Rallye de la Luronne 2014




Le rallye de la Luronne 2014 se dispute les 30 et 31 mai 2014 autour de Lure en Haute-Saône. Ce rallye est organisé par l’ASA...

ronne.

Ce rallye sera doublé par une quatrième édition en VHC.

Le 39ème Rallye de la LURONNE représente un parcours de 326.7 km.

Il comporte 7 épreuves spéciales d’une longueur totale de 129,30 km.

Programme Horaires Rallye de la Luronne 2014

Les reconnaissances auront lieu les 25 et 29 mai 2014.

Vendredi 30 mai 2014

VHC avant moderne (30 min d’écart )

  • 12h00-16h30 : Vérifications administratives et techniques
  • 18h15 : Départ du rallye + Assistance
  • 19h06 : ES1 – Prologue Ecromagny (12 km)
  • 19h49 – Assistance Lure (30 min)
  • 20h19 : Arrivée 1ere étape

Samedi 31 mai 2014

VHC avant moderne (30 min d’écart )

  • 07h30 : Départ de la 2e étape + Assistance
  • 08h21 : ES2 – Les Milles Etangs (20,80 km)
  • 09h14 : ES3 – La Route des Crêtes (18,30 km)
  • 10h19 : Regroupement
  • 11h09 : Assistance Lure (40 min)
  • 12h20 : ES4  – Les Milles Etangs (20,80 km)
  • 13h13 : ES5 – La Route des Crêtes (18,30 km)
  • 14h18 : Regroupement
  • 15h08 : Assistance Lure (40 min)
  • 16h19 : ES6  – Les Milles Etangs (20,80 km)
  • 17h12 : ES7 – La Route des Crêtes (18,30 km)
  • 18h17 : Arrivée du rallye

L’an passé, c’est Nicolas Grosjean qui l’a emporté.

Description du rallye par Quentin Giordano (DS3 R3 n°7)

ES1 Prologue Ecromagny (12 km)

A voir ES2/ES4/ES6. Reprend les douze premiers kilomètres de cette spéciale.

ES2/ES4/ES6 Les Milles Etangs (20,80 km)

On part sur une route assez large. On récupère une petite route étroite après une intersection, on reste dessus sur les 3/4 de la spéciale, assez rapide avec beaucoup de grip. Il y a une bosse au milieu de la spéciale (on arrive 6e), où l’on décolle en croisant une autre route.

Ensuite, parties en sous-bois avec pas mal de grip mais avec un peu de gravier (type Limousin). Sur la fin, on arrive sur des plaques noires aux freinage et sur des appuis.

ES3/ES5/ES7 La Route des Crêtes (18,30 km)

On part sur une route assez large et on récupère un sous-bois plus sur la fin (5/6 km). Sur cette partie, c’est très étroit en sous-bois avec des arbres partout et beaucoup de gravier.

Il y a pas mal de vertical dans celle-ci, avec également des virages masqués ou encore des buses tout en trajectoire. L’asphalte est vraiment très bosselé sur cette dernière partie. Dès le deuxième passage, ça risque d’être très dégradé.

Même avec un mulet lors des reconnaissances, ça tapait vraiment de partout.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *