débutés dans les rallyes et courses de côtes avec un proto porsche …..et malgré leurs notoriété ils sont toujours aussi sympas et abordables….

      • rh74 dit :

        Sympa l’anecdote bazire! J’ai beaucoup de respect pour ces personnes qui ont été des artisants du sport auto français avant les ogres de sébastien que l’on connait maintenant. Même si je n’ai pas eu la chance de connaître cette époque, néanmoins je constate que jean marie fait des temps canons avec sa 935 sur les courses de côte européennes malgré ses 75 ans!

        • bazire dit :

          Je suis monté dedans avec jean-marie au volant sur le circuit de Karland , un avion !….c’était celle qui avait fait le Mans une bi-turbo de plus de 6OO ch qui ne pouvait pas exploiter au max par rapport à la boite …..Ce jours-là il faisait faire des tours de circuit a quelques licenciés et j’ai fait la belle connaissance de bruno bouscary futur champion de rallye en D2…….

  21. Flat 66 dit :

    Électrique,hybride tout ça c’est du foutage de gueule aussi bien sur la route qu’en rallyes ,uniquement pour donner bonne conscience aux bobos écolos car on sait depuis longtemps qu’une voiture électrique (ou hybride) de sa conception à sa deconstruction pollue plus qu’une thermique.
    Quant à l’hybride en liaison :quelle hypocrisie ! Les WRC consomment plus de 100l/100km en spéciales ,plus les essais,plus les x semi-remorques d’assistance et on voudrait économiser quelques litres en liaisons !!!
    Et de toutes façons un hybride simple et même un rechargeable ne pourrait assurer la totalité de la liaison…
    Pour le tout électrique ça serait comme pour le trophée Andrés avec d’énormes groupes électrogènes à mazout et quid du temps de recharge ?
    Je pense qu’Ogier dit ce Citroen lui demande de dire en fonction des contraintes economico-commerciales du groupe.

  22. jewel dit :

    L’électrique avec des piles made in China pendant que lesdits Chinois justement viendront en France nous
    acheter des produits de luxe made in France justement surtaxés chez eux .
    En un mot , amusant .
    Alors la voiture électrique ce n’est pas de l’écologie mais plutôt des échanges économiques , il faut mieux le savoir .
    Pour la vrai écologie il faut plutôt regarder vers les voitures à hydrogène .
    Quid de nos hommes politiques Européens qui préfèrent l’économie à l’écologie .

    • Space Cowboy dit :

      électrique, hydrogène, c’est la même chose. Faisons simple : les énergies fossiles sont appelées à disparaitre, une fois qu’on aura tout pompé. Le futur, c’est bien la fin du moteur thermique à explosion et la généralisation du moteur électrique.
      Reste à savoir à quelle échéance et par quel moyen : soit la batterie, soit la pile à hydrogène, laquelle demande un réseau de distribution, pour faire le plein.
      Concernant la compétition automobile, je ne suis pas sûr qu’il y ait urgence, mais la question de l’électrification se posera tôt ou tard. Si c’est l’hydrogène, le rallye est sauvé. Si c’est la batterie, ça va être plus compliqué. Mais comme c’est loin, et à la vitesse à laquelle la technologie évolue , qui peut savoir?

  23. bazire dit :

    S’il y avait une spéciale qualificative pour l’ordre des départ le problème des invités ne se poserait pas …..Quand est-ce que la FIA mettra en place ce système plus juste maintenant que plusieurs pilotes peuvent gagnés des rallyes …..
    Loeb ou un autre (déjà en manque de rythme ) ne viendra jamais sur un rallye terre en sachant le handicap au départ et c’est bien dommage …
    Pour les 2 jours pourquoi pas s’ils ont autant de bornes vu les dimanches riquiqui !…….

  24. FFCA dit :

    Il y a pas que le public.
    Réduire sur 2 jours ça veut dire éventuellement plus de spéciales?
    Donc il ne faut pas oublier le personnel nécessaire sur le terrain pour assurer la sécurité.
    On ne le trouve pas dans un tiroir!
    Il s’agit des commissaires qui en plus ne touchent pas un rond pour assurer des bagnoles hors de prix!

    • Kaizer Sauzée dit :

      Plus de monde pour 2 jours, peut-être, mais à loger et nourrir sur 2 jours au lieu de 3…
      Il serait même plus facile d’en mobiliser en nombre sur 2 jours que sur 3.

  25. jean francois dit :

    2 jours de course , pas d accord
    Pour l invité,d accord
    Pour l électrique 50/50.

