Sentiment contrasté chez Hyundai




Pour la troisième fois consécutive après la Sardaigne et la Pologne, l’équipe Hyundai place une voiture dans le top 4 à l’arrivée. 

Finlande mais se console avec de gros points au championnat : « Terminer à la quatrième place n’est pas un mauvais résultat, étant donné le début que nous avons connu dans ce rallye. L’équipe a accompli un travail incroyable pour réparer la voiture après notre accident dans le shakedown, et nous avons dû travailler dur pour retrouver de bonnes sensations avec la voiture, sur ces spéciales fantastiques. Nous ne pouvions pas vraiment espérer mieux que la quatrième place, ce week-end. Nous ne pouvons pas être complètement satisfaits, mais c’est un résultat honorable, et surtout, nous avons récupéré quelques bons points pour le classement des constructeurs. Merci à l’équipe pour leur assistance ce week-end. Nous allons maintenant nous concentrer sur l’Allemagne où j’espère pouvoir me rapprocher du podium. »

Longtemps en duel face au pilote belge, Dani Sordo a confirmé ses difficultés actuelles en perdant cinq minutes dans un fossé. « C’était une fin décevante pour moi dans ce rallye. Mon niveau de confiance s’améliorait d’étape en étape, et je savourais notre duel pour la cinquième place. Malheureusement, nous avons perdu cinq à six minutes pour sortir la voiture du fossé, ce qui a mis fin à nos ambitions pour le top cinq. Nous n’avions aucune raison de pousser dur aujourd’hui, alors je suis resté prudent et j’ai ramené la voiture à l’arrivée sans embûches. Nous pouvons maintenant nous préparer avec optimisme pour le Rally Germany, dont nous gardons de très bons souvenirs de l’année dernière ! Je me réjouis d’avance à cette perspective. »

Toujours engagée dans une belle lutte face à Citroën pour la seconde place du championnat, l’équipe Hyundai a souffert d’un manque de performances évident en Finlande même si Hayden Paddon était parti sur un gros rythme avant de sortir fort le premier jour.

Pour Michel Nandan, directeur de l’équipe, la satisfaction est là avec la quatrième place de Neuville mais la déception aussi avec l’impossibilité de lutter pour le podium. « Nous pouvons être raisonnablement satisfaits de cette quatrième place en Finlande, après un rallye problématique qui a nécessité que tous nos pilotes puisent au plus profond d’eux-mêmes pour retrouver toute leur confiance. Suite à la déception de vendredi lorsque Hayden a été contraint d’abandonner, nous nous sommes concentrés pour que nos deux voitures terminent le rallye, et nous y avons réussi, malgré quelques incidents en cours de route. Thierry a travaillé avec calme et régularité ce week-end après son accident au shakedown, le jeudi, et sa quatrième place est venue récompenser cette attitude. Dani a joué de malchance en perdant la bagarre pour le top cinq, mais il avait perdu trop de temps après sa sortie d’hier. Nous devons étudier ce rallye de près pour bien comprendre où nous allons pouvoir nous améliorer en tant qu’équipe parce que, dans l’ensemble, notre rythme n’était pas assez rapide pour entrer en lice pour une place sur le podium ce qui est en fait, là où nous voulons être. Nous allons tous nous concentrer sur l’Allemagne, une épreuve spéciale pour notre équipe !« 

En Allemagne dans moins de trois semaines, Hyundai nourrit de gros espoirs avec son duo de spécialiste de l’asphalte. A voir également les performances de Kevin Abbring pour sa première en WRC sur asphalte.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. DJ KiiM dit :

    100% d’accord avec vous

  2. iceman dit :

    Manifestement, Hyundai en WRC ,c’est un peu l’histoire du pétard mouillé …
    Des déclarations, des promesses, mais rien de concret, sauf du retard dans le programme et des performances en retrait.
    Quel avenir pour cette équipe ?
    Je me demande, si , finalement, Th. Neuville n’aurait pas du accepter la proposition de Malcom Wilson … ?
    L’avenir nous le dira …

  3. Go ! dit :

    Je ne sais que penser de la situation de Hyundai… la voiture semble dépassée, mais le débutant Paddon fait de belles choses avec, alors c’est déroutant …

  4. Denis dit :

    Résignés à la 4éme place ?
    Bizarre cet interview où tant Neuville que Nandan semblent limités à écouer au pied du podium…
    Cette 4éme place me semble côté pilotes, celle à viser au final de ce Championnat dominé par VW. Neuville ne peut espérer mieux actuellement.
    Par contre, au prochain rallye, en Allemagne, il ne me semble pas utopique de viser « être » sur le podium plutôt qu’au pied.
    Côté constructeurs enfin, une deuxième place finale au Championnat est envisageable ; sur l’asphalte de 3 des 5 prochaines épreuves les i20 « vieillissantes » peuvent quand même briller grâce au talent de leurs pilotes.
    Finir 2éme serait mérité, pour Hyundai
    (comme pour Citroën 😉 d’ailleurs…)

    • Go ! dit :

      Oui Hyundai pourra compter sur ses deux pilotes fiables et performants sur asphalte, tandis que Citroen pourra compter sur une gamelle d’au moins un de ses deux pilotes à chaque manche, le résultat est prévisible à mon avis 😉

      • SmartiZ dit :

        Et puis malheureusement pour citroën, meme sans abandon d’un des deux pilotes, cela m’étonnerait qu’ils repartent avec plus de points que le duo neuville-sordo des manches asphalte, meme à la régulière. J’apprécie Ostberg en general mais sur asphalte il a quand meme un deficit de compétitivité bien plus important que sur terre.