Résultat Rallye du Var 2009




Rallye du Var 27 au 29 Novembre 2009 Horaires du rallye du Var Photos du rallye Vidéos Scratchs : Loeb (9), Sarrazin (1), Boetti (1)...

>Photos du rallye
  • Vidéos
  • Scratchs : Loeb (9), Sarrazin (1), Boetti (1)
    Leaders : ES1-ES7 : Loeb, ES8-ES9 : Tsjoen, ES10-Fin : Loeb
    Abandons principaux : Perrin (Es1-sortie), Bernardini (Es2-méca.), Loix (Es3-méca.), Princen (ES4-sortie), Nantet (ES4-sortie), Dumas (ES4-transmission), Burri (ES4-méca), Bonnefis (ES4-méca), Burri (ES4) Maurin (ES7-mécanique, moteur cassé), Reuche -(ES10 – sortie), Tirabassi (ES9-sortie), Abadie (ES9-sortie)

    Classement final « provisoire »

    1LoebC4 WRCA8W2h31min17s
    2Sarrazin207 S2000A7S+1min56s
    3Henry307 WRCA8W+2min27s
    4RobertPunto S2000A7S+2min38s
    5TsjoenFocus WRCA8W+3min3s
    6Canivenq207 S2000A7S+3min53s
    7Snobeck307 WRCA8W+4min19s
    8GuigouClio R3R3+6min47s
    9Boetti306 MaxiA7K+9min6s
    10ArzenoClio R3R3+9min7s
    11CampanaClio R3R3+9min40s
    12BouffierC2 R2 MaxR2+9min42s
    13BourcierMégane MaxiA7K+10min3s
    14AmouretteC2 S1600A6K+10min9s
    15ComoleClio R3R3+10min13s
    16MauffreyClio R3R3+10min13s
    17Greiffenberg207 S2000A7S+10min51s
    18AbbringClio R3R3+11min4s
    19BarralC2 R2 Max
    R2+11min24s
    20CourtoisMégane MaxiA7K+11min24s
    21BonatoLancer Evo9N4+11min35s
    22Cappuccio206 S1600A6K+11min57s
    23MarchalC2 R2 MaxR2+13min47s
    24FerrierLancer Evo9N4+14min38s
    25Marché207 RCR3+15min16s
    26Audirac207 RCR3+15min38s
    27De WinkelClio R3R3+16min19s
    28MoheClio R3R3+16min20s
    29KubicaClio R3R3+16min37s
    30Giordano207 RCR3+16min39s

    Résumé Etape 3

    Classement championnat 2009 : 1. Canivenq 91, 2. Henry 88, 3. Guigou 87, 4. Barral 67, 5. Robert 52, 6. Roche 50

    Les temps des 2 premières spéciales de la matinée sont surprenants et sont dus à des conditions de route particulières (averses pour certains, soleil pour d’autres pilotes) et donc des choix de pneus différents.

    ES11 : Sébastien Loeb finit le rallye en signant un dernier scratch et remporte ce rallye devant Sarrazin et Henry. 6e Canivenq est le nouveau champion de France, alors qu’Audirac remporte le Volant 207 (sa 207 a refusé de démarrer ce matin à cause d’une coupure du faisceau électrique pendant la nuit par des…abrutis. Heuresement, son équipe a réussi a réparer.)
    Grâce à une course sage, Guillaume Canivenq remporte à 27 ans ce titre de champion, associé avec Sébastien Grimal. L’équipe a réalisé une saison parfaite avec notamment une belle victoire au Rouergue (1ere victoire d’une S2000 en championnat de France).
    En championnat Team, GPC l’emporte grâce aux belles performances de Cédric Robert et Patrick Henry. Barroso Sport était le mieux placé jusqu’à la sortie de Robert Abadie qui offre la victoire à GPC.
    Henry se console donc avec le titre de vice-champion. Il aura tout tenté jusqu’au bout, puisqu’il a choisi un choix de pneus différent des autres, avec des slicks pour les spéciales de ce matin….courues souvent sous la pluie.

    ES10 : A cause d’une touchette dans cette spéciale, Tsjoen perd la tête du rallye et aura du mal a être sur le podium puisqu’il est à 30s de la 3e place détenue par Robert, et il reste une seule spéciale. Sébastien Loeb en profite pour reprendre la tête du rallye devant Sarrazin et donc Robert. Le champion du monde français souligne qu’il n’a pas connu de conditions de route semblables depuis le Touquet 1999…

    ES9 : Après son erreur de pointage de hier soir, Brice Tirabassi a voulu attaqué (trop) fort dans cette spéciale puisqu’il sort de la route et abandonne. Stéphane Sarrazin signe le scratch dans cette spéciale devant Loeb qui ne reprend que 3s à Tsjoen.

    Résumé Etape 2 :

    Loeb et Tirabassi ont pointé 3 minutes en avance à la fin de cette étape et écope donc chacun de 3 minutes de pénalité. En entrée de parc d’assistance Séverine Loeb a pointé en avance et le copilote de Tirabassi, Eric Clement a fait de même.

    ES8 : Pas de changement majeur pour cette dernière spéciale de la journée avec des écarts désormais importants entre chaque pilote. Audirac finit la journée en tête du volant 207, avec 36s sur Reuche. Pour l’instant, Canivenq est provisoirement champion de France et Audirac remporte le volant 207. Si Canivenq mais également Audirac finissent le rallye il seront sacrés.

