Vers une nouvelle règle de départ




Le règlement du WRC évolue constamment et il est parfois difficile de tout suivre même pour les fans de la discipline.

trong>équipages repartant le samedi et dimanche n’ouvriront plus la route devant les autres WRC.

Cette mesure avait déjà été appliqué en début de saison dernière avant de faire machine arrière après le rallye du Mexique suite aux critiques des équipes et de certains pilotes. Ce format a été conservé pour cette année 2015.

Au dernier rallye d’Australie, seul Stéphane Lefebvre avait eu recours au Rally2 et le pilote français avait nettoyé la route le samedi devant Sébastien Ogier, permettant à ce dernier de limiter les dégâts. Si cette mesure peut encore apparaître comme une règle anti-Ogier, cette décision a pour but d’empêcher des stratégies d’équipe et voir de tels scénarios : abandonner pour nettoyer la route à ses coéquipiers ou pénaliser ses adversaires avec la poussière.

Avec cette nouvelle mesure, il ne sera pas étonnant de voir des pilotes repartant en Rally2 signer des meilleurs temps sur terre, leur permettant ainsi de remonter sur des pilotes ouvrant la route…





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. FlorentC dit :

    Je pense que ce système va encore pénaliser Ogier cela va l’obliger à se surpasser et cela va avoir pour seule conséquences le rentre encore plus fort sur le long terme.. Concernant VW je me fais pas trop de soucis si ils donnent 28 millions d’euros à l’ancien directeur c’est qu’ils ont les moyens et qu’ils pourront payer les amendes puis même si ils devaient arrêter le wrc Ogier retrouverait un volant chez un autre constructeur.

    • RP14 dit :

      En même temps le Golden Parachute c’est quelques millions d’Euros, dans les proportions du groupe VW ce n’est pas énorme, par contre les amendes à payer plus les procès que vont leur faire les particuliers (qui traditionnellement aux Etats-Unis peuvent se regrouper pour avoir plus de poids, c’est ce que l’on appelle les class actions) ça chiffrera en milliards d’euros. De plus cela va certainement impliquer de grosses restructurations pour VW, les ventes ne vont pas forcément beaucoup baisser en Europe, mais aux Etats-Unis et en Asie ça risque de se compliquer pour eux, et ils vont vite se retrouver en surcapacité de production. Quand tu es un des 2 plus gros constructeurs mondials, si tes ventes baissent ne serait-ce que de 5% tu te retrouve avec d’énormes stocks à écouler, alors si la baisse est de 10 ou 15 % c’est une catastrophe!

      • iceman dit :

        Exact, FlorentC parle en millions d’Euros, mais le coût total pour VW sera en dizaines de MILLIARDS d’Euros (soit un rapport de 1 à mille ! )

  2. Florent dit :

    Je pense que ce système va encore pénaliser Ogier cela va l’obliger à se surpasser et cela va avoir pour seule conséquences le rentre encore plus fort sur le long terme..
    Concernant VW je me fais pas trop de soucis si ils donnent 28 millions d’euros à l’ancien directeur c’est qu’ils ont les moyens et qu’ils pourront payer les amendes puis même si ils devaient arrêter le wrc Ogier retrouverait un volant chez un autre constructeur

    • iceman dit :

      Sauf que vous parlez en millions d’Euros.
      Or, le coût total pour VW sera en dizaines de MILLIARDS d’Euros
      > soit un rapport de 1 à millle !

  3. iceman dit :

    Pour en revenir à l’ordre des départs (et donc la question du balayage de la route) sur terre, il existe une solution toute simple :
    Jour 1 : pour les 20 premiers (WRC-1) : départ dans l’ordre décroissant des Numéros de course (le N° 20 s’élance 1er, le 19 part 2e , et le N° 1 part 20e)
    Jour 2 : pour les 10 premiers, départ dans l’ordre inverse du classement de la veille/du jour 1 ( le 10e démarre 1er, le 9e part 2e et le leader part 10e)
    jour 3 : même principe que jour 2 , càd départ dans l’ordre inverse du classement de la veille/jour précédent pour les 10 premiers.
    Pour info, c’est déjà le cas pour la Power Stage.
    Ainsi = plus de problème !
    C’est tellement simple que la FIA n’y a pas pensé.
    c’est un peu comme l’oeuf de Colomb …

    • RP14 dit :

      C’est certain, il devrait y avoir une règle concernant l’ordre de départ, et elle ne devrait pas être modifiée chaque année. Dans un sport normal avec des règles qui vont dans le sens du sport, ça devrait se passer ainsi. Mais clairement la FIA cherche à valoriser le WRC en modifiant cette règle afin de compenser artificiellement la domination d’un pilote et d’un team sur le championnat, ce qui va réduire les écarts et créer artificiellement du suspense sur certaines épreuves.