  26. KiM.07 dit :

    Bizarre car dans le Monde, il a pas eu les mêmes paroles en disant :
     » le cliché serait de dire que les pilotes en ont rien à faire de l’environnement, c’est faux, tout les jours dans ma vie j’essaye de preserver notre belle planète. La course automobile est l’un des pollueurs mais pas le grand ! Elle a encore toute sa place dans la societe.
    En revanche, l’electrique n’est pas l’avenir. C’est incroyable que l’on puisse prendre une direction ( le tout electrique ndlr) si radicale alors qu’on sait qu’il est compliqué de recycler les batteries et qu’extraire les metaux rares s’avere tres polluant.
    Le rallye est un peu en retard, je suis le premier à pousser nos instances dirigeantes vers la transition energetique. L’hybride pourrai tres bien etre utilise dans les liaisons en rallye.
    Citroen a d’ailleurs mis au point il y a quelques annees la premiere voiture de rallye hybride. Ce n’est pas simple a mettre en place mais pas impossible, tout est une question d’envie. »

  27. XR3i dit :

    Pour le balayage, on pourrait faire passer le WRC 2 en premier, mais il y en a qui vont dire que cela dégrade la route.
    Autre sujet, pour moi la voiture qui repart en rallye 2 ne devrait pas marquer de points ou la moitié

  28. Ichon dit :

    Bien parlé , malgré notre enracinement,
    En liaison très bien ,
    Du coup, on En mène du poids,
    Il nous faudra plus de puissance ,
    C’est parfait ,
    Peaufiner les terrains ,
    Et on monte au ciel ( positivement, je vous vois venir avec la sécurité,) j’en suis conscient
    Les abords des épreuves spéciale auchi !
    En priorité ,ne l’oublions pô .
    @suivre et @bientot
    Jéjé

  29. roland59 dit :

    on aura beau changer de moteur, çà ne changera pas l’architecture qui bloque la discipline
    avant de se pencher sur l’électrique pour être plus attractif, il y a d’autres pistes bien plus sérieuses à court terme… et plus… une vraie innovation serait non pas d’ajouter des manches ou d’en changer le format, mais de faire un vrai championnat équipes qui ne soit pas le cortège des WRC 1 et 2 qui ne parviennent toujours pas à décoller.. et qui ne peuvent pas le faire… à cause d’ une compétition verrouillée par les 3 tops et le titre pilote… dont on connait quasi le podium avant même de commencer.. et ceci est presque aussi vrai pour le titre constructeur… cette prévisibilité ne peut pas susciter l’attractivité…

    • Kaizer Sauzée dit :

      Ce que tu nous expliques, ce sont les caractéristiques de pratiquement toutes les disciplines de sport mécanique.
      Çà n’est donc pas çà qui bloque le WRC contrairement à ce que tu avances.

      • roland59 dit :

        si tu es satisfait d’une compétition à 3 pilotes, c’est très bien… moi, beaucoup moins. surtout quand je vois les manœuvres.. de ce point de vue, je préfère les déroulements ERC .
        si tu penses que çà ne bloque pas la discipline, moi, je constate que les constructeurs ne se bousculent pas à l’entrée comme peuvent le faire des organisateurs…
        la liste des manches s’étoffe quand les engagés au mieux stagnent au pire diminuent…
        y aura t il encore 11 voitures en 2019, rein n’est moins sûr..
        y aura t il quelqu’un à côté/en face de Skoda… idem…

        • rh74 dit :

          Pour le coup kaiser a raison. Ce scénario est présent dans toutes les disciplines sauf le monomarque.
          Tu vois quoi comme solutions concrètes Roland?

          • roland59 dit :

            de fait, les constructeurs ne viennent pas en masse au WRC…
            en WRC 1 nous en avons 3 + M-Sport pour faire le 4ième engagé.
            en WRC 2 nous n’avons réellement que Skoda…
            maintenant, le constructeur est fournisseur…. alors face à cette forme de « désengagement » probable si ce n’est programmé, il y a un travail à faire sur les équipes « client » qui forment le peloton.
            alors, et déjà, à côté du WRC 2 pro, qui de mon point de vue risque de rester maigre comme le WRC 1, je pense qu’il serait « productif » de créer au moins un titre équipe pour elles…
            car à aujourd’hui, ce sont un peu les oubliées de la discipline alors qu’elles sont quasi indispensables.. que serait le WRC sans elles…??