    ES7 : Henry perd plus de 20s sur Tsjoen alors que Robert passe 2e en S2000 car Canivenq perd 1min48s dans ce chrono à cause d’une crevaison ! Alors 4e en S2000, Maurin abandonne.

    ES6 : Grâce à un 2e temps, Tsjoen s’empare de la 3e place au profit d’Henry. Pas de changement en S2000, même si Robert revient à 3s de Canivenq pour la 2e place. Pour la première fois, Guigou est devancé en R3, et c’est Campana qui réalise cet « exploit ». Une nouvelle sortie dans cette spéciale bloque la route, la spéciale est de nouveau neutralisée. En volant 207, Audirac mène de 18s devant Marché et Reuche.

    ES5 : Tsjoen et Henry signent un très bon temps puisqu’ils sont distancés respectivement de 1s6 et 2s6 par « l’avion » Loeb. Sarrazin creuse l’écart en S2000, il compte désormais 19s d’avance sur Canivenq et 23s sur Robert.

    ES4 : Loeb signe un nouveau scratch mais Tirabassi réalise un très bon temps puisqu’il n’est distancé que de 4s sur 14km. Derrière Tsjoen se montre menaçant pour la 3e place détenue par Henry pour4s. En une seule spéciale, Robert perd 2 places en S2000, avec Sarrazin leader devant Canivenq. En R3, Guigou continue son festival en signant un extraordinaire 9e temps. Snobeck perd à nouveau 2min40s dans ce chrono.
    Dans ce chrono on assiste à 3 sorties de pilotes majeurs, Kris Princen 2e du trophée Clio R3 et Nantet mais également Dumas qui se battaient pour le gain du groupe GT. Alors 8e, Boetti perd plus de 6min. Après les sorties de Princen et Nantet, cette spéciale est disputée en liaison comme pour l’ES1.
    En volant 207, Germain Bonnefis casse un cardan et abandonne. Audirac devient le pilote le mieux placé pour remporter le Volant.

    Résumé Etape 1 :

    ES3 : Snobeck perd plus de 2min à cause d’une crevaison dans cette spéciale sur Loeb et se retrouve 11e à 1min40S du podium. En une spéciale, Robert double Canivenq et Sarrazin pour s’emparer de la tête du S2000. En R3, Guigou continue son cavalier seul en devançant Campana et Princen (Arzeno est largement distancé après une crevaison dans l’ES1).
    2e scratch pour Bonnefis qui est en tête du volant devant Audirac à 15s.

    ES2 : Loeb signe son 2e scratch sans surprise mais Tirabassi est « seulement » à 5s sur cette spéciale, alors qu’Henry perd 30s à cause d’un tout-droit. Sarrazin reste en tête du S2000 devant Canivenq et Robert. En R3, Guigou signe son 2e scratch.
    En volant 207, Germain Bonnefis signe le meilleur temps avec 10s d’avance sur Quinsac et 12s sur Audirac.

    ES1 : Après le passage de Kieffer, l’ES1 est parcourue en liaison à cause de la sortie des frères Perrin à bord d’une Clio R3 (Benjamin est blessé à la jambe alors que son frère Quentin est plus légèrement blessé). D’autres nouvelles dans la soirée…
    A la suite de cet incident, seulement 37 pilotes ont un chrono dont certains qui se verront attribués un temps forfaitaire. Les autres pilotes ont parcouru la spéciale en liaison.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Zano66 dit :

      Un grand bravo à Sarrazin et sa 207 S2000 pour cette « excellente » deuxième place ( un moteur Peugeot ça pête le feu de dieux …………. ) . Bravo aussi à mon ami Henry et sa 307 WRC pour le podium ( encore un moteur Peugeot ……… c’ est vraiment TOP) . L ‘année prochaine je viens avec ma 307 XS ……… si …….

      Merci à vous tous pour le magnifique spectacle et à l’ année prochaine .

    2. irgadian dit :

      bravo a tout ces pilotes wrc s2000 207 punto ca fait montrer que les s 2000 ne sont pas ridicules en rallye

    3. Zano66 dit :

      une 307 WRC à la 3eme place en fin de la première journée c’est TOP , bravo Henry et continue à nous faire plaisir demain et aprés …….. pour Sarrazin et Canivenq sur 207 S2000 c’est tout bon les gards …… bravo .

    4. dede dit :

      peux tu me dire le classement classement peugeot apres 1 re es

      amities super ton site a bientot

    5. rabu dit :

      Arrête tu vas me faire rougir…

      Bon, bien sur toutes les personnes ne sont pas d'accord avec toi Tonio, puisque j'ai quelque fois des commentaires assez "critiques", qui se plaignent du manque de mise à jour par rapport aux résultats et du fait que je ne publie que les 10 premiers de chaque rallye. Mais je pense, qu'elles ne savent pas que je suis seul à bosser sur ce site et en dehors de mes heures de boulot…

    6. Tonio dit :

      Juste pour dire que ce site est toujours à la pointe de l'actu de mon sport favori (Pro et amateurs)

      et que des sites officielles feraient bien de s'en inspirer.

      "Rallye-sport" est pour Internet ce qu'est l"Echappement" pour la presse