    • Bruno dit :

      @iceman
      Euh mais vous croyez que la FIA n’y a pas pensé ? Votre système j’en veux bien le jour où 3 ou 4 pilotes auront un niveau comparable, mais à l’heure actuelle avec ce système Ogier aurait écoeuré la concurrence dès le vendredi midi, et c’est précisément ce que la FIA veut éviter. Ce serait une catastrophe pour l’image du WRC car il n’y aurait rien à raconter à part les sorties de Kubica. Que ça vous plaise ou non, il faut un mimimum de visibilité médiatique pour qu’un sport soit rentable, a fortiori le rallye qui coûte très cher et ne fait même pas partie des sports grand public (foot, cyclisme, tennis, rugby dans certains pays + F1 en perte de vitesse). Donc depuis l’ère Loeb déjà, ils cherchent des systèmes pour faire illusion. C’est très bof sur le plan sportif mais il faut bien vivre. Ca fait du bien à M-Sport et ses sponsors quand on annonce Hirvonen et Tanak dans les temps d’Ogier le vendredi soir du rallye du Portugal 2014, par exemple. Je peux donc comprendre qu’on fasse un compromis vu la domination de VW, et celle d’Ogier, et comme je le dis le système 2014 me paraît le bon compromis dans le contexte actuel.
      Par contre le danger est d’aller trop loin au point que les rallyes terre ne voudront plus dire grand chose, et là où le règlement 2015 limitait les dégâts parce que les rallye2 balayaient le samedi et dimanche, le règlement de 2016 va trop loin.

      • iceman dit :

        Bonjour Bruno,
        Bien entendu, mon commentaire était teinté d’humour par rapport à la FIA …. (enfin, faut espérer, car si par hasard, j’avais raison, ce serait grave …)
        On est bien tous conscients que tout système quel qu’il soit a des avantages et des inconvénients , et aura ses fans mais aussi ses détracteurs.
        Il est clair qu’1 pilote et 1 marque qui dominent (comme c’est le cas depuis 2004 avec Loeb/Citroën et maintenant Ogier/VW), cela n’est pas bon pour l’intérêt et la visibilité médiatique.
        Par contre, tout système « artificiel » tentant de modifier la vraie hiérarchie, est purement et simplement anti-sportif ! (je précise que je ne suis ni pro-Ogier , ni anti-Ogier)
        Donc, AUCUN système n’est la panacée universelle
        La vérité se situe certainement au milieu entre l’aspect sportif et l’intérêt médiatique …

  4. iceman dit :

    On parle, on parle .
    Mais , à l’heure actuelle, personne ne peut certifier la présence de VW en2016 et au delà en WRC (suite au scandale mondial qui éclabousse le 1er constructeur mondial et qui va lui coûter des milliards d’euros)….
    Donc, attendons …

    • RP14 dit :

      Même si comme tu dis on ne peut rien garantir, pour 2016 je pense qu’ils seront présents en WRC. Le groupe VW est une grosse machine, tout ne va pas s’arrêter du jour au lendemain, et au moins à court-terme on peut penser qu’ils tiendront leurs engagements. En revanche dans les mois à venir leurs avocats vont avoir pas mal de boulot. Et effectivement difficile de dire aujourd’hui quelles seront les conséquences pour le groupe VW? Vu l’ampleur de la « tricherie » et le scandale qui en découle, le retour de bâton devrait faire plutôt mal, mais comment cela va-t-il se concrétiser pour l’ensemble du groupe VW? Aujourd’hui on ne peut pas le savoir.

      • iceman dit :

        Bien entendu, comme tout fan de sport auto, j’espère très sincèrement que tout cela n’aura pas de conséquences néfastes pour la participation officielle du groupe en compétition (VW : WRC, Skoda : IRC, Audi + Porsche : WEC, Audi : DTM), mais j’ai des doutes…
        Pour 2016, je rejoindrai votre avis, car les voitures sont (déjà) prêtes et vu le « gel » des évolutions, cela ne devrait pas coûter grand’chose à VW ( mais je vois plutôt 2 voitures d’usine que 3 …)
        Par contre, pour 2017 ,c’est le grand point d’interrogation…

  5. mer dit :

    Il faut rajouter 15 min par ES non disputée et non 7 déja

    • Bruno dit :

      A mon avis le plus juste serait 10 minutes pour la spéciale de l’abandon (comme ça on est mal barrés pour une bonne position au classement) puis 5 minutes par spéciale manquée

  6. RP14 dit :

    Au fond qu’est-ce que ça change? Rien. La FIA sera davantage ridiculisée en 2016 par Ogier. Et puis si après un rallye un autre pilote prend la tête du championnat, il comprendra vite que faire les temps que Seb Ogier fait en ouvrant c’est mission impossible… Ils auront beau déplacer le curseur anti-Ogier toujours plus loin, tout ce qu’ils parviendront à faire c’est renforcer sa motivation!