            quand on regarde les faits, surtout en WRC 1, on voit bien que les tops déterminent les déroulements. ceux ci se font autour et pour eux. c’est ce que j’appelle un verrou, qui empêchent les autres pilotes de participer « normalement » en s’ exprimant pleinement ou au moins comme ils pourraient souhaiter le faire.
            les seconds jouant les seconds et les 3 jouant les 3.. et parfois, si ce n’est souvent, les 3 ne servent pas à grand chose puisque la voiture ne marque pas de pt.. n’étant alors (éventuellement) utile que pour gêner les adversaires.. jusque dans la PS au gré des rallyes 2..
            alors je pense que ce fonctionnement pose problème et qu’au delà des pilotes empêchés, il freine/pénalise aussi le WRC en dénaturant les courses… qui devraient rester plus ouvertes.
            je pense que le seul titre constructeur les ouvrirait davantage, surtout si les 3 voitures pouvaient marquer des points car alors chaque pilote de chaque équipe devrait faire en sorte de faire le mieux possible… ce qui n’est pas vraiment le cas aujourd’hui.
            là aussi, ce serait faire gagner une équipe, celle « du » constructeur.

        • Kaizer Sauzée dit :

          Investir dans une formule de sport auto, quelle qu’elle soit, en étant la 4ème ou 5ème marque et face à des équipes installées au plus haut depuis des années est un risque majeur que peu de constructeurs sont prêts à prendre au vu des investissements nécessaires et des retombées aléatoires.
          F1 : Mercedes, Ferrari, Red Bull
          Dakar : Mini, Toyota, Peugeot
          WRC : Ford, Toyota, Hyundai
          Seul Renault essaye de bousculer la hiérarchie en F1, avec la bénédiction de la FIA qui ne veut plus que des constructeurs dans les teams de pointe. Mais voyez le temps et les investissements que çà demande.

          • roland59 dit :

            je suis convaincu qu’au regard des investissements et retombées, les constructeurs n’ont que peu voire pas d’intérêt à venir dans une compétition sportive… dont le WRC
            maintenant, concernant celui-ci, le virage opéré pour passer de constructeur engagé à fournisseur, change la donne. et je pense que cette situation nouvelle permettra d’ouvrir sensiblement les possibilités dans les déroulements des courses et donc devrait assez rapidement poser le sujet d’un titre équipe puisque ce seront essentiellement des équipes qui s’engageront…
            alors s’il reste toujours un/des titres pilotes/constructeur pour les équipes dites pro, je pense que des titres pour les autres ne seraient pas « curieux ».. et j’ai une vraie préférence pour un titre équipe car ce sont elles qui gagneraient à être connues et mériteraient d’être reconnues quand le/les pilotes le seront plus naturellement.
            après comme (re)dit plus haut, je suis favorable à faire en sorte d’éviter/d’enlever les verrous… et j’ai vraiment le sentiment que dans le fonctionnement actuel, le titre pilote en est un.

  30. jean francois dit :

    Citroen et Ogier ne cherchent ils pas des partenaires avec ce genre de discours .

  31. Fab dit :

    C’est pas Neuville qui disait la même chose pour les invités? La différence étant que le belge a cité Loeb alors qu’Ogier ne le fait pas mais on a tous compris qu’il ne parle pas de Ken Block….

    Pour l’électrique, quand on voit ce qui se passe en F1, on peut s’interroger sur sa pertinence en compétition et sur la façon de le mettre en place en WRC. D’abord en liaison pourquoi pas… Ca nécessitera toutefois encore des contrôles et des règlements en plus.. Celui qui rencontrera des problèmes sur le système électrique et qui réenclenchera le thermique pour rejoindre la spéciale suivante par exemple.

  32. Pascal dit :

    aucun intérêt a voir passer des voitures électriques..c.est nul de chez nul…le jour ou ca arrive c.est la mort assuré du rallye!!

  33. philou038 dit :

    l’électrique n’est pas l’avenir, il faudra combien de centrales nucleaires pour faire ca ? pour les rallyes du championnat du monde sur 2 jours non mais nimporte quoi, pourquoi pas juste sur 10 km le samedi soir tant qu’on y est comme ca cela n’interessera plus personne

    • Kaizer Sauzée dit :

      Moi je ne suis pas contre le rallye sur 2juors , si vraiment ce sont 2 journées bien remplies qui demandent de l’endurance aux équipages et aux autos.

  34. Gtv6 dit :

    De toute façon, un jour où l’autre, l’hybride ou l’électrique, fera son apparition en rallye, comme il est venu dans d’autres disciplines. Pour les constructeurs, le rallye est la discipline la plus proche de la voiture de monsieur tout le monde. Je suis d’accord avec S. Ogier, pour l’ordre de départ des pilotes ne faisant qu’une ou deux manches dans la saison. Ils devraient partir devant, pour ne pas venir perturber le championnat.