    • Bruno dit :

      Ca dépend. Si un ensemble pilote-voiture devait, sait-on jamais, arriver au niveau d’Ogier-VW, ce serait dommage que les victoires se jouent avec un règlement pareil.

      • RP14 dit :

        Je suis assez d’accord avec ton raisonnement, le règlement le plus équitable pour l’ordre de départ était celui de 2014. Mais bon, il faut savoir que la FIA avait mis cette règle en place faute de pouvoir imposer la règle des 2 jours de balayage pour le leader du championnat… Le changement était trop radical avec la règle de l’ordre de départ qui était encore en place en 2013 (shakedown qualificatif). Depuis la FIA pousse chaque année un peu plus loin ce règlement en travers de la route d’Ogier et Ingrassia, ce qui est vraiment ridicule et inefficace! Pour 2016 ça ne changera pas grand-chose, même si la nouvelle i20 sera sans doute plus performante, dans le meilleur des cas je ne vois pas Neuville avec plus de 2 ou 3 victoires (ce qui serait déjà très bien). Comme tu dis ce serait bien que l’on revienne à termes à une règle de l’ordre de départ plus équitable, notamment en 2017 quand Toyota sera de retour en WRC… Mais bon les gens de la FIA je les vois bien s’entêter dans leurs stupidités tant qu’ils verront Ogier continuer à accumuler les victoires et les titres!

  7. sebenfer dit :

    La bonne solution, la maFIA l’avait avec le shakedown qualificatif. Là, il s’agit uniquement d’améliorer la règle anti-Ogier.
    Pitoyable ! Todt ne réclamait pas de telles mesures lorsqu’il dirigeait Ferrari et donc Schumacher.

    • Bruno dit :

      Todt non, mais c’est bien suite à la domination trop écrasante de Ferrari en 2002 que Mosley a ouvert la boîte de Pandore et lancé la tradition de changer incessamment des règles de base pour essayer de créer artificiellement du spectacle. Le WRC a été contaminé en 2008. Depuis ça n’arrête pas. Et ça ne marche pas. Et le résultat se lit dans l’absence de sponsors sur les flancs des McLaren Honda de deux champions du monde.

  8. Bruno 34 dit :

    Ils feront tout pour éliminer Ogier d’une série de titres comme Loeb, franchement de quoi l’énerver un peu plus et lui permettre de chercher un peu plus la limite sur les pistes en terre. Il en est capable encore une fois et après on lui fera quoi ? Un sac de sable dans le coffre !!!
    N’importe quoi ces règlements tous les ans

  9. FRS dit :

    Si ils pouvaient, ils lui mettraient une pénalité de départ à Ogier.

  10. VIALLE dit :

    Soit … que les pilotes bénéficiant du rally2 repartent après que les autres sans leur balayer la route je trouve ça normal.
    Par contre que des pilotes en rally2 marquent des points à la power stage je ne vois pas l’intérêt. Si c ‘est juste pour être sur d’avoir des voitures qui prennent le départ le dernier jour c’est un peu dommage.

    Pour le balayage le retour du shakedown qualificatif me paraissait pas mal.
    Premier passage dans l’ordre du championnat puis 3 passages dans un ordre aléatoire ( les pilotes s’élancent quand ils veulent dans le temps imparti). Cela permet d’avoir une route balayée pour tout le monde.
    Et choix de sa place de départ pour les deux premiers jours de course. Départ dans l’ordre du classement général le dernier jour.

    PLUS de power stage mais pourquoi un classement de points bonus aux 3 meilleurs performers de temps scratch sur l’ensemble du rallye (Rally2 exclu de ce classement)

    Qu ‘en pensez vous ?

    • sebenfer dit :

      Trop honnête pour plaire à la maFIA.

    • Bruno dit :

      Le problème des qualifs c’est que le système était trop parfait. Les rallyes étaient terminés le vendredi midi! Je serais pour les qualifs s’il y avait 3 ou 4 pilotes plus ou moins de même niveau sur la durée, capables de se battre pour la victoire, mais comme ce n’est pas le cas en ce moment, soyons réalistes : le WRC doit aussi vivre, générer des clics, de l’incertitude, se vendre.

      Je crois que le système utilisé en 2014 (ordre du championnat le vendredi puis classement inversé les 2 jours suivants) est le meilleur compromis. Le leader du championnat balaie le vendredi mais il a encore un jour et demi pour revenir : c’est raisonnable, et aucun pilote ne sacrifiera des points au championnat pour ne pas balayer le vendredi de la course suivante. Contrairement à Latvala (lol), le système tient pas trop mal la route même si un pilote ou une équipe domine les débats.

      Maintenant s’ils tiennent à garder la philosophie actuelle, pourquoi ne pas tout simplement basculer l’ordre de départ le samedi midi au lieu du dimanche matin ?Techniquement c’est facile à faire (souvenez-vous qu’il n’y a pas si longtemps les ordres étaient inversés le dimanche entre 2 boucles pour la power stage) et ça laisse une vraie chance au leader du championnat de gagner. Car si Ogier s’en est bien sorti cette année, le jour (s’il arrive) où Meeke ou Neuville (et surtout leur voiture) seront mûrs, ne rêvez pas, Ogier ne triomphera pas à chaque fois le dimanche. Mais on aura pire encore : des victoires de Meeke et Neuville (lol) sans grande signification. Et donc un championnat sans grande signification. Pas bon pour les clics à moyen terme.

      A mon avis, et je ne plaisante même pas, le règlement sur l’ordre de départ de 2016 devrait être établi après le Monte Carlo histoire de voir ce que les nouvelles Hyundai ont dans le ventre. Car sait-on jamais, si elles venaient à rivaliser avec les VW, garder le règlement tel qu’il est prévu serait un gâchis colossal, une immense occasion manquée. Comme le championnat 2011 l’a été d’ailleurs, avec les dégâts collatéraux que l’on sait pour la réputation de Séb 1 et 2.

      L’idée d’attribuer des points aux meilleurs performers paraît juste, mais dans le fond comme c’est le pilote dominant qui gagnerait le plus, ça ne ferait que l’aider à accentuer sa domination au championnat, ce n’est pas le but recherché. Même chose si on mettait des points aux pole positions en F1 par exemple.

      Sportivement, les power stages sont artificielles mais reconnaissons leur d’avoir un peu (si peu, trop peu mais quand même un peu) favorisé la diffusion télé de rallye en direct, et ça c’est – il faut le dire – le pied (Delta HF) intégral. Si seulement on avait pu voir les Focus, Impreza, Corolla, C4, 206 en direct plus souvent… Je note aussi que les tracés choisis sont de plus en plus intéressants, voire de mieux en mieux filmés. On peut les laisser comme elles sont finalement. Je les aimerais peut-être un peu plus longues. Eventuellement, à tester sur une saison, en faire des golden stages hors-classement ?

  11. vince 63 dit :

    Encore une mesure a la con…..malgré tout ça Ogier reste le meilleur……

    • jm dit :

      En fait vous n etes jamais d accord quoi qu ils fassent.Quant a ogier il sera peut etre le meilleur a pied si la fia découvre les magouilles de VW .S il trichent comme pour les particuliers, il faudra peut etre songer a les exclure

      • RP14 dit :

        Enfin, j’attendais qu’un champion nous la fasse celle-là! Si la FIA n’est pas capable de mesurer la puissance d’un moteur, il faut qu’il s’occupe d’autre chose que de sport-auto!!!
        En WRC VW a 3 autos qui doivent être hyper contrôlées avant et après chaque rallye, ça n’a rien à voir avec les contrôles de pollution lambda qui sont effectués sur les voitures de séries! Pourtant, vu la dégringolade de l’action VW, l’image de marque qui en prend un sacré coup, et les fortes amendes qu’ils vont devoir payer il est clair qu’au jour d’aujourd’hui VW préférerait être inquiété pour un problème de tricherie par rapport à ses 3 Polos WRC, ça serait juste une petite secousse alors que là c’est un gros tremblement de terre pour eux!

      • sebenfer dit :

        Même à pied il est capable de rentrer tout le monde.

      • dave dit :

        tout à fait d’accord avec le commentaire de jm,le championnat du monde des rallyes sans vw ne me dérangerait pas du tout!!

      • mich dit :

        Ce serait une jouissance pour toi, je l’ai bien compris depuis un bon moment