  35. Fb49 dit :

    Pas d accord avec l électrique, le rallye est un sport populaire, il est pratiqué par des passionnés pour la plupart pas fortunés… Si demain le prix d une wrc et sa complexité augmente, j ai bien peur qu au contraire les constructeurs le fuit…. Le rallye doit garder ses amateurs sur les épreuves wrc, ce qu il a perdu….Pour moi l équilibre en wrc est très précaire…. Car les plateaux font pitiés…. Moi je suis pour une diminution des coûts…. Et une simplicité des voitures….

    • Ichon dit :

      Bien d’acco Avec sauf, tu as oublier «  avec beaucoup d’essai De développement «  ils inverse la tendance en 2019 l’aivilain à la FIA
      Vont avoir droit aux #GJ place de la Concorde lol
      Jéjé

  36. Joebarf16 dit :

    Pas d’accord avec lui concernant l’apparition sporadique de pilotes qui ne sont pas des habitués du championnat.
    Si demain j’ai les sous pour louer une voiture gagnante (aucune chance) et le talent pour le battre (alors là…faut-il commenter ?), je ne vois pas pourquoi je ne pourras pas le faire ?

    • Rallye-Sport.fr dit :

      S’il ouvre la route le vendredi, personne ne râlera après cet « invité »

      • Joebarf16 dit :

        Alors OK le problème reste l’ordre des départs le premier jour, pas l’occasionnel qui vient faire une ou deux piges dans l’année.

        • Kaizer Sauzée dit :

          Le problème est  » l’invité  » qui sur les rallyes terre peut venir perturber le classement final du championnat grâce à l’avantage de sa position sur la route le 1er jour.
          Il faudrait que les pilotes marquant des points soient nominés et participent à au moins la moitié du championnat pour être classés.

    • Kaizer Sauzée dit :

      Faut pas lire entre les lignes…
      Il ne dit pas qu’il ne faut pas qu’ils viennent.
      Il fait juste comprendre que, le fait qu’ils partent avec les meilleures conditions alors qu’ils ne jouent pas la championnat n’est pas normal. Et je suis d’accord avec lui.
      Pour ce qui est de l’électrique, en liaison il faudra y venir, mais en ES…
      Hier je regardais le trophée Andros et les électriques étaient d’un ennui à mourir.

      • Tony 38 dit :

        Le trophé Andros t’as pas du voir la manche elite pro où les eletcriques étaient pour la première fois avec les thermique…et finissent 1 de la manche, 1 et 3 de la journée dont 1 pole !!

        Magnifique bagarre et dépassement du père Panis.

        Mais si c’est introduire l’électrique pour l’écologie et les constructeurs c’est sûr en wrc c’est pas la penne, tt le monde sais maintenant que les voiture électriques sont plus polluantes que les thermiques.
        Le moins pire dans tout ça reste l’hydrogène , certes le bilan energetique pour la production est pas terrible, mais si faut des centrales nucléaires pour produire l’électricité des voitures pourquoi pas pour le reste alors, et après la matière première (l’eau) est partout.
        M’enfin les lobying pétrolier, électrique sont plus fort que dame nature….

        • champenois1051 dit :

          faux pour l’hydrogène dont la matière première n’est pas l’eau mais de l’hydrogène…..moteur utilisant comme carburant ou combustible carburant qui est issu des hydrocarbures et qui rejette comme matière de l’eau mais qui pollue autant en terme de CO2 pour raffiner ce fameux hydrogène…..

          donc le moteur à hydrogène est moins polluant en terme de rejet au niveau de l’échappement mais tout aussi polluant à raffiner

  37. DUBOIS dit :

    NON, si Ogier veux courir en électrique, qu’il aille en Formule E ou au Trophée Andros, mais qu’il laisse aux vrais amateurs de sports mécaniques le plaisir d’entendre le bruit de vrais moteurs. Si c’est pour avoir un bruit de « cocotte minute » cela ne vaut plus la peine d’aller les voir passer ou de les regarder à la télé. Créer des compétitions « spécial électrique » pour ceux qui aiment ça, mais surtout pas de mélange SVP

  38. Kilian CHAMIOT-MAITRAL dit :

    Je suis d’accord avec lui pour l’hybride sur les liaisons. Même si ce sera dommage de ne plus apprécier la douce mélodie des WRC au ralenti sur les liaisons mais je pense que c’est une solution permettant de répondre à la problématique des moteurs thermiques tout en gardant de vraies WRC en spéciale. Je pense que ça pourrait faire avancer le WRC en attirant de nouveaux constructeurs pour promouvoir leur solution hybride.

    • VINCENT dit :

      Quel nouveau constructeur voudrait dépenser des millions en WRC, simplement pour démontrer que ses voitures ne tombent pas en panne en liaison